jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

MAMADOU LAMINE MASSALY, PRÉSIDENT DU PARTI UNION POUR UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE (UNR) : « C’est désolant de voir un ministre en charge du secteur névralgique de l’Agriculture, démissionner de ses fonctions en pleine campagne agricole »



MAMADOU LAMINE MASSALY, PRÉSIDENT DU PARTI UNION POUR UNE NOUVELLE RÉPUBLIQUE (UNR) : « C’est désolant de voir un ministre en charge du secteur névralgique de l’Agriculture, démissionner de ses fonctions en pleine campagne agricole »

 
Mamadou Lamine Massaly, président du parti Union pour une nouvelle République (Unr) fait partie de ces leaders de Benno Bokk Yakaar qui défendent la candidature d’Amadou Bâ, choix de Macky Sall. Le Weekend passé, il a d’ailleurs fait face à la presse pour revenir de long en large sur les raisons qui font qu’Amadou Bâ est le meilleur choix que Benno puisse faire. Avant d’attaquer Aly Ngouille Ndiaye et les autres responsables qui n’ont pas accepté de se ranger derrière Amadou Bâ.
 
L’ancien jeune et militant du pape du Sopi qui dirige désormais son parti l’Union pour une nouvelle République (Unr) défend mordicus le choix porté par le président de la coalition Bby. Mamadou Lamine Massaly est convaincu que c’est le bon choix. « Que les égarés sachent que Bby n’a et ne peut avoir qu’un seul candidat, en l’occurrence le Premier ministre Amadou Bâ, choisi par le Président Macky Sall.
C’est même désolant de voir un ministre chargé du secteur névralgique de l’Agriculture, démissionner de ses fonctions en pleine campagne agricole. Cet acte ignoble prouve à suffisance qu’il ne s’intéresse nullement aux intérêts des Sénégalais et l’heure a sonné pour les populations de lui montrer qu’il n’a pas encore le niveau lui permettant d’être un candidat à la présidentielle. S’il aimait son pays, jamais il ne rendrait le tablier en plein hivernage, étant le ministre de l’Agriculture, poumon de l’économie nationale », peste-t-il. 
Aussi, Massaly se dit profondément convaincu que l’heure n’est plus aux calculs politiques, ni à la spéculation, mais à la grande unité, dans le resserrement des rangs, pour la consolidation des acquis de la coalition historique, Benno Bokk Yakaar.
« Amadou Ba a été choisi, parce qu’il est l’incarnation typique du modèle nouveau dont le Sénégal a besoin, pour consolider les acquis magistralement construits par le Président Macky Sall et créer ainsi les conditions d’une émergence durable, socle d’un développement intégral ».
Il ajoute en s’adressant aux détracteurs du candidat choisi que leur modus operandi est déjà voué à l’échec.
« Ceux qui agitent la question de la nationalité du candidat Amadou Bâ doivent savoir raison garder, car sans le savoir, ils sont en train de mettre en marche la machine dévastatrice de l’autodestruction.  Et puis, pourquoi ces pourfendeurs qui l’agitent ne l’ont jamais évoquée quand il a réussi au concours d’entrée à l’Ecole nationale d’Administration (Ena), quand il est devenu Inspecteur des Impôts, Directeur général des Impôts et Domaines, ministre de l’Economie et des Finances, ministre des Affaires étrangères, enfin Premier ministre. Pourquoi ont-ils attendu qu’il soit candidat de Bby, pour s’intéresser à cette question ? Cela montre manifestement que toute cette question relève d’une pure manipulation politicienne, d’une diversion de mauvais goût. Mais fort heureusement, Amadou Bâ a une bonne longueur d’avance sur eux et il a même déjà gagné les élections. Donc c’est dans l’intérêt de l’opposition de comprendre que ces enfantillages relèvent de la peine perdue et qu’elle est déjà battue à plate couture, avant même les joutes électorales », lâche M. Massaly à l’occasion d’un point de presse tenu à Thiès le weekend dernier.
Massaly a terminé, en battant le rappel des troupes, parce que convaincu que la bataille de Thiès aura bel et bien lieu.
Baye Modou SARR
 
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Desserrer l’étau

Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030