jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

JEUNE DÉCÉDÉ CE DIMANCHE À L'ARÈNE NATIONALE :Sa grand-mère fait un récit glaçant et raconte comment Francis Diédhiou est parti à son insu



JEUNE DÉCÉDÉ CE DIMANCHE À L'ARÈNE NATIONALE :Sa grand-mère fait un récit glaçant et raconte comment Francis Diédhiou est parti à son insu
 
 
 
L’affaire du jeune homme mort à l'arène nationale après avoir reçu un fumigène au cou continue de défrayer la chronique à Pikine. Le jeune du nom de Francis Diédhiou est actuellement à la morgue de l’hôpital Fann, selon sa grand-mère qui raconte comment son «ami» a quitté la maison familiale pour aller suivre les combats dimanche dernier. C’est avec une grande tristesse que la vieille Enchanty s’est exprimée.
 
 
 
«Je croyais que Francis était dans la chambre…»
 
La grand-mère de Francis Diédhiou, le jeune décédé à l’Arène nationale ce dimanche, s’est exprimée sur la tragédie qui a frappé sa famille. «Je croyais que Francis était dans la chambre. La dernière fois que je l’ai vu, il était un peu plus de 17h le jour de sa mort», a-t-elle lâché au micro de Buzzsenegal. Avant d’enchaîner : «c’est le fils de ma grande-sœur qui m’a dit qu’il y a eu un problème. Il m’a dit qu’un des enfants était parti au stade et a eu un choc. Je lui ai demandé de me dire de qui il s’agissait», raconte la vieille dame.
Et de poursuivre : «je lui ai dit que Francis n’est pas sorti de la maison et il m’a rétorqué qu’il était parti au stade et qu’il est décédé là-bas», déclare la vieille Enchanty.
Muette pendant quelques secondes, la grand-mère a essayé d’apporter un témoignage à l’endroit du jeune Francis. «Le seul témoignage et celui que tout le monde fera de lui, c’est que c’était un jeune homme bien, calme.  Tout le voisinage peut témoigner que c’était un homme de paix. Il était mon compagnon. Il ne voulait pas aller à Ngaye pour ne pas nous laisser seuls. Malheureusement, il est parti au stade et il est mort là-bas», dit-elle.
 
 
 
«Il a été amené à l’hôpital Cto et à Le Dantec et on leur a dit qu’il n’y avait pas de place…»
 
 
 
Elle poursuit : «son père était dans la maison mortuaire à Keur Massar quand on l’a appelé pour lui dire que Francis a eu un accident». Poursuivant, elle confie : «il a été emmené à Cto (Hôpital Idrissa Pouye de Grand-Yoff) et à l’hôpital Le Dantec et on leur a dit qu’il n’y avait pas de place. C’est finalement à la morgue de Fann qu’il a été déposé. Francis est parti à jamais, je ne le verrai plus jamais. Dieu me l’avait donné. Il me l’a repris. Quand quelqu’un est malade, il peut guérir ou ne pas guérir. Mais lui était bien portant. C’est la volonté divine».
 
 
 
Le Cng interdit les explosifs
 
 
 
Le président du Comité national de gestion de la lutte (Cng) a paraphé une note interdisant les substances explosives dans les arènes ce mercredi, suite à l’incident noté à l’Arène nationale occasionnant la mort du jeune Francis Diédhiou. «Il nous a été donné de constater que des personnes apportaient des objets très dangereux pour la santé, la sécurité et l’intégrité physique d’honnêtes citoyens venus aux manifestations de lutte pour assister au beau spectacle du sport de chez nous», écrit-il dans la circulaire n°0011/2022 du 21 juin 2022, signée par Bira Sène. «Cette pratique dont la nuisance n’est plus à expliquer est, à partir de la présente, formellement proscrite. Ainsi, il est formellement interdit au public, sur toute l’étendue du territoire national, d’entrer dans nos arènes de lutte avec des cocktails Molotov, des fusées fumigènes, des explosifs de quelque nature que ce soit et des objets dangereux», précise la note.
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse