jotaay

CONTRE LE QATAR, CE VENDREDI : Amadou Dia Ba appelle à la mobilisation derrière les Lions



Croisé en plein centre-ville de Doha, El Hadji Amadou Dia Ba nous a confié qu'il s'est déplacé au Qatar juste pour soutenir les Lions. Le seul médaillé olympique du Sénégal appelle à la mobilisation derrière l'équipe nationale du Sénégal demain vendredi contre le Qatar. Un match qu'il prédit laborieux.
 
Les Echos : Quel est le motif de votre présence ici au Qatar ?
 
Amadou Dia Bâ : J'ai été invité par le ministre Matar Ba qui m'avait mis dans la délégation sénégalaise avant son départ. A Moscou aussi j'étais invité, parce qu'il m'a dit qu'avec l'expérience et tout ce que j'ai fait pour le pays, il fallait que je sois présent aux grands événements où notre pays est impliqué. C'est dans ce cadre, avec la continuité, que le nouveau ministre des Sports Yankhoba Diatara a validé cette invitation. Je suis présent au Qatar en tant que 12e Gaïnde.
 
Comment avez-vous vécu cette première défaite du Sénégal ?
 
C'est ça le sport. Tout le monde rêve de gagner, mais la réalité est cruelle pour nous, le Sénégal, à cinq minutes de la fin qu'on puisse encaisser deux buts. Maintenant, c'est à nous, aux Lions, de montrer vraiment un autre visage. Il faut revoir les quelques problèmes qui ont causé les failles sur les buts encaissés. Il faudra laisser ça aux techniciens surtout à l'entraîneur pour qu'on ne puisse pas faire les mêmes erreurs lors de notre prochain match, sachant que nous allons rencontrer le pays organisateur. Nous sommes tous derrière les Lions parce qu'il nous faut deux victoires pour se qualifier. Il n'y a plus de calcul. Il faut gagner pour passer au deuxième tour. Nous avons les joueurs, le coach, les moyens, mais aussi le public sénégalais qui est derrière. Ça nous a fait un peu mal de perdre, mais en tant que sportif, quand on tombe, quand on perd, on se relève pour aller gagner. Espérons que ce vendredi, nous allons passer à la vitesse supérieure et gagner. 
 
D'aucuns pensent que le Sénégal n'a pas eu une forte mobilisation comparée aux autres nations ?
 
Oui je suis d'avis, parce qu'on voit les autres pays qui amènent vers les 20.000 supporters. Espérons que petit à petit nous allons arriver à cela, parce que c'est seulement notre troisième participation à une Coupe du monde. C'est normal, on est novice sur ce rassemblement des supporters, comment faire des charters. Il y a beaucoup de Sénégalais qui voulaient venir, mais il y a aussi l'aspect pécuniaire. Les moyens manquent souvent. Pendant quatre ans, quelqu'un peut se préparer à cela. Nous avons des groupes de supporters maintenant, 12e Gaïnde, Allez-Casa et d'autres. Espérons que ça va grandir et que le Sénégal va participer à chaque Coupe du monde et jusqu'à ce que nous pussions avoir 20 à 30.000 supporters. Hier (mardi), j'étais parti voir Le match de la Tunisie, il n'y avait pas moins de 25.000 Tunisiens. Ça compte pour une équipe. Espérons que dans d'autres éditions, nous viendrons avec des délégations de supporters pour soutenir notre équipe. 
 
Comment pensez-vous qu'il faudra aborder le prochain match ?
 
Le match contre le Qatar, il faut l'aborder avec beaucoup de sérénité et de calme. Déjà que nous jouons avec le pays organisateur et je vous promets que ce ne sera pas facile. Et comme ils ont perdu leur premier match, ce sera une finale pour eux, tout comme pour nous aussi. La balance est vite penchée du côté du Sénégal parce qu'en tant que Sénégalais on aimerait gagner ce match pour continuer notre aventure. Si on le perd c'est direct à la maison. Il n'y a pas de calcul cartésien. Je pense que les joueurs, le staff technique vont tout faire pour s'en sortir. Nous 12e Gaïnde, nous allons pousser derrière pour qu'on puisse avoir ces trois premiers points.
 
Avez-vous un message pour le coach et les Lions avant ce match contre le Qatar ?
 
Je pense qu'ils ont l'habitude d'être dans ce genre de situation. On sait que ce n'est pas facile. On aimerait que Aliou et les joueurs gagnent ce premier match pour se mettre dans une situation beaucoup plus facile. Et c'est dans ces moments difficiles que nous, les Sénégalais, devons les supporters pour les aider à faciliter cette tâche avec des choix judicieux. Je ne suis pas technicien de football, mais on doit mettre les tactiques et techniques qu'il faut pour que notre équipe puisse vraiment gagner ce match. Nous avons des joueurs et un encadrement d'expérience et je pense qu'ils ont besoin de soutien. Nous leur souhaitons le meilleur, une réussite totale. Tous les Sénégalais attendent ça et aussi le savent et je suis sûr qu'ils feront de leur mieux.
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Insupportable

Mix

Kiba-dachi

Brèche

Rachat

Qatar ou Dakar

Sublimation

Fambine

Sonadis

Casting


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse