jotaay

FLORAISON DE COALITIONS DANS L’OPPOSITION «Agir ira aux élections locales à venir dans du ‘’tout sauf Bby’’ avec le soutien aux candidats de l’opposition ou des mouvements citoyens les mieux placés»



FLORAISON DE COALITIONS DANS L’OPPOSITION  «Agir ira aux élections locales à venir dans du ‘’tout sauf Bby’’ avec le soutien aux candidats de l’opposition ou des mouvements citoyens les mieux placés»
 
 
Il a été le premier à hausser le ton face à l’annonce de la mise en place d’une coalition entre Pastef, Taxawu Sénégal, Pur et Pds.D’autres leaders de l’opposition lui ont emboité le pas et cela a précipité l’éclatement de l’opposition qui cherchait pourtant à constituerun bloc contre la coalition Benno Bokk Yakaar lors de ces prochaines locales. Résultat, on se retrouve avec plusieurs coalitions qui se dessinent au sein de l’opposition. Pour le leader du mouvement Agir,bien que ces scissions soient déplorables, il n’exclut aucunement de s’allier à ces coalitions.
 
Ceux qui nourrissaient l’espoir de voir l’opposition constituer un seule pôle pour faire face à Benno Bokk Yakaar peuvent déchanter. Il y aura Yewwi Askan Wi d’un côté et d’autres coalitions de l’autre. Thierno Bocoum, qui avait fustigé le premier les «manœuvres et calculs politiciens» des  fondateurs de Yewwi Askan Wi, le constate avec amertume, mais s’engage à continuer d’œuvrer pour une victoire de l’opposition dans sa globalité.Au terme du bureau exécutif du mouvement Agir, ilincite les candidats de son mouvement à s’ouvrirà toutes les coalitions qui leur sont favorable, sauf Benno Bokk Yakaar. «Le Bureau exécutif du mouvement Agir observe, avec regret, la dislocation de l’opposition à travers la création en cours de plusieurs coalitions, malgré les alertes avisées du président Thierno Bocoum face aux démarches regrettables d’une partie de l’opposition qui a déserté sa responsabilité de réunir les acteurs autour de l’essentiel et a préféré se lancer dans une stratégie de positionnement prématuré», constate-t-il.
 
«Tout sauf Bby»
 
Thierno Bocoum et Cie continuent certes de tenir pour responsables les fondateurs de Yewwi Askan Wi,mais ne comptent pas baisser les bras dans leur combat contre la mouvance présidentielle. «Agir sera aux élections locales à venir dans du ‘’tout sauf Bby’’ avec le soutien aux candidats de l’opposition ou des mouvements citoyens les mieux placés», affirme-t-il, en incitant les membres du mouvement à s’activer énergiquement pour une alternance et un changement de paradigmes à la tête des communes du Sénégal.
Le Bureau exécutif de Agirinvite ainsi ses candidats déclarés à poursuivre les processus d’intégration des coalitions de l’opposition ou des mouvements citoyens qui leur seront favorables et qui ont ouvert des dynamiques de mutualisation des forces.
 
NdèyeKhadyDIOUF
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Répit

Boules Quies

Syndicat