jotaay

EXAMEN DU BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE :Guy Marius Sagna et Thierno Alassane Sall critiquent le rapport et se font attaquer par leurs collègues



EXAMEN DU BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE :Guy Marius Sagna et Thierno Alassane Sall critiquent le rapport et se font attaquer par leurs collègues
Ça ne choque plus. Les séries d’engeulades et d’invectives à l’Assemblée ont fini d’être la normalité. La salle de l’hémicycle a encore vibré hier lors de l’examen du budget du ministère de la Santé. La discussion générale n’était même pas encore ouverte que les députés ont commencé à se lancer des «insanités».
 
 
Comme à chaque fin de lecture du rapport, le président de séance a donné la parole aux députés pour les observations à faire sur ledit rapport. C’est ainsi que Guy Maris Sagna et Thierno Alassane Sall ont attaqué l’objectivité du rapport.
Pour Guy, il est inadmissible que des éléments soient enlevés du rapport alors que cela a été discuté en commission.  A l’en croire, beaucoup de sujets ont été discutés en commission et on ne les retrouve pas dans le rapport. «N’avons-nous pas parlé des détournements dans les hôpitaux ? n’avons-nous pas signalé que le concours de l’Endss n’a pas été organisé depuis 5 ans ? Pourquoi n’avez-vous pas signalé dans le rapport l’incident qui a poussé les trois présidents de groupe parlementaire à se concerter pour dire d’une seule voix que les députés ne sont pas satisfaits des réponses du ministre ?», s’est plaint le député activiste.
Thierno Alassane Sall aussi s’est offusqué des manquements notés dans le rapport. «Nous avons relevé les incidents graves qui se sont passés à Tivaouane et à Linguère, en demandant que des actions soient menées de telle sorte qu’ils ne se reproduisent plus. Mais on ne retrouve nulle part ces points dans le rapport. Si la commission a un sens, pour que l’on reste travailler jusqu’à des heures tardives, nous devons consigner dans ces rapports tous ces sujets importants. Ce n’est plus un problème de rédaction ou de manque de temps, vous faites dans le parti pris», fulmine-t-il.
Des discours à peine audibles puisque les députés de la majorité ont sonné la riposte en chahutant haut et fort leurs collègues. Et comme d’habitude, Amy Ndiaye Gniby s’est mue en «porte-parole» du gouvernement. Elle a utilisé ses 5 minutes pour dézinguer ses collègues de l’opposition. Amy Ndiaye a visé cette fois-ci sur Thierno Alassane Sall. «Arrêtez de jouer avec l’opinion sénégalaise. Un ministre limogé pour incompétence, même s’il feint d’avoir démissionné, doit savoir faire profil bas. Je ne suis pas de la trempe des grands intellectuels dont vous vous réclamez, mais je sais faire la différence entre un rapport et un procès-verbal», a-t-elle lancé.
Se sentant visé certainement, le rapporteur a lâché : «Il faut que les gens sachent faire la différence entre un Pv et un Rapport ; les assistants parlementaires travaillent avec la plus grande neutralité. Il faut savoir raison garder et éviter de tout politiser», a-t-il fait noter.
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Insupportable

Mix

Kiba-dachi

Brèche

Rachat

Qatar ou Dakar

Sublimation

Fambine

Sonadis

Casting


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse