jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner»

POUR UNE GESTION TRANSPARENTE DES HYDROCARBURES :La coalition « Publiez ce que vous payez » liste les défis à relever et interpelle le Sénégal



POUR UNE GESTION TRANSPARENTE DES HYDROCARBURES :La coalition « Publiez ce que vous payez » liste les défis à relever et interpelle le Sénégal

 
 
A quelques encablures du début de la production de pétrole par le Sénégal, les organisations qui œuvrent pour la bonne gouvernance ne lâchent plus les autorités sénégalaises. En effet, malgré des avancées significatives dans la politique de bonne gouvernance dans l’exploitation des ressources minières, pétrolières et gazières, les défis restent énormes pour que le secteur ait encore plus d’impact pour les populations. Devant cette situation, la coalition « Publiez ce que vous payez » qui estime que « la transparence n’est jamais de trop » interpelle les autorités sénégalaises sur des choses qui restent à faire.
 
 
 
 
La coalition « Publiez ce que vous payez » (Pacs), le premier réseau mondial d’organisations de la société civile luttant pour la transparence et la redevabilité dans les industries pétrolière, gazière et minière a réuni hier vendredi les acteurs pétro-gaziers autour d’un panel intitulé « Les défis de la transparence du secteur extractif au Sénégal ». Cette rencontre qui coïncide avec les 10 ans de mise en œuvre des activités de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (Itie), avait pour objectif de contribuer au débat public sur la gouvernance et la transparence dans les industries.
Ainsi, en collaboration avec le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries interactives (Cn-Itie), la Coalition « Publiez ce que vous payez » (Pcqvp-Sénégal) a organisé hier vendredi un panel sur les défis de la transparence dans le secteur extractif au Sénégal. Cette initiative qui intervient en prélude à la conférence mondiale de l’Itie, qui aura lieu au Sénégal au mois de juin, a été l’occasion pour le président de la coalition « Publiez ce que vous payez/Sénégal, Pape Fara Diallo, d’anticiper sur les défis à relever pour plus de transparence dans le secteur extractif.
« La transparence n’est jamais de trop. Beaucoup d’étapes ont été franchies. C’est ce qui nous a valu d’ailleurs cette fluidité dans le débat public sur les questions liées à la gouvernance de ce secteur qui est très corruptogène et conflictogène. Cependant, il faut reconnaître qu’il y a des défis liés à la répartition des revenus, notamment les transferts intra-nationaux », explique Pape Fara Diallo. Et d’enchainer : « il y a une forme de hantise des populations qui vivent dans les zones riches en ressources minérales. Les pêcheurs par exemple ont peur de perdre des revenus à cause de l’exploitation des hydrocarbures en offshore. Nous pensons néanmoins que le plus grand défi est la transparence, il nous faut continuer à maintenir ce flambeau de la sérénité.
Venu présider cette importante rencontre, le représentant du ministère du Pétrole et des Energies, Pape Amadou Fall, a tenu à rassurer les Sénégalais en ce qui concerne les politiques et stratégies mises en place par l’Etat pour plus de transparence dans le secteur extractif. « Le gouvernement a très tôt anticipé sur l’exploitation des ressources pétrolières et gazières. Ce qui a mené à une panoplie de réformes juridiques du cadre réglementaire. Nous avons eu le Code pétrolier en 2019 qui a été validé à l’Assemblée nationale afin de garantir les intérêts de l’État dans les projets gaziers et pétroliers en vue d’accroître ses revenus dans l’exploitation », a déclaré Pape Amadou Fall en marge de la rencontre.
Poursuivant, le représentant du ministère du Pétrole et des Energies a indiqué que compte tenu du caractère éphémère de la production des hydrocarbures, de l’importance d’intégrer la population dans les activités, le Sénégal a voté la loi sur le contenu local. « Cette mesure vise à promouvoir l’utilisation des biens et services nationaux, à promouvoir la main-d’œuvre locale, le transfert de technologie, de compétences et de savoir-faire etc. », a-t-il encore indiqué.
 
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030