jotaay

la paix senegal rek

La paix est un concept qui désigne un état de calme ou de tranquillité ainsi que l'absence de perturbation, de trouble, de guerre et de conflit. Elle correspond aussi à un idéal social et politique.



La paix, la sécurité, un avenir, tels sont les besoins fondamentaux que les gens en proie à un conflit violent désirent et recherchent à tout prix. Or, s’efforcer de rétablir la confiance, les moyens de subsistance, les institutions et les relations est un travail complexe et à long terme, émaillé de bonds en avant et de pas en arrière: voilà en quoi consiste la mission même de la consolidation de la paix. Nous ne pouvons pas ne pas la mener.
 
les conséquences de conflit son vaste et n'en vaux pas la peine
 
La paix, la sécurité, un avenir, tels sont les besoins fondamentaux que les gens en proie à un conflit violent désirent et recherchent à tout prix. Or, s’efforcer de rétablir la confiance, les moyens de subsistance, les institutions et les relations est un travail complexe et à long terme, émaillé de bonds en avant et de pas en arrière: voilà en quoi consiste la mission même de la consolidation de la paix. Nous ne pouvons pas ne pas la mener.
Voici donc trois raisons pour lesquelles la consolidation de la paix compte aujourd’hui:

 

La majorité de ceux qui tentent de gagner  doivent penser à l’insécurité et la répression politique. Tandis que nous pouvons et devons faire preuve de générosité face à leur détresse immédiate, une réponse stratégique basée sur la consolidation de la paix s’intéresse à ce qui peut être fait 'en amont'. Aider les gens à se confronter et à s’attaquer aux causes premières et aux facteurs de conflits, de même qu’à leurs lourdes conséquences exige un travail de concertation à moyen, voire long terme.

 

Les questions d’inégalité, d’injustice et d’exclusion se retrouvent au cœur de nombreux conflits. Tandis que la criminalité peut se greffer sur un conflit et l’attiser, il existe souvent de véritables griefs ignorés qui se manifestent par la violence. Si les interventions militaires peuvent servir à lutter contre une menace immédiate, ou s’en prévenir, elles ne peuvent toutefois ni résoudre les problèmes politiques, sociaux et économiques sous-jacents ni maintenir la paix. En fait, bien souvent, elles ne font que compliquer la tâche.

 

Plus de 1,5 milliard de personnes vivent dans des pays en proie à des conflits violents. On compte parmi elles 59,5 millions de déplacés de force, et 19,5 millions de réfugiés, dont la moitié sont des enfants.Aucun des pays à faible revenu et en proie au conflit n’est parvenu à remplir un seul des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) arrivés à échéance cet automne. Les approches de consolidation de la paix, qui comptent notamment la médiation et la diplomatie, le dialogue et la participation, font partie des outils indispensables dont nous avons besoin pour réaliser l’Objectif 16 des nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU, à savoir: 'promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable'.
 


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité

Tout baigne



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030