jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

VACCINATION CONTRE LE COVID-19: Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose



VACCINATION CONTRE LE COVID-19:  Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose
 
Le Sénégal,à l’instar des autres pays du monde, essaie d’orienter sa stratégie de riposte à chaque fois que de besoin.Bien qu'elles continuent de prôner le respect des mesures barrières, les autorités sanitaires du pays sont unanimes : il n’y a que la vaccination qui peut nous sauver des effets néfastes du nouveau variant. D’ailleurs, les spécialistes qui intervenaient, hier, lors de la présentation du bilan de la gestion du Covid-19 pour l’année 2021 au Sénégal, sont d’avis qu’il est impératif d’instaurer une 3e dose de vaccination.
 
Après avoir surmonté la 1ère, la 2e et la 3e vague, Le Sénégal se prépare à subir la 4e vague qui semble être imminente, vu l’évolution des cas de Covid-19 ces derniers jours. Immunologue de son état, le professeur Tandakha Dièye, qui prenait part à la rencontre, a insisté  sur la nécessité d’administrer une troisième dose du vaccin contre le Covid-19. Selon lui, le virus a beaucoup changé et le corps doit s’adapter. C’est pourquoi nous devons aller vers une 3ème dose du vaccin. «Le monde est d’accord sur le fait que la 3ème dose s’impose. Des études ont montré que si vous faites une 3ème dose, vous arrivez à 70% d’efficacité. Ces études ont été faites sur trois types de vaccin, notamment Pfizer, Moderna et AstraZeneca», a expliqué le Pr Dièye.
 
Pr Tandakha Dièye : «les vagues vont arriver, c’est cela l’évolution naturelle du virus»
 
D’après ce dernier, la vaccination est l’arme fatale contre le virus et face à un virus qui change, il faut forcément que les stratégies vaccinales changent. «L’efficacité des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca diminue de 40% au bout de 10 semaines. En Israël, ils sont à leur 4ème dose, il faut s’adapter», a-t-il révélé.Le professeur Dièye de conclure : «les vagues vont arriver, c’est cela l’évolution naturelle du virus».
Le professeur Diarra Bèye abonde dans le même sens que son collègue. Selon lui, si on compare les différentes vagues, on se rend compte que la vaccination a été très déterminante dans la gestion du Covid-19 dans le monde entier. Pour le Sénégal, le Directeur du Samu national pense qu’il faut impérativement une 3eme dose parce qu’il ya des pays qui sont à leur 4eme dose.
 
Pr Souleymane Mboup : «Omicron est nettement prédominant dans les cas de nouvelles contaminations au Sénégal»
 
Selon le responsable de l’Iressef, c’est le 3 décembre passé que le nouveau variant Omicronaété découvert au Sénégal avec une série de 24 échantillons positifs. Le résultat a donné 20Delta et 1 Omicron. Deux semaines après, une série de 16 échantillons a été étudiée et il ya eu une inversion des proportions entre les deux variants parce qu’on avait 11 Omicron et 5 Delta. Le 25 décembre, sur la série de 24 échantillons, on a eu 20 variants Omicron et seulement 2 variants Delta. Il ressort ainsi de ses échantillonnages que le variant Omicron est nettement prédominant dans les cas de nouvelles contaminations au Sénégal.
 
Pr Moussa Seydi :«il ne faut pas installer la panique. le nombre de cas augmente mais ceux qui importent, ce sont les cas graves et les décès»
 
Pour sa part, le chef de service des maladies infectieuses de Fann estime qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer,bien que le nombre de cas augmente. Selon lui, ce qui est important, c’est le nombre de cas graves et le nombre de décès. «Partout dans le monde on nous parle d’une augmentation du nombre de cas, mais ce qui s’est passé à NewYork durant la 3ème vague avec les fosses communes ;quand il fallait choisir qui traiter au détriment des autres en France, nous sommes très loin de cette situation. Donc il ne faut pas installer la panique», conseille le Pr Seydi qui déplore par la même occasion les messages de démobilisation contre la vaccination. «C’est faux de dire que la vaccination ne sert à rien contre le variant Omicron. Il est vrai que ça ne prévient pas l’infection, les formes symptomatiques et ça ne réduit pas la transmission,mais la vaccination est efficace contre les formes graves et les décès», garantit Moussa Seydi.
 
Marie Khemess Ngom : «Dakar, Thiès, Diourbel, Fatick, Kaolack, Louga, Saint-Louis et Ziguinchor ont concentré 95% des cas de Covid-19»
 
95% des cas de coronavirus recensés au Sénégal l’ont été dans les régions de Dakar, Thiès (ouest), Diourbel, Fatick, Kaolack (centre), Louga, Saint-Louis (nord) et Ziguinchor (sud), a indiqué hier la Directrice générale de la Santé, Marie Khemess Ngom Ndiaye. A l’en croire, le cumul des cas confirmés depuis le début de la pandémie montre que ces huit régions du pays concentrent 95% et ont occupé la tête du peloton.La région de Dakar est en tête avec 66% des cas, elle est suivie de Thiès avec 10,6%, de Diourbel avec 4,4%, de Saint-Louis avec 3,9%, de Kaolack avec 3,5%, de Ziguinchor avec 2,5%, de Louga avec 2,3%, et de Fatick avec 1,9%», a-t-elle détaillé. Les six autres régions ne concentrent que 5% des contaminations.Selon la Directrice générale de la Santé, tous les variants du Covid-19 ont été présents au Sénégal.
NdèyeKhady DIOUF
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Ça craint !

Guerre et paix

L’Or sec

Amadouer

Changement

Perrette

Confirmation

Météo

Silence

Loto


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse