jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
LOI D’AMINISTIE POUR TOUTE PERSONNE CONCERNEE : Me Ciré Clédor Ly met la pression sur Ousmane Diagne et exige la libération des détenus politiques dès ce week-end 30 ANS DU GENOCIDE DES TUTSIS AU RWANDA : L’ambassade du Rwanda au Sénégal ressuscite les souvenirs douloureux de cent jours de massacre et magnifie le capitaine Mbaye Diagne POUR UNE GESTION COLLEGIALE DES AFFAIRES DE LA CITE : Ousmane Sonko demande à leurs alliés de tout faire pour éviter au Président Diomaye la solitude vécue par le Président Sall GOUVERNEMENT AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE PRIMORDIAL DES SÉNÉGALAIS : Le Pm annonce la couleur, des ministres donnent le ton JUSTICE, INTÉRIEUR ET FORCES ARMÉES : Un ancien Cemga, un ancien Haut Comgend et un Procureur aux manettes des ministères de souveraineté DISCOURS A LA NATION:La Communauté africaine note Bassirou Diomaye Faye ABROGATION DU DECRET PORTANT DERNIERES MESURES DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Bassirou Diomaye Faye retire le poste de Premier président de la Cour suprême à Abdoulaye Ndiaye 🇸🇳 SPÉCIAL 4 AVRIL | CÉRÉMONIE DE LEVÉE DES COULEURS DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir MAMADOU BADIO CAMARA AU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE :«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, (…), il faudra se souvenir de la main de Dieu…»

RISQUES DE MORSURES DE SERPENTS A YEUMBEUL NORD: Des reptiles sortent des bassins de rétention et sèment la panique



RISQUES DE MORSURES DE SERPENTS A YEUMBEUL NORD: Des reptiles sortent des bassins de rétention et sèment la panique
 
 

Les autorités compétentes en la matière devraient effectuer une descente dans la commune de Yeumbeul Nord pour ramener la sérénité chez les populations riveraines des bassins de rétention d’eaux usées et de pluie ainsi que du lac «worouwaye». Celles-ci vivent la peur au ventre à cause de gros reptiles qui sortent souvent de ces réceptacles d’eaux stagnantes.

Le bassin de rétention de Médina gazon et le lac «worouwaye» ainsi que quatre quartiers de la commune de Yeumbeul Nord, toujours engloutis par les eaux de pluie (Djeddah marine, Yatassaye, Mor Fall Niang et Amar Sarr), sont devenus maintenant des gîtes de serpents et de boas qui hantent le sommeil des populations riveraines. A en croire Louis Gomis, coordonnateur du collectif pour la lutte contre les inondations à Yeumbeul Nord, les habitants de ces localités sont confrontés à cette situation depuis la construction du bassin de Médina gazon et l’absence de démolition de bâtiments en ruine laissés à l’intérieur de l’ouvrage. «Cet ouvrage est devenu le repaire par excellence des reptiles de tous ordres, qui sortent du bois à tout moment et créent la panique dans le quartier. Il y a même des boas qui attaquent les chiens errants et les bêtes domestiques, qui sont à la recherche d’herbes vertes dans le bassin», a laissé entendre hier le coordonnateur dudit collectif.
Des serpents attaquent des bêtes en quête de pitance
M. Gomis a déploré également les apparitions récurrentes des reptiles au lac «worouwaye» et des quartiers littéralement rayés de la carte du Sénégal par les inondations. «Le lac ‘’worouwaye’’ ainsi que quatre quartiers de Yeumbeul Nord (Djeddah marine, Yatassaye, Mor Fall Niang et Amar Sarr) sont transformés en véritables niches de serpents», explique-t-il. Et de poursuivre : «les reptiles poussent parfois des cris, qui laissent croire à des bêlements de moutons et des pleurs de bébés jetés dans les hautes herbes du bassin. Nous avions été alertés un jour par ces genres de cris et nous avions aussitôt activé les limiers. Quand les flics ont vérifié avec les sapeurs-pompiers, ils n’avaient vu l’ombre d’aucun animal domestique ni de bébé. Ces serpents et autres gros reptiles n’ont pas encore fait de victime du côté des populations. Nous sollicitons l’intervention immédiate des autorités étatiques, avant que l’irréparable ne se produise», a-t-il fait remarquer.
Dragage du bassin, démolition des bâtiments à l’intérieur de l’ouvrage
Face à la présence des reptiles, le coordonnateur du collectif suggère des pistes de solution dans le but de débarrasser les populations des serpents. M. Gomis demande ainsi le dragage du bassin de rétention de Médina gazon et la démolition des bâtiments laissés à l’intérieur dudit bassin. Aussi, il déplore la mauvaise construction de l’ouvrage et plaide pour le relogement des propriétaires des bâtiments en question, dont certains sont décédés entre-temps, en laissant derrière leurs progénitures sans moyens consistants de subsistance.
Vieux Père NDIAYE
admin


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Les trois « J »

Démackysation

Le Maodo ressuscité

De l’ombre à la lumière

Exception

Ultime bavure

Cuvée

Prompteur

Maturité

Sprint final



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030