jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
LOI D’AMINISTIE POUR TOUTE PERSONNE CONCERNEE : Me Ciré Clédor Ly met la pression sur Ousmane Diagne et exige la libération des détenus politiques dès ce week-end 30 ANS DU GENOCIDE DES TUTSIS AU RWANDA : L’ambassade du Rwanda au Sénégal ressuscite les souvenirs douloureux de cent jours de massacre et magnifie le capitaine Mbaye Diagne POUR UNE GESTION COLLEGIALE DES AFFAIRES DE LA CITE : Ousmane Sonko demande à leurs alliés de tout faire pour éviter au Président Diomaye la solitude vécue par le Président Sall GOUVERNEMENT AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE PRIMORDIAL DES SÉNÉGALAIS : Le Pm annonce la couleur, des ministres donnent le ton JUSTICE, INTÉRIEUR ET FORCES ARMÉES : Un ancien Cemga, un ancien Haut Comgend et un Procureur aux manettes des ministères de souveraineté DISCOURS A LA NATION:La Communauté africaine note Bassirou Diomaye Faye ABROGATION DU DECRET PORTANT DERNIERES MESURES DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Bassirou Diomaye Faye retire le poste de Premier président de la Cour suprême à Abdoulaye Ndiaye 🇸🇳 SPÉCIAL 4 AVRIL | CÉRÉMONIE DE LEVÉE DES COULEURS DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir MAMADOU BADIO CAMARA AU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE :«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, (…), il faudra se souvenir de la main de Dieu…»

SORTIE DU LEADER DE PASTEF: Ousmane Sonko tire sur Adji Sarr, déchire le procès, dément le commissaire et rend hommage à ses épouses



SORTIE DU LEADER DE PASTEF: Ousmane Sonko tire sur Adji Sarr, déchire le procès, dément le commissaire et rend hommage à ses épouses

 
 
La réponse de Ousmane Sonko après le long procès qui s’est déroulé avant-hier au palais de justice ne s’est pas fait attendre. Hier, le leader des Patriotes a commenté le déroulé du procès et fustigé ce qu’il ne cesse de qualifier d’un complot politique pour l’éliminer. Ousmane Sonko a encore une fois nié tout ce que Adji Sarr a raconté au prétoire.
 
 
 
«Ce qui s’est passé avant-hier est une honte pour le Sénégal». Ousmane Sonko n’a pas attendu longtemps pour donner son point de vue sur le procès qui l’oppose à Adji Sarr. Ce dernier souligne que c’est plus une mascarade qu’un procès digne de ce nom. «Voilà ce que nous avions refusé. Raison pour laquelle nous avions dit que ce dossier n’aurait jamais dû sortir de la phase d’enquête de la gendarmerie. On n’avait pas dit ça comme si on était des citoyens extraordinaires, mais c’est un dossier truffé de mensonges. Aujourd’hui, près de 20 personnes sont mortes à cause d’un dossier qui ne devait pas arriver à ce stade», dit-il.
 
 
«C’est Macky Sall qui donne les instructions…»
 
 
Le leader de Pastef accuse le Président Macky Sall d’être à l’origine. «C’est lui qui donne les instructions au ministre de la Justice, au procureur ainsi de suite. Ce dernier ne veut que ma mort politique. Ce qui s’est passé au tribunal démontre plus que jamais que la justice sénégalaise est instrumentalisée…», déclare-t-il.
Pour lui, le juge d’instruction Maham Diallo doit «avoir honte, car il n’y a pas de preuves dans le dossier qu’il a instruit et il le savait depuis le début. Ce procès est une honte pour le Sénégal. L’objectif de ce procès était de salir mon nom. Pour un dossier de viol, ni le parquet, ni la partie civile n’ont été en mesure d’apporter la moindre preuve parce qu’il n’y en a pas».
 
 
 
Cas Seynabou Ngom
 
 
A propos de Seynabou Ngom, témoin surprise de la partie adverse, Ousmane Sonko marque son étonnement, car, dit-il, «à notre grande surprise, ils ont amené un témoin qui n’a jamais été à la gendarmerie, ni chez le juge d’instruction. C’est seulement avant-hier que nous avons vu Seynabou Ngom ; personne ne sait d’où est-ce qu’elle sort, personne ne la connait».
 
 
«Adji Sarr…. une chimpanzé atteint d’Avc…»
 
Revenant sur Adji Sarr, Ousmane Sonko ironise. «Cela fait deux ans qu’ils disent qu’ils ont des preuves et vous avez vu que ce n’est que mensonges. Pensez-vous que j’ai un problème de femme ? d’ailleurs si jamais je devais violer une femme, je ne vais pas le faire avec une chimpanzé qui semble avoir un accident cardiovasculaire. Il n’y a rien eu entre la fille et moi», jure-t-il. Et d’ajouter : «tout le monde sait que c’est Mamour Diallo et Me Gaby So qui sont derrière cette affaire. D’ailleurs, la fille a fait des audios dans lesquels elle listait ceux qui sont derrière ce complot».  
 
 
«Les comploteurs doivent être jugés»
 
 
Aux «comploteurs», Ousmane Sonko demande qu’ils soient traduits devant la justice. «Ce qui est scandaleux dans cette affaire, c’est que les comploteurs doivent être jugés. Car il y a eu beaucoup de morts et ceux qui ont perdu beaucoup de biens. Si je ne m’étais pas battu avec le soutien du peuple sénégalais, je serais détenu à Rebeuss depuis longtemps. A chaque fois, ils disent force restera à la loi en imposant à la justice sénégalaise ce que bon leur semble, mais nous leur disons que force restera au peuple».
S’agissant de Ndèye Khady Ndiaye de Sweet Beauté, Sonko lance un appel aux Sénégalais. «Avant-hier, des juges ont soumis à Ndeye Khady Ndiaye en état de grossesse de 08 mois, une procédure que rien ne justifie toute une journée sans l’assistance d’un avocat. Et pourtant, si une personne n’a pas d’avocat, on doit lui donner le temps d’en trouver un. Ce qui s’est passé ne s’est jamais produit dans l’histoire de la justice sénégalaise. Finalement, on lui a demandé si elle avait des questions pour les témoins. C’est un procès nul», constate-t-il.  
Pour ceux qui disent qu’il a reçu une convocation, Ousmane Sonko dément encore. «Ils disent que j’ai reçu une convocation, mais je jure que c’est faux. Le commissaire qui a écrit qu’il est venu chez moi ne dit pas la vérité», dit-il.
Pour finir, il a tenu à remercier ses épouses. «Je rends hommage à mes épouses qui n’ont jamais parlé de cette affaire et n’ont jamais quitté le domicile familial malgré tout ce qui s’est passé. Je rends hommage aussi à mes parents qui m’ont soutenu dans cette affaire», déclare Sonko. Qui conclut : «ce qui leur fait mal, c’est le surnom qui m’a été attribué par le peuple sénégalais ‘’Ousmane Sonko mu sell mi’’ ».
 
Samba THIAM
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Les trois « J »

Démackysation

Le Maodo ressuscité

De l’ombre à la lumière

Exception

Ultime bavure

Cuvée

Prompteur

Maturité

Sprint final



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030