jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal

Report de la Présidentielle: Le message poignant de Monseigneur Benjamin Ndiaye



L’Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye est préoccupé par la situation actuelle qui prévaut au Sénégal. Les racines de cette crise politique sont le report des élections présidentielles. Il s’explique, à travers une vidéo sur la chaîne KTO : «Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall a donné les raisons. Elles ne sont pas pour autant claires au niveau de tout le monde. C'est mon cas d'ailleurs. Tout était balisé jusqu'ici et pour des questions de contestations d'un parti politique, on remet en cause tout un processus électoral). Cela me paraît quand même être, peut-être, deux poids deux mesures ».
 
 
« Nous sommes dans une impasse qui me paraît assez grave »
 
Actuellement, fait-il savoir, « on est dans l'inconnu, nous ne savons pas où nous allons ». « Sans doute, le Chef de l'État a les moyens physiques, matériels, de maîtriser une situation, mais cela se passe quand même dans une ambiance de mécontentement. On a l'impression d'être victimes de calculs politiques qui ne veulent pas dire leurs noms. Et pour cette raison-là vraiment, nous sommes dans une impasse qui me paraît assez grave », souligne Monseigneur Benjamin Ndiaye
 
 
Concernant l’attitude des dirigeants sénégalais face à cette situation, il a lancé : « Ils sont au service du bien commun. Quel est le bien commun des Sénégalais aujourd'hui ? Nous voulons la paix. Elle ne peut provenir que de la justice et de la vérité. Et pour cela, qu'on ne soit pas victimes de manigances politiques mais que l'intérêt supérieur de la nation prévale sur tout autre calcul politique. Que le Seigneur pacifie les cœurs et nous permette d'aller jusqu'au bout ».
 
D'ailleurs, l’Archevêque d’annoncer  qu’ avec le bureau des imams et oulémas, les évêques du Sénégal, ont prévu de faire un communiqué conjoint à l'occasion de la campagne électorale pour inviter le peuple sénégalais à une campagne électorale civilisée
 
« J'invite les chrétiens à, comme on dit, "mouiller le maillot" »
 
A l’endroit des chrétiens, il a tenu à dire : «Nous avons parfois l’impression que nous restons trop en marge, en arrière. Alors que Jésus nous dit bien: "vous êtes le sel de la terre et la lumière du monde". Alors comment assumer cette mission de témoignage aujourd'hui ? Comment ne pas rappeler que le premier Président du Sénégal était chrétien ? Mais, il s'était mis au service de notre société, de notre pays ». Il poursuit : «De cette manière-là aussi, j'invite les chrétiens à, comme on dit, "mouiller le maillot" à s'engager sur le terrain en faisant prévaloir les valeurs chrétiennes qui les motivent et qui font leur identité ».
 
Pour finir, Mgr Benjamin Ndiaye a, éclairé : «Ma prière, c'est de demander au Seigneur, la grâce de la paix. Mais Dieu ne donne pas la paix à la manière du monde, une paix calculée, qui sont des accords, des manigances. Ce n'est pas de cette paix-là dont on a besoin. C'est la paix dans la vérité, dans l'amour et la justice et cette paix-là, elle vient d'abord de Dieu ».
 


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Aiguillon

Agir

Timing

Valeur sûre

Quid ?

Surprise

Armée mexicaine

A genoux

Reflet déformé

La curée



LIVE RADIO




SANTE

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»