jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

VIOLENTES MANIFESTATIONS APRES LA CONDAMNATION DE SONKO :Dakar et sa banlieue balafrées par une violence inouïe



VIOLENTES MANIFESTATIONS APRES LA CONDAMNATION DE SONKO :Dakar et sa banlieue balafrées par une violence inouïe

 
La capitale sénégalaise a vécu une longue journée de manifestations violentes. Dans beaucoup de quartiers, les policiers ont été contraints au repli, permettant des actes de vandalisme. La Sonatel, le magasin Auchan des Parcelles-Assainies, des stations-service, des banques, entre autres, ont été saccagés et incendiés. Deux morts ont été enregistrés entre les Parcelles et Pikine.
 
Dakar ville fantôme. C’est le moins que l’on puisse dire avec la situation chaotique que vit la capitale sénégalaise depuis la tombée du verdict de l’affaire Sweet Beauté, avec la condamnation de Ousmane Sonko. En effet, des manifestations ont éclaté un peu partout dans Dakar et sa banlieue. Des routes barrées, des pneus brûlés, des biens publics et privés vandalisés. De violents affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, parsemées d’incidents et de morts qui ont mis à l’arrêt le transport, ainsi que toutes sortes d’activités dans la capitale, les écoles fermées, les commerces aussi. Aux Parcelles-Assainies, les manifestations ont été plus violentes qu’en 2021 lorsque cette affaire a éclaté. Dans cette partie de Dakar, c’est l’image d’une ville qui sombre dans le chaos, le visage balafré. Même si les forces de l’ordre ont réussi à repousser les manifestants durant toute la matinée, avec plusieurs manifestants, dans l’après-midi, le rapport de force a changé de camp. Les manifestants devenus plus nombreux ont, au fur et à mesure, réussi à repousser et à franchir toutes les barrières policières. La seule poche de résistance au niveau du croisement 22, devant le magasin Auchan a finalement cédé avec la détermination de la foule. Dans le repli des forces de l’ordre, un élément parmi les policiers a chuté et ses trois camarades n’ont pas réussi à le tirer jusqu’au véhicule blindé ; chargés à coup de pierres par les manifestants. Ces derniers sont partis, laissant leur camarade à la vindicte populaire. Les assaillants se sont lâchement acharnés sur ce corps inerte avec des pierres.
 
De violents affrontements aux PA, des actes de vandalisme et un mort …
 
Auparavant, la Sonatel a été vandalisée. Même si la société de téléphonie a renforcé la sécurité de cette agence, les manifestants sont passés par la porte du parking après avoir incendié la devanture de l’agence. Des ordinateurs, des chaises, entre autres, ont été emportés par les assaillants. Tout près, la station Shell a été également vandalisée et incendiée. Trois véhicules stationnés dans cet espace ont été réduits en cendres. Un autre car rapide et un taxi caillassés. Ce qui a provoqué une grosse fumée noire et des explosions. Comme en mars 2021, cette fois-ci encore, le magasin Auchan du croisement 22 n’a pas échappé à la furie des assaillants. Cette grande surface a été pillée. Les manifestants, dont beaucoup étaient en cagoule, ont poussé le bouchon plus loin pour s’attaquer à des banques. Pas moins de trois banques ont été vandalisées. Il s’agit de la Bnde, de la Bdk et de Coris Bank. Tous les arrêts du Brt en cours de finition ont aussi été saccagés ainsi que les feus de signalisation. Non loin, sur la Vdn, la circulation a été paralysée par les manifestants qui ont barré cette voie de dégagement. A Guédiawaye également, c’est le même décor, notamment au niveau de l’arrêt Double Less où de violents affrontements ont opposés manifestants et forces de l’ordre.
 
Un mort à Pikine  
 
Dans cette localité, les travaux du Brt portent les stigmates de la colère des manifestants. Même la gare du Brt a été vandalisée. Un blessé par balle a été enregistré. A Pikine également, les Fds ont eu beaucoup de difficultés à repousser les manifestants outrés par cette décision de justice. Des actes de vandalisme ont été notés dans l’appartement du ministre Issakha Diop, maire de Pikine-Est, pour dénicher des nervis qui y créchaient. La banque Boa a aussi été vandalisée, de même que la station Shell à Texaco. Après le passage des manifestants, tout a été emporté dans la station d’essence. La boutique dévalisée, le coffre-fort emporté. Même les fûts d’huile de véhicule ont été emportés par les assaillants. La bibliothèque et la salle informatique offertes par le maire Issakha Diop à l’école 3 ont été pillées. De même que le corbillard stationné devant la mairie de Pikine-Est incendié. Un bus de Dakar Dem Dikk de la ligne 26 a été incendié ainsi que trois autres véhicules dont un taxi. Des barrages ont été érigées dans toutes les grandes artères de Pikine pour empêcher la progression des forces de l’ordre. Pire, un mort a été enregistré dans cette localité. Un nervi identifié est accusé d’avoir tiré sur un manifestant qui n’a pas survécu. Ces scènes de chaos ont été notées dans beaucoup d’autres quartiers de la banlieue. A Rufisque, le guichet de vente de tickets de la gare du Ter à hauteur de Diamaguène a été incendié. Le Ter aussi a été immobilisé à Yeumbeul pour éviter d’éventuels désagréments. A Bargny, la Senelec a été vandalisée.
 
Scènes de chaos au Cesti et à l’Ucad
 
Aux premières heures de la matinée, l’Université Cheikh Anta Diop a été le théâtre de violents affrontements entre les étudiants et les forces de l’ordre. Le Cesti en a payé le prix fort. L’école de journalisme a été attaquée, vandalisée et incendiée. Le nouveau bâtiment qui abrite l’amphithéâtre Eugénie Rokhaya Aw a été pillé et incendié ; de même que l’ancien bâtiment. Dans la cour de l’école, le bus du Cesti a été incendié, ainsi que deux autres véhicules, un pick-up et un véhicule particulier. Après l’incendie, les stigmates du violent passage des manifestants font froid dans le dos. Les manifestants s’en sont pris aux bâtiments et édifices de l’université Cheikh Anta Diop. Le grand chapiteau de la Faculté des sciences juridiques et politiques a été incendié. Devant ces scènes de chaos, le recteur s’est fendu d’un communiqué pour suspendre les enseignements à l’université jusqu’à nouvel. Dans d’autres localités comme Derklé, la maison du député Farba Ngom a été incendiée. Cette violence a été notée dans presque tous les quartiers de la capitale.
M. CISS    
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Desserrer l’étau

Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030