jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
LOI D’AMINISTIE POUR TOUTE PERSONNE CONCERNEE : Me Ciré Clédor Ly met la pression sur Ousmane Diagne et exige la libération des détenus politiques dès ce week-end 30 ANS DU GENOCIDE DES TUTSIS AU RWANDA : L’ambassade du Rwanda au Sénégal ressuscite les souvenirs douloureux de cent jours de massacre et magnifie le capitaine Mbaye Diagne POUR UNE GESTION COLLEGIALE DES AFFAIRES DE LA CITE : Ousmane Sonko demande à leurs alliés de tout faire pour éviter au Président Diomaye la solitude vécue par le Président Sall GOUVERNEMENT AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE PRIMORDIAL DES SÉNÉGALAIS : Le Pm annonce la couleur, des ministres donnent le ton JUSTICE, INTÉRIEUR ET FORCES ARMÉES : Un ancien Cemga, un ancien Haut Comgend et un Procureur aux manettes des ministères de souveraineté DISCOURS A LA NATION:La Communauté africaine note Bassirou Diomaye Faye ABROGATION DU DECRET PORTANT DERNIERES MESURES DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Bassirou Diomaye Faye retire le poste de Premier président de la Cour suprême à Abdoulaye Ndiaye 🇸🇳 SPÉCIAL 4 AVRIL | CÉRÉMONIE DE LEVÉE DES COULEURS DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir MAMADOU BADIO CAMARA AU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE :«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, (…), il faudra se souvenir de la main de Dieu…»

BISBILLES À L’ALLIANCE DES FORCES DE PROGRÈS (AFP): La Coordination régionale de Saint-Louis déclare nulles et non avenues les investitures de Alioune Sarr



BISBILLES À L’ALLIANCE DES FORCES DE PROGRÈS (AFP): La Coordination régionale de Saint-Louis déclare nulles et non avenues les investitures de Alioune Sarr
 
Exaspérés par les sorties intempestives de certains de leurs camarades qui manifestent leur soutien à Alioune Sarr, qu’ils désignent eux-mêmes comme le candidat légitime de l’Afp à la prochaine présidentielle, les membres de la délégation départementale de l'Afp ont tiré à boulets rouges sur l’ancien ministre du Commerce et Cie, sans les nommer. C’est ce 25 février qu’ils se sont réunis pour déplorer le mode operandi de ces derniers qu’ils accusent de fragiliser le parti avec leur série d'investitures fomentées sans l'aval des responsables légitimes.
 
D’une pierre deux coups, c’est la stratégie des proches de Alioune Sarr de l’Afp. En évoquant la nécessité pour l’Afp de se démarquer à présent de Benno Bokk Yakaar pour avoir leur propre candidat, en l’occurrence l’ancien ministre du Commerce, ces derniers veulent certainement régler en même temps la question de la succession de Moustapha Niasse. Les partisans de l’ancien ministre du Commerce ciblent des localités pour tenir des assemblées générales pour l’investir en tant que candidat de l’Afp en 2024. Un procédé jugé fourbe par la Coordination régionale de l’Afp à Saint-Louis. C’est la raison pour laquelle elle a adopté à l’unanimité, ce 25 février, une résolution condamnant ces agissements.  
Considérant que le limogeage d’un ministre est un épiphénomène dans notre modèle démocratique, considérant  aussi les agissements perpétrés par un groupe de camarades qui ciblent des localités pour organiser, dans l’opacité totale, des pseudo-assemblées générales, en écartant méticuleusement les responsables légitimes élus par le congrès, les membres  de la Coordination régionale  de l’Afp à Saint-Louis parlent de «stratégie séditieuse et de contre-exemple qui charrie des antivaleurs, les contrevérités,  d’ingratitude, de trahison, de manipulation, le tout bâti sur la mobilisation subite de moyens miraculeux».
A les en croire, «les éléments de langage puérils sur la vie du parti sont des prétextes fallacieux, d’autant plus que les principaux concernés ne sont pas des exemples d’engagement dans l’animation, la massification et l’unité du parti». Pire encore, des militants de l'Afp ont été victimes de violences verbales et physiques, notamment à Kaolack et à Dakar, tout simplement parce qu’ils les ont démasqués à l’occasion de l’organisation de ces mascarades. C’est pourquoi ils considèrent que ces investitures «frauduleuses à la chaîne sont nulles et non avenues». Selon eux, l’Afp est un parti structuré, démocratique et organisé, avec un parcours qui se confond avec les plus belles pages de l’histoire du Sénégal de ces 23 dernières années. La Coordination régionale de l’Afp à Saint-Louis considère aussi que cette agitation malsaine ne saurait imposer au parti un calendrier et des objectifs non définis de manière transparente dans ses instances régulières et habilitées.
C’est pourquoi la Délégation départementale de Saint-Louis «condamne avec la dernière énergie les agissements, les montages grossiers et les artifices malhonnêtes de ces apprentis sorciers qui prétendent désespérément exceller dans leur nouvelle discipline, l’ingénierie en escroquerie politique» ; elle félicite en même temps «l’écrasante majorité des responsables et des camarades qui se sont éloignés de ceux-là, connus dans tout le Département et qui ne sont guère des parangons de vertu et d’honorabilité, embourbés dans le culte du complot et toujours prompts à gérer leurs propres intérêts».
Elle invite par la même occasion l’ensemble des camarades à se «mobiliser autour de l’animation, de la massification et des étapes du prochain Congrès du parti, pour que les illuminés, les tricheurs impénitents et autres faussaires soient neutralisés et confinés dans leur échec qu’ils ont eux-mêmes programmé».
Ndèye Khady DIOUF
 
