jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

Me MOUSSA DIOP BRULE KHALIFA SALL ET SONKO: «Que Dieu sauve le Sénégal de Samba et de Bathie»



Me MOUSSA DIOP BRULE KHALIFA SALL ET SONKO: «Que Dieu sauve le Sénégal de Samba et de Bathie»
S’il ya ceux qui ruminent tranquillement leur colère ou généralisent en fustigeant l’ordre des investituresdeslistes de Yewwi Askan Wi, Me Moussa Diop lui n’est pas passé par quatre chemins pour désigner Khalifa Sall comme l’auteur de tout ce brouhaha et il est aidé par Ousmane Sonko dans son projet. Relevant le fait qu'aucun responsable de sa formation politique n’a été investi, le leader de AG/Jotna soutient que «les critères qui avaient été retenus par consensus liés à la compétenceet à la capacité des leaders à influer positivement sur le vote desSénégalais du fait de leur engagement et de leur image positive en vued'une Assemblée nationale de rupture ont été malheureusementtrahis par Monsieur Khalifa Sall, seul mandataire bénéficiant de laconfiance de ses pairs pour confectionner les listes», dit il.
Pour Me Moussa Diop, l’ancien maire de Dakar n’a jamais digéré sa position par rapport à l’affaire de la caisse d’avance. «Ce dernier, depuis ses déboires dans le dossier de la caisse d'avance,n'a jamais digéré la position véridique du président d'AG/Jotna sur sa légèreté dans la gestion de ces fonds et plus récemment sur soninéligibilité face à sa volonté de diriger la liste proportionnellenationale»,renseigne l’ancien Dg de Dakar Dem Dikk.
 
«C’est une forfaiture  inélégante de la part de quelqu'un qui aspire à la magistrature suprême»
 
Désignant Khalifa Sall comme son «bourreau», l’avocat  assure quec’est Khalifa Sall qui a opposé son veto à son investiture.«Je ne figurerai pas sur les listes, Maître Moussa Diop non plus»,telle est «la revancharde et indigne attitude d'un prétendu hommed'Etat adoptée par Monsieur Khalifa Sall pour m'écarter des listes,à la surprise générale de tous les Sénégalais qui ne cessent de m'appeleret de s'en offusquertous», renchérit-il tout en invitant ses militants à se mobiliser et à faire face à «cette forfaiture inélégante de la part de quelqu'un qui aspire à la magistraturesuprême pour une dernière fois en 2024 s'il est amnistié mais qui agitsuivant son cœur par pure rancune», explique Me Moussa Diop qui dit être sûr que « cette forfaiture inique n'aurait jamais prospéré sans la complicité deMonsieur Ousmane Sonko qui ne répondra pas à la demanded'explications que je lui ai adressée par message écrit et lu».
Me Moussa Diop de préciser que ses ambitions politiques pour 2024 restent intactes et ne sont pasnégociables.Pour ce dernier, en politique, rien ne se donne. «La respectabilité s'arrache sanscomplexe surtout face à la trahison et aux règlements malsains decomptes politiques.Que Dieu sauve le Sénégal de Samba et de Bathie», lâche-t-il.
NdèyeKhadyDIOUF
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Micmacs

Imbroglio

Grenouille

De conserve

Pamiblé

Quotas

Assises

Scories

Cash Transfert: un pactole de 43 milliards aux 542.956 ménages répertoriés dans le fameux Registre national unique.

Révolution


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse

Covid : 1 décès et 313 nouveaux cas