jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Un fonds sénégalais soutenant le cinéma noue des partenariats pour le financement du cinéma africain



Un fonds sénégalais soutenant le cinéma noue des partenariats pour le financement du cinéma africain

(Agence Ecofin) - Le Fonds sénégalais de promotion de l’industrie cinématographique s’associe à d’autres fonds afin de pouvoir soutenir le cinéma africain. Grâce à ce partenariat, les cinéastes bénéficieront d’appui financier et pourront monter de plus grands projets.

Au Sénégal, le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA), le Fonds Image de la Francophonie et le Fonds de soutien à l’industrie cinématographique de Côte d’Ivoire (FONSIC) se mettent en réseau afin de bénéficier des politiques financières des institutions internationales. Ceci contribuera au développement des activités liées à la cinématographie et à l'audiovisuel en Afrique.

C’est ce qu’a révélé le mercredi 9 décembre Abdoul Aziz Cissé (photo), secrétaire général du FOPICA. « L’idée est simple, on s’est rendu compte qu’il y a de plus en plus des mécanismes de financement qui commencent à émerger au niveau national, dans plusieurs pays, mais il n’y avait pas véritablement un levier pour mutualiser ces ressources », a-t-il expliqué.   

Abdoul Aziz Cissé s’exprimait lors de la présentation du projet Clap ACP, « un nouveau mécanisme de financement des films et séries » qui a reçu un appui financier de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et d’autres organisations. « Le FOPICA s’est associé au Fonds Image de la Francophonie, au FONSIC et au Fonds africain également pour aller chercher cet argent qui a permis de créer le fonds Clap ACP », a-t-il ajouté. 

D’après le secrétaire général du FOPICA, ce partenariat était nécessaire. Il sera une source d’émulation qui permettra aux cinéastes africains de « présenter des projets plus ambitieux ».

Rappelons que le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle a été institué en 2002. Il appartient à un réseau de plusieurs fonds africains et appuie « la production de projets de films cinématographiques et audiovisuels ».


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


ALIOU SALL: «On semble valider toutes les caractéristiques d’une République à la périphérie de la République sans que cela n’émeuve nullement»

Boomerang: Intolérance

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Manœuvre

Boomerang: Embellie

Boomerang: Corde raide

Boomerang: Plan serré

Boomerang: Antécédent constant

Boomerang: Economie d’égos

Boomerang: Ritournelle



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures