jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

OUSMANE SONKO, PREMIER MINISTRE DU SENEGAL : «Rien ni personne ne peut déstabiliser le Sénégal… toute personne qui a pris l’argent du contribuable va rembourser ou en subir les conséquences»



OUSMANE SONKO, PREMIER MINISTRE DU SENEGAL : «Rien ni personne ne peut déstabiliser le Sénégal… toute personne qui a pris l’argent du contribuable va rembourser ou en subir les conséquences»

 
 
Profitant de son appel à la mobilisation citoyenne pour la journée d'investissement humain dans le domaine de l'assainissement prévue ce samedi 1er juin 2024, le Premier ministre Ousmane Sonko a réglé ses comptes avec les voix qui s’élèvent pour critiquer le nouveau régime. Disant à qui veut l’entendre que rien de grave ne se passera dans ce pays, Ousmane Sonko d’assurer que toute personne qui a pris l’argent du contribuable va rembourser ou en subir les conséquences. Ousmane Sonko, qui invite les Sénégalais au patriotisme, promet des résultats dans les jours à venir.
 
 
 
Ousmane Sonko a déclaré, jeudi, que rien ni personne ne peut déstabiliser le Sénégal, assurant que l’Etat a la responsabilité de veiller à la quiétude des Sénégalais et à la sécurité de leurs biens. Le Premier ministre a fait cette déclaration dans une vidéo publiée sur internet pour appeler à la mobilisation citoyenne pour la journée d'investissement humain dans le domaine de l'assainissement prévue ce samedi 1er juin 2024. «Il n’y a pas encore deux mois depuis que vous avez confié les rênes du pays en élisant Son Excellence Bassirou Diomaye Faye, président de la République, même si certains d’entre vous pourraient croire que cela fait bien plus de deux mois que nous sommes à la tête du pays. S’il en est ainsi, c’est que depuis notre accession au pouvoir, nous avons décidé de mettre toutes nos forces et tout notre temps pour faire des résultats», a d’emblée déclaré Ousmane Sonko.
 
 
«Nous n’avons pas de comptes à rendre aux hommes politiques ou aux journalistes»
 
Poursuivant, Ousmane Sonko de dire à l’endroit des Sénégalais : «il faut que vous sachiez que vous, peuple sénégalais, êtes le seul qui nous intéresse quand il est question de rendre des comptes». «Nous n’avons pas de comptes à rendre aux hommes politiques ou encore aux journalistes. C’est pour cela qu’à chaque fois nous sentirons le besoin, nous viendrons vous entretenir de là où nous en sommes dans le cadre du travail que vous nous avez confié. Je profite de l’occasion pour inviter tous les militants et sympathisants à vulgariser le travail du gouvernement. Comme nous l’avons promis, nous avons décidé de changer la manière de faire qui voulait qu’à chaque fois que quelqu’un accède au pouvoir il détourne l’argent des Sénégalais au profit de sa famille et de son clan. Non seulement ces pratiques sont révolues, mais mieux, toute personne qui a pris l’argent du contribuable va rembourser ou en subir les conséquences», a fait savoir le Premier ministre.
Le Premier ministre de poursuivre pour dire à qui veut l’entendre qu’ils travaillent ardemment sur ce volet de la réédition des comptes et les résultats seront très bientôt visibles. «D’ailleurs, j’imagine que c’est à cette volonté de faire la lumière sur les deniers publics que nous devons toutes ces voix qui s’élèvent pour crier par-ci et tenter de dédouaner quelqu’un par-là. Au peuple sénégalais, je veux dire simplement qu’il peut dormir tranquille. Je veux rassurer ce peuple, qu’il n’y aura que la paix au Sénégal. Rien ni personne ne peut déstabiliser le Sénégal», assure-t-il.
Le chef du gouvernement dira qu’ils œuvrent à identifier et entamer les discussions qu’il faut pour rapatrier ou faire revenir dans l’escarcelle du Sénégal tout ce qui nous appartient en termes de ressources naturelles, particulièrement de droits sur ces ressources naturelles. «Nous vous avons également promis une gestion transparente de nos ressources naturelles (or, zircon, phosphate, pétrole, gaz…) et même le foncier. Dans le passé, nous avons pu constater que c’est un petit groupe d’individus qui a mis la main, avec l’aide de multinationales, sur ces ressources qui appartiennent aux Sénégalais. Nous vous avons promis que nous allons faire la lumière sur tout cela et je vous assure que nous sommes à fond dans ce travail et dans les prochains jours, vous verrez les résultats», promet-il.
Très en verve, Ousmane Sonko d’indiquer que lui et ses équipes travaillent également avec rigueur mais sans aucune pression pour la baisse du coût de la vie. «Sur ce point également dans les jours à venir vous verrez les premiers résultats. Nous avons décidé, comme nous l’avons promis, de mettre des moyens dans l’agriculture. Cela permettra d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et ensuite la mise en place d’industries. Vous devez savoir que cette nouvelle façon de faire de la politique ne plait pas à tout le monde. C’est pourquoi certaines voix commencent à s’élever. Mais encore une fois je vous assure que rien ne se passera dans ce pays», a-t-il ajouté.
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires

Vivier



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030