 
Exaspérés par les sorties intempestives de certains de leurs camarades qui manifestent leur soutien à Alioune Sarr, qu’ils désignent eux-mêmes comme le candidat légitime de l’Afp à la prochaine présidentielle, les membres de la délégation départementale de l'Afp ont tiré à boulets rouges sur l’ancien ministre du Commerce et Cie, sans les nommer. C’est ce 25 février qu’ils se sont réunis pour déplorer le mode operandi de ces derniers qu’ils accusent de fragiliser le parti avec leur série d'investitures fomentées sans l'aval des responsables légitimes.
 
D’une pierre deux coups, c’est la stratégie des proches de Alioune Sarr de l’Afp. En évoquant la nécessité pour l’Afp de se démarquer à présent de Benno Bokk Yakaar pour avoir leur propre candidat, en l’occurrence l’ancien ministre du Commerce, ces derniers veulent certainement régler en même temps la question de la succession de Moustapha Niasse. Les partisans de l’ancien ministre du Commerce ciblent des localités pour tenir des assemblées générales pour l’investir en tant que candidat de l’Afp en 2024. Un procédé jugé fourbe par la Coordination régionale de l’Afp à Saint-Louis. C’est la raison pour laquelle elle a adopté à l’unanimité, ce 25 février, une résolution condamnant ces agissements.  
Considérant que le limogeage d’un ministre est un épiphénomène dans notre modèle démocratique, considérant  aussi les agissements perpétrés par un groupe de camarades qui ciblent des localités pour organiser, dans l’opacité totale, des pseudo-assemblées générales, en écartant méticuleusement les responsables légitimes élus par le congrès, les membres  de la Coordination régionale  de l’Afp à Saint-Louis parlent de «stratégie séditieuse et de contre-exemple qui charrie des antivaleurs, les contrevérités,  d’ingratitude, de trahison, de manipulation, le tout bâti sur la mobilisation subite de moyens miraculeux».
A les en croire, «les éléments de langage puérils sur la vie du parti sont des prétextes fallacieux, d’autant plus que les principaux concernés ne sont pas des exemples d’engagement dans l’animation, la massification et l’unité du parti». Pire encore, des militants de l'Afp ont été victimes de violences verbales et physiques, notamment à Kaolack et à Dakar, tout simplement parce qu’ils les ont démasqués à l’occasion de l’organisation de ces mascarades. C’est pourquoi ils considèrent que ces investitures «frauduleuses à la chaîne sont nulles et non avenues». Selon eux, l’Afp est un parti structuré, démocratique et organisé, avec un parcours qui se confond avec les plus belles pages de l’histoire du Sénégal de ces 23 dernières années. La Coordination régionale de l’Afp à Saint-Louis considère aussi que cette agitation malsaine ne saurait imposer au parti un calendrier et des objectifs non définis de manière transparente dans ses instances régulières et habilitées.
C’est pourquoi la Délégation départementale de Saint-Louis «condamne avec la dernière énergie les agissements, les montages grossiers et les artifices malhonnêtes de ces apprentis sorciers qui prétendent désespérément exceller dans leur nouvelle discipline, l’ingénierie en escroquerie politique» ; elle félicite en même temps «l’écrasante majorité des responsables et des camarades qui se sont éloignés de ceux-là, connus dans tout le Département et qui ne sont guère des parangons de vertu et d’honorabilité, embourbés dans le culte du complot et toujours prompts à gérer leurs propres intérêts».
Elle invite par la même occasion l’ensemble des camarades à se «mobiliser autour de l’animation, de la massification et des étapes du prochain Congrès du parti, pour que les illuminés, les tricheurs impénitents et autres faussaires soient neutralisés et confinés dans leur échec qu’ils ont eux-mêmes programmé».
Ndèye Khady DIOUF
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Les trois « J »

Démackysation

Le Maodo ressuscité

De l’ombre à la lumière

Exception

Ultime bavure

Cuvée

Prompteur

Maturité

Sprint final



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030