jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
100 JOURS AU POUVOIR DU NOUVEAU RÉGIME : L’Apr parle de 100 jours de confinement de Diomaye par Sonko et flaire la chasse aux sorcières NOMINATIONS AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ  : Le Sames en colère demande des réparations immédiates ANNULATION DU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : Politiques, experts parlementaires… analysent le bras de fer entre l’Assemblée nationale et le Premier ministre Abdou Mbow au PM : « Le Sénégal n’est pas une rue publique mais une République » Stratégie de financement ciblé du ministère de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire :  Le ministre Alioune Dione gâte 54 organisations de Bambey et avertit qu’il faudra rembourser jusqu’au dernier centime RENOUVEAU DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET PARIS : Diomaye et Macron pour un partenariat équilibré au service des intérêts réciproques des deux peuples et fondé sur un respect mutuel RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner»

PRÉPARATIFS GAMOU DE NDIASSANE EDITION 2023 : Le ministre de l’Intérieur fait le procès des réseaux sociaux



PRÉPARATIFS GAMOU DE NDIASSANE EDITION 2023 : Le ministre de l’Intérieur fait le procès des réseaux sociaux

 
 
 
A l’occasion du Crd consacrant la célébration du Gamou à Ndiassane, le ministre de l’Intérieur comme lors du Crd de Médina Baye est revenu sur la question des réseaux sociaux. Il a demandé aux religieux de reprendre la parole pour éveiller les jeunes qui n’ont d’activités que d’insulter dans les réseaux sociaux.
 
Après plusieurs heures qui ont été consacrées au Comité régional de développement pour le Gamou qui sera célébré à la cité religieuse de Ndiassane, le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome. En faisant le résumé de la rencontre, il a réitéré son appel aux religieux de reprendre les enseignements du Prophète et de l’Islam en rappelant les jeunes qui infestent les réseaux sociaux les bons comportements des érudits. « Le phénomène des réseaux sociaux a pris une autre ampleur qui devrait être utile et servir. Mais d’aucuns l’utilisent pour cultiver la haine, le séparatisme… C’est pourquoi, les religieux doivent reprendre la parole. A un moment, personne ne pouvait louer les avancées et les bonnes actions du gouvernement par peur d’être vilipendé et traîné dans la boue dans les réseaux sociaux par les fossoyeurs de la République. C’est pourquoi il est important que vous reprenez la parole pour éveiller les consciences et réorienter les jeunes en désarroi. Aujourd’hui malheureusement, les concurrences se font dans le nombre de clics et vues dans les réseaux sociaux. Ce qui pousse les jeunes à s’adonner aux insultes. Nous vous invitons dans ce sens, car personne ne peut contrôler la conscience de qui que ce soit. Quelles que soient les restrictions, les consciences restent et demeurent libres. C’est pourquoi il faut reprendre les discussions et les enseignements de l’Islam », fustige le ministre de l’Intérieur.
Pour la première fois, le ministre s’est épanché sur le caractère républicain du président de la République. Antoine Diome se veut clair et invite les citoyens à cultiver le sens de la république et de la citoyenneté au service de la République, comme le veut et le souhaite le chef de l’Etat. Selon lui, « le Sénégal est un vrai Etat. Toutes les autorités qui incarnent l’Etat respectent l’institution. Le Président Macky Sall est un homme de synthèse de tous les présidents qui se sont succédé. Le président de la République est malheureusement inconnu des Sénégalais. C’est un homme qui a le Sénégal dans le cœur et s’est toujours investi pour le développement du Sénégal. Il faut qu’on utilise l’excellence et respecter le travail de son prochain. Il faut être grand et cultiver la grandeur dans ses actions et faits et gestes », rappelle Antoine Diome.
En somme, selon Antoine Diome, deux points, le matériel avec l’implication des services de l’Etat et l’autre, c’est la spiritualité. Ce sont ces deux points qui ont été évoqués ce jour au Crd. 95% des besoins ont été satisfaits. Le gouverneur continuera à suivre les travaux pour atteindre les 5% restants.
BMS
 
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Bon choix

Calculs

Impatience

Ville d’eau

Chronos

Débats

Oppositions

Le diable est dans le détail

Impulsion

Répulsion



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030