jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner»

ALIOU CISSÉ : « Cette défaite est une alerte... »




 
Oublier la défaite et garder le meilleur, c'est la lecture de Aliou Cissé au sortir du match perdu sur le score d'un but à zéro contre les Fennecs. Pas du tout abattu, Cissé reste confiant pour la suite.
 
Aliou Cissé en conférence de presse d'après match est apparu certes déçu mais confiant du jeu produit par son équipe. Même s'il considère cette défaite comme un avertissement. « Oui, c’est une alerte. Il faut avoir cette humilité de continuer à travailler. Mais, c’est un match amical, de préparation. Ce qui nous intéressait, c’était au plan du jeu, de nous confronter aux meilleures équipes », dit-il. Et de poursuivre : « les gens retiennent la défaite, mais il y a un contenu intéressant. Ils ont répondu présent à mes demandes, mais comme je l’ai dit, on a manqué d’efficacité et d’agressivité. Mais cela ne freine pas nos ambitions, on va travailler », annonce Aliou Cissé.
Refusant d'être pessimiste, Aliou Cissé est tout de même d'avis que Ismaïla Sarr a manqué dans ce match. « Quand on perd un match, on peut toujours penser qu’il manque un joueur, qu’il manque quelqu’un, mais en réalité, j’ai un très bon groupe. Nous avons constitué un groupe avec des remplaçants, et même pour certains postes, des triplettes. Ismaïla, on le connaît, on peut imaginer qu’il nous a manqué, car il manquait un peu de percussion. Ismaïla est un joueur de percussion et Iliman rentre à l’intérieur, mais ce sont deux profils intéressants », termine le sélectionneur national.
 
Les vérités de Cissé à Gana et Sadio
 
 Durant la rencontre, Sadio Mané et Gana Guèye sont apparus très tendus avec des accès de colère, qui a valu d'ailleurs à SM10 de l'équipe nationale un carton jaune. Aliou Cissé s’est penché sur le sujet.
« Par moments, il y a de la frustration, surtout quand tu perds 1-0. C’est pourquoi je peux comprendre que ce soit Idrissa ou Sadio qui sont d'habitude très calmes. Cependant, cela ne signifie rien, ce sont des compétiteurs. Si nous marquions les buts en première mi-temps, cette situation n’existerait pas. Mais il est vrai que nous devrions nous concentrer sur le jeu à chaque fois que l’équipe adverse casse le rythme et simule des fautes. Les équipes maghrébines ont plus d’expérience, et c’est un domaine où nous pouvons progresser », souligne Aliou Cissé.
Le sélectionneur national s'est aussi prononcé sur la première défaite du Sénégal après neuf ans d'invincibilité au Sénégal. « Cette défaite nous montre que rien n’est encore acquis. Oui, nous sommes champions d’Afrique. Nous venons de battre le Brésil. Aujourd’hui, c’est un coup d’arrêt. Je crois que cela faisait 9 ans que nous n’avions pas perdu ici. Chaque cycle prend fin. À nous de repartir et de commencer un nouveau cycle en octobre », avance-t-il.
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030