jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

DEUX ETUDIANTS ET UN ÉLÈVE DE TERMINALE ONT COTISÉ POUR ACHETER 250G DE HASCHISCH : Ils sont condamnés à des peines de prison ferme pour trafic et détention de drogue en vue de l'usage personnel



DEUX ETUDIANTS ET UN ÉLÈVE DE TERMINALE ONT COTISÉ POUR ACHETER 250G DE HASCHISCH : Ils sont condamnés à des peines de prison ferme pour trafic et détention de drogue en vue de l'usage personnel

 
 
Pour des faits d'offre ou de cession de drogue et de détention en vue de la consommation personnelle, deux étudiants et un élève de terminale L2 ont été jugés hier, lundi, 10 juin devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Ils ont été reconnus coupables puis condamnés à des peines de prison ferme.
 
 
 
Ces derniers temps, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, il y a des cas récurrents d'élèves et d'étudiants qui comparaissent pour des faits de trafic ou de détention de drogue en vue de la consommation personnelle. Pas plus tard qu'hier, le trio Yaya Kane, Ibrahima Gning et Bamba Sène ont été jugés pour ces faits-là. Les deux premiers nommés sont étudiants tandis que le dernier est un élève en classe de terminale L2. L'enquête rondement menée par les éléments du commissariat de Point E a montré qu'ils ont été interpellés dans la nuit du 3 juin 2024. C'est vers 3h du matin que ces agents qui étaient en patrouille ont aperçu un véhicule stationné dans une ruelle à Fann Résidence. Mais puisque ces jeunes-là qui étaient à bord fumaient cette drogue, l'odeur a fini par attirer les limiers vers eux. À la vue des policiers, ils ont tenté de prendre la fuite mais ils seront malheureusement interpellés suite à une course-poursuite. La voiture à bord duquel ils se trouvaient fouillée, du haschich d'une quantité de 250g y a été trouvé. Ainsi, Yaya Kane, Ibrahima Gning et Bamba Sène sont conduits au commissariat où ils ont été soumis à une interrogatoire.
 
 
Yaya Kane et Bamba Sène avouent lors de l’enquête et nient à la barre
 
 
Interrogé, Yaya Kane avait révélé aux flics qu'ils ont tous cotisé pour acheter ce haschich aux Hlm. Il avait, dit-il, participé à hauteur de 20.000 F Cfa au moment où ils allaient à la rencontre de leur fournisseur. Bamba Sène, pour conforter son acolyte, a confié avoir cotisé 50.000 F Cfa pour l'acquisition du haschich. Il a dit avoir remis sa participation à Bamba Kane. Ibrahima Gning, en ce qui le concerne, a tout nié, même s'il a reconnu qu'il était en compagnie de ses co-prévenus aux Hlm lorsqu'ils achetaient la drogue.
Tous placés sous mandat de dépôt, Yaya Kane, Ibrahima Gning et Bamba Sène ont été jugés hier, lundi, 10 juin devant la barre des flagrants délits de Dakar. Si les deux premiers prévenus sont poursuivis pour détention de drogue en vue de la consommation personnelle, il est reproché au dernier nommé des faits d'offre ou cession de drogue. Âgé de 29, l'étudiant Yaya Kane a reconnu la détention en vue de l'usage qui lui est imputée. Par contre, il a contesté la nature de drogue qui a été saisie lors de leur interpellation ainsi que le montant de 50.000 qu'il a cotisé. Et quand le tribunal lui a confié qu'il s'agissait de haschich, il lui rétorque : "je n'ai jamais vu, ni entendu parlé de haschich. Je n'avais même pas cet argent dont on fait état dans la procédure. Je n'avais que 3000 F Cfa sur moi. Je n'ai remis que 2000 F Cfa au fournisseur aux Hlm. On était censé consommer cette drogue". L'élève en terminale L2, Bamba Sène, a de son côté contesté le délit de trafic qui lui est collé. Ce prévenu âgé de 25 ans a tout comme Yaya Kane nié avoir cotisé à hauteur de 20.000 pour se procurer ce produit illicite, même si le procureur lui a rappelé ses aveux de l'enquête préliminaire.
Étudiant en master en ingénierie, Ibrahima Gning, 23 ans, a nié lui aussi. "J'étais chez Yaya. C'est là qu'il m'a dit qu'il comptait aller chez Bamba aux Hlm. J'y suis allé avec lui. C'est aux Hlm que Yaya a donné 2000 F au fournisseur de drogue", a-t-il lancé.
Dans ses réquisitions, le procureur a requis 6 mois de prison ferme pour Yaya Kane et Ibrahima Gning tandis que pour Bamba Sène, il a sollicité 2 ans d'emprisonnement ferme. "Bamba vous dit qu'il s'adonnait à la consommation personnelle alors que la quantité de drogue saisie est très importante à savoir 250g. Et on ne peut pas convaincre le tribunal sur le fait que cette drogue était pour sa consommation personnelle. En plus, il y a un matériel qui a été saisi à savoir le pesage qui permet à conditionner la drogue. Ce n'est pas un matériel avec lequel les consommateurs circulent", a expliqué le maître des poursuites.
Si pour la défense de Bamba Sène, Me Abdy Nar Ndiaye a demandé au tribunal de lui faire à titre humanitaire une application bienveillante de la loi pénale du fait qu'il est en classe terminale, Me Seyba Danfakha a de son côté quémandé la clémence du tribunal pour son client Yaya Kane. Le conseil de Ibrahima Gning a plaidé la magnanimité du tribunal à son endroit. Au final, le tribunal après disqualification des faits reprochés à Bamba Sène en détention de drogue en vue de l'usage, l'a condamné à 6 mois de prison ferme contrairement à Yaya Kane et Ibrahima Gning qui ont écopé de 3 mois d'emprisonnement ferme. 
 
Fatou D. DIONE
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires

Vivier



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030