jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal

SEMPITERNELLE BATAILLE ENTRE PERE ET FILS :Amadou Bâ obtient l’expulsion par la Cour d’appel de Khadim Bâ des locaux de Locafrique



SEMPITERNELLE BATAILLE ENTRE PERE ET FILS :Amadou Bâ obtient l’expulsion par la Cour d’appel de Khadim Bâ des locaux de Locafrique
 
Le Phénix renait encore de ses cendres, comme toujours. L’affaire opposant Amadou Bâ à son fils refait encore surface, mais cette fois, les rideaux semblent être tirés. En effet, le juge d’appel a ordonné l’expulsion de Khadim Bâ de Locafrique. Mieux, une autre décision d’appel confirme la réinscription d’Amadou Bâ sur le registre de commerce. Mais, Khadim Bâ pourrait revenir avec une autre procédure.
 
La société Locafrique revient de droit, désormais, à Amadou Bâ. Après une bataille longue et âpre, c’est finalement le père qui est sorti vainqueur de ce combat. En effet,La Cour d’appel de Dakar, statuant en matière civile et commerciale, vient d’expulser Khadim Bâ des locaux abritant le siège de la société Locafrique, tant de ses biens, de sa personne et tout occupant de son chef. Il s’agit, en fait de la confirmation d’une ordonnance d’expulsion du juge des référés datant du 10 avril 2020 et qui a été attaquée par le fils.
Une très mauvaise nouvelle pour le fils qui, manifestement, tient à la société comme à la prunelle de ses yeux. Mais, c’est sans compter avec le père qui, également, tient à l’entreprise comme à son bébé. Cette décision d’appel confirmant l’expulsion a été rendue le 9 janvier dernier. Mais, ce n’est pas la seule décision. Car, le même jour, la même Coura rendu une décisionconfirmant l’ordonnance du 1ier décembre 2020, dans laquelle le juge chargé du registre du commerce avait ordonné le rétablissement au registre de la société Locafrique des noms et qualités d’Amadou Bâ, président du Conseil d’administration, etc.
En somme, le juge avait ordonné la modification des noms et en lieu et place de Khadim Bâ et autres, d’y mettre celui de son père, etc.La Cour d’appel a donc confirmé cette ordonnance du 1er décembre. Ce qui constitue un second coup de massue pour Khadim Bâ qui doit donc quitter les lieux et céder la place à son père.
Ces deux décisions, faut-il le souligner, viennent s’ajouter à l’arrêt de la Cour d’appel qui avait annulé l’acte sous-seing privé sur lequel le fils s’était fondé pour diriger l’entreprise. En son temps, Amadou Bâ avait crié sur les toits que l’acte sous-seing privé était un faux et que sa signature a été falsifiée et qu’il n’a jamais participé à l’assemblée générale évoquée. Mais en vain ! Des procédures s’en sont suivies et les parties s’étaient retrouvées devant le Premier président de la Cour d’appel. Là également, cela n’a rien donné. En fait, Khadim Bâ s’était engagé à discuter avec son père pour régler l’affaire. On avait même évoqué une intervention de SerigneMountakha Mbacké et le fils avait pris des engagements. En tout cas, rien n’est encore restitué au père qui espère, cette fois, récupérer ses biens ainsi que la gestion tant recherchée de l’entreprise qu’il a mise au monde. Cependant, Khadim Bâ a habitué son père à toujours revenir au galop avec de nouvelles procédures. C’est dire…
 
Alassane DRAME
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?

Surprise

Armée mexicaine

A genoux

Reflet déformé

La curée



LIVE RADIO




SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»