jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal

CRISE POLITIQUE AU SÉNÉGAL À CAUSE DU REPORT DE LA PRÉSIDENTIELLE : Ldr Yeesal apporte son soutien à Macky Sall et invite l’Assemblée nationale à suspendre les travaux de la commission d’enquête parlementaire




 
 
 
Alors qu’il est de plus en plus isolé depuis sa décision de reporter l’élection présidentielle de février 2024, Macky Sall peut compter sur un allié fidèle. Dans un communiqué publié hier, les Démocrates Réformateurs/Yeesal apportent leur soutien au président de la République. Modou Diagne Fada et Cie réaffirment leur soutien au processus initié par le président de la République pour une sortie de crise. Mais surtout Les Démocrates Réformateurs/Yeesal invitent l’Assemblée nationale à suspendre les travaux de la commission d’enquête parlementaire visant le conseil constitutionnel, «d’autant que l’affaire est déjà pendante devant la justice à travers la plainte déposée par un magistrat membre de cette juridiction sur la table de Monsieur le Procureur de la République».
 
 
 
Fidèle allié au Président Macky Sall, Modou Diagne Fada a tenu à marquer son soutien au chef de l’Etat au moment où ce dernier est attaqué de tous bords. Son parti, Les Démocrates Réformateurs/Yeesal l’a fait à travers un communiqué publié hier.
 
Après avoir rappelé ce qui a conduit à cette décision, le parti, Les Libéraux Démocrates Réformateurs - Ldr Yeesal réaffirme son soutien au processus initié par SEM le président de la République pour une sortie de crise. Par ailleurs, le parti rend hommage aux forces de défense et de sécurité Fds qui méritent respect et considération et invite les acteurs à se conformer aux dispositions réglementant le régime des manifestations publiques ce, pour éviter toutes défiances et violences sous toutes leurs formes. Ldr Yeesal salue la mémoire des victimes des manifestations de ce vendredi 09 février et présente ses condoléances les plus sincères aux familles éplorées et au monde estudiantin.
Aussi, pour aller dans le sens de calmer, les tensions Ldr Yeesal invite l’Assemblée nationale à suspendre les travaux de la commission d’enquête parlementaire visant le Conseil constitutionnel, d’autant que, dit-il, l’affaire est déjà pendante devant la justice à travers la plainte déposée par un magistrat membre de cette juridiction sur la table de Monsieur le Procureur de la République. «Cette démarche du parlement serait un premier pas pour rétablir la relation de confiance absolument nécessaire entre ces deux principaux tenants du pouvoir d’Etat : le législatif et le judiciaire», note le communiqué de Ldr Yeesal qui invite tous les acteurs à répondre favorablement à l’appel au dialogue du chef de l’Etat pour discuter de manière ouverte et inclusive sur les modalités consensuelles d’organisation de la présidentielle. Ldr Yeesal invite toutes les parties prenantes à faire preuve de dépassement pour noyer tous les germes d’une crise institutionnelle sans précédent et à l’issue incertaine pour notre pays.
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?

Surprise

Armée mexicaine

A genoux

Reflet déformé

La curée



LIVE RADIO




SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»