jotaay

REMISE DU RAPPORT FINAL DU COMITE FORCE COVID-19 Macky Sall dit ses vérités et appelle à plus de responsabilité



REMISE DU RAPPORT FINAL DU COMITE FORCE COVID-19  Macky Sall dit ses vérités et appelle à plus de responsabilité
 
 
Le président de la République est formel. Macky Sall menace de faire revenir l’état d’urgence, limiter les déplacements et fermer les frontières. 
 
 
 
A l’occasion de la réception du rapport final du Comité de suivi de la mise en œuvre des opérations «Force Covid-19», le président de la République n’est pas passé par quatre chemins pour avertir. Macky Sall, irrité par cette propagation de la pandémie à coronavirus qui ne cesse de battre des records tous les jours, verse dans lamenace. «Je voudrais dire également, très clairement, que si cette contamination devait évoluer, je prendrais toutes les mesures que nécessiterait la situation. Y compris s’il faudrait retourner à l’état d’urgence, refermer les frontières, interdire les déplacements. Il faut que nous soyons conscients que ce variant Delta a eu une vitesse de contamination sans précédent. Soit nous sommes conscients du danger et nous nous autorégulons ; en ce moment, on laisse l’activité se dérouler puisqu’on connaît les conséquences de l’arrêt des activités sur nous, sur l’économie. Mais on ne peut pas laisser la maladie prendre le dessus et le pays submergé, les hôpitaux dépassés, pour constater malheureusement des morts, voire des centaines ou milliers de morts comme c’est déjà le cas dans beaucoup de pays. Donc, c’est un appel sérieux. Il faut que les gens puissent mesurer la gravité de la situation et qu’ils respectent les recommandations qui leur ont été faites. Sinon, si la situation l’impose, nous allons revenir aux mesures que nous avions déjà connues par le passé»,a pesté Macky Sall, hier, devant toute la République. 
 
 
 
«Le Covid, ce n’est pas des blagues»
 
 
 
Poursuivant son discours cru servi aux Sénégalais, le Président Sall, incitant les populations à aller se faire vacciner, précise : «aujourd’hui, même les États qui ont de l’argent et qui veulent acheter un vaccin, ont des problèmes pour en acquérir. Ceux qui le vendent n’en vendent que petit à petit. L’initiative Covax aussi a tout fait, mais les vaccins ne sont pas encore venus. On n’en reçoit que peu, car le monde entier en a besoin. Donc si on n’en a pas en Afrique et que la quantité qui vient est assez faible, de grâce, quand on en reçoit, j'appelle les gens à aller vite se faire vacciner. L’autre chose, la plus importante, c’est d’éviter les rassemblements, de mettre un masque. C'est ce qui pourrait nous sauver. J’appelle les populations à se protéger. Car le Covid, ce n’est pas des blagues. Sinon, si le niveau d'infection arrive à un certain niveau, si on doit confiner, on le refera. C’est clair. Quand nous avions instauré des restrictions, c’était difficile pour tous. Mais si les gens ne veulent pas qu’on en arrive là, il faut qu’on se protège», informe le chef de l’Etat. 
Et pour réussir ce pari, le président de la République a appelé la jeunesse à vulgariser les messages au sein des communautés afin de se débarrasser de ce virus. «J’invite en particulier la jeunesse à redoubler de vigilance et à veiller au respect scrupuleux des mesures barrières durant ces vacances, pour réduire de façon significative la circulation et la transmission de ce virus». 
Aussi, Macky Sall n’a pas manqué de rendre hommage aux acteurs de la santé, aux forces de sécurité et de défense et toutes les forces vives de la nation qui se sont investies sans faille ni relâche dans l’effort de guerre contre la pandémie à coronavirus qui a entamé sa troisième vague plus contagieuse et mortelle au Sénégal. «Cette cérémonie me donne l’occasion de témoigner à l’ensemble des personnels de santé, aux autorités administratives et territoriales,ainsi qu’aux forces de défense et de sécurité pour leur engagement sans relâche depuis plus de 18 mois. On doit remercier toutes les forces vives de la nation, la presse également qui pendant 18 mois n’a cessé d’accompagner le ministère de la Santé et les populations. Ceci pour contenir et endiguer la pandémie», a-t-il dit. 
 
Baye Modou SARR
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Souk

Boomerang: Désobéissance civile

Boomerang: Pipeau

Sous la tente

Boomerang: Agendas

Boomerang: Bras de fer

Boomerang: Que faire ?

Suspens

Transformer

Bommerang: Prêche


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures