jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

UN PAS DE GÉANT POUR LE RETOUR DÉFINITIF DE LA PAIX EN CASAMANCE :Le Sénégal et le Front sud du Mfdc dirigé par César Atoute Badiate signent un accord de paix et de dépôt des armes à Bissau



UN PAS DE GÉANT POUR LE RETOUR DÉFINITIF DE LA PAIX EN CASAMANCE :Le Sénégal et le Front sud du Mfdc dirigé par César Atoute Badiate signent un accord de paix et de dépôt des armes à Bissau
 
C’est un pas de géant qui vient d’être fait dans la marche du Sénégal vers une paix durable en Casamance. En effet, un accord de paix et de dépôt des armes a été signé hier, 4 août 2022, entre l’Etat du Sénégal et le Comité provisoire des ailes politiques et combattantes du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc). Si cet accord n’est qu’un pas important vers la paix, le document paraphé entre les deux parties à Bissau établit deux séries de modalités à exécuter pour arriver à une paix définitive. Le président Macky Sall a salué l’accord et remercié le Président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló pour sa médiation.
 
 
Le Sénégal et le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) ont signé hier 4 aout 2022 à Bissau un accord de paix visant à faire déposer les armes à la rébellion casamançaise après 40 ans de lutte. Selon les informations, le document paraphé hier à Bissau établit deux séries de modalités à exécuter pour arriver à une paix définitive. Il y a entre autres la sensibilisation des bases du mouvement sur les modalités du dépôt des armes ; l’établissement de la liste des catégories de personnes impactées par la crise ; le recensement des bases ; l’identification des besoins sécuritaires et humanitaires.
Ces modalités, apprend-on, seront exécutées à partir du 1er octobre 2022. Mais, en attendant, la deuxième série de modalités est à mettre en œuvre dès la signature de la déclaration conjointe signée par les deux parties. Il s’agit d’abord de la réaffirmation d’un processus de paix sécurisé et apaisé, ensuite de la mise en place de commissions de travail sur les différentes thématiques et enfin la mise sur pied d’une commission mixte de supervision et de suivi du dépôt des armes.
 
 
UmaroSissocoEmbaló au cœur des négociations
 
 
A signaler que cet accord entre l’Etat du Sénégal et le Comité provisoire des ailes politiques et combattantes unifiées du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance a été signé en présence du Président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embaló, président en exercice de la Cedeao et la facilitation du centre Henry Dunant pour le dialogue humanitaire.
 
 
MackySall salue l’accord
 
 
Réagissant à cet accord historique, le président de la République dit rester engagé pour la consolidation de la paix durable en Casamance. Il a également remercié son homologue bissau-guinéen pour sa médiation. «Je salue l’Accord de paix et de dépôt des armes signé ce 4 août à Bissau entre le Sénégal et le Comité provisoire des ailes politiques et combattantes du Mfdc. Je reste engagé pour la consolidation de la paix durable en Casamance. Je remercie le Président Embalo pour sa médiation», a déclaré le Président Macky Sall dans un tweet post dans la soirée d’hier.
 
L’Amiral Papa FarbaSarr a conduit les négociations
 
 
Coordonnateur du comité Ad hoc des négociations, l’Amiral Papa Farba Sarr a déclaré à nos confrères de la Télévision nationale que ces accords consacrent un tournant important dans le processus de retour à une paix durable en Casamance.«Après l’accord de Kabrousse signé le 22 juin entre l’Etat et la faction du Mfdc de Jakaay sur le dépôt des armes, un tournant important viens d’être enregistré sur le même dossier de négociation. Avec le Président Umaro Sissoco Embaló de la République sœur et amie de la Guinée-Bissau et en sa présence, une déclaration d’engagement mutuel a été signé entre l’Etat et l’aile du Mfdc dont le chef est César Atoute Badiate. Cette déclaration porte essentiellement sur les modalités de dépôt des armes et sur la mise en œuvre», a fait savoir l’Amiral. Avant de rappeler tout le processus qui a conduit à cet accord plus qu’important pour le retour définitif de la paix en Casamance.  «Cette rencontre a été précédée par d’autres à Toubacouta, à Tambacounda, à Banjul en Gambie, à Praia au Cabo Verde et  à Bissau en Guinée-Bissau. Lors de cette dernière rencontre, les deux parties à savoir l’Etat du Sénégal et le Mfdc ont convenu de parachever ce processus. Et conformément aux souhaits des deux parties, la République de Guinée-Bissau se porte garante de la mise en œuvre de l’accord de dépôt des armes», a ajouté le gradé.
Au mois de mars dernier, les forces armées sénégalaises ont engagé une importante opération de sécurisation de l’aile Nord du Mfdc, dirigée par Salif Sadio, le frère ennemi de Badiate. Une opération qui, dit-on, inquiète les combattants du Sud, qui avaient alors fait le choix de «rester sages» face à l’action de l’armée. «Ils observent une trêve au Sud, en espérant que l’État ne va pas se tourner vers eux. Mais l’appétit vient en mangeant : qui dit qu’après le Nord, l’armée ne se redirigera pas vers le sud ?», interrogeait un membre de la société civile depuis Ziguinchor.
 
 
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Ça craint !

Guerre et paix

L’Or sec

Amadouer

Changement

Perrette

Confirmation

Météo

Silence

Loto


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse