jotaay

VENDEUR DE VÉHICULES: Baba Lissa Ndiaye tombe avec 50g de haschich qu’il avait cachés dans ses parties intimes



VENDEUR DE VÉHICULES: Baba Lissa Ndiaye tombe avec 50g de haschich qu’il avait cachés dans ses parties intimes
 
 
 
Interpellé avec 50g de haschich qu’il avait dissimulés dans ses fesses et qu’il tentait d’aller livrer, le vendeur de véhicules Baba Lissa Ndiaye a été condamné à seulement 2 mois de prison ferme. A la barre, il a argué qu’il n’est qu’un simple consommateur.
 
 
                                   
Au regard des circonstances de l'arrestation de Baba Lissa Ndiaye, on dirait que ce père de famille est malchanceux. Vendeur de véhicules de son état résidant aux Almadies, cet homme de 32 ans a été jugé hier devant la barre des flagrants délits de Dakar, pour des faits d'offre et de cession de haschich. En fait, c'est le nommé Adam Safiedine qui était en réalité recherché par la brigade de Dakar-ville pour des faits de vol qualifié qu’il aurait commis. Ainsi, les agents interpellateurs avaient reçu une information selon laquelle le sieur Safiedine se trouvait à l'hôtel Rizaha des Almadies. Et lorsqu'un transport a été effectué sur les lieux, il a été interpellé avec 5 boulettes de haschich. Sommairement interrogé, Adam Safiedine a balancé le nom de Baba Lissa Ndiaye comme étant son fournisseur.
Ainsi, le 15 août dernier, les enquêteurs ont demandé à Adam de passer une commande de 50g de haschich auprès de Baba Lissa Ndiaye. Ce qu'il a fait avant que le prévenu ne morde à l'hameçon. Car, il s'est pointé avec la quantité de 50g qu'il avait soigneusement dissimulée dans ses parties intimes. C’est ainsi qu’il a été alpagué à son tour. Placé sous mandat de dépôt, il a été jugé hier.
Devant le prétoire, Baba Lissa Ndiaye a complètement varié dans ses déclarations. S'engouffrant dans des dénégations systématiques, il n'a reconnu que la détention d'un gramme de cette drogue. Qui selon lui était destinée à sa consommation personnelle. «On m'a interpellé dans mon quartier. Ce, après avoir rencontré Adam Safiedine, un ami à mes petits frères. À ce dernier, j'ai offert le restant puisque je détenais un joint que j'avais déjà entamé», s'est-il défendu. Malgré ces contestations peu convaincantes aux yeux de la représentante du procureur, Adji Fatou Diouf, la peine de 2 ans d'emprisonnement ferme a été requise contre lui. Axant sa plaidoirie sur le fait que son client serait un adepte de la drogue, Me Abdoulaye Tall, qui a lui aussi réfuté les faits d'offre et de cession, a demandé une application bienveillante de la loi contre lui, en sus d'une disqualification des faits en détention en vue de l'usage. Ses confrères, Mes Ndoffane Diouf et Michel Ndong ont abondé dans le même sens. Finalement, le tribunal a accédé en partie à leur demande. Car, après disqualification, il a condamné Baba Lissa Ndiaye devant son épouse à 2 mois ferme de prison. 
 
 
Fatou D. DIONE 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


IlaTouba

Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure

Boomerang: «Daa baax»

Boomerang: Tour de chauffe

Exil


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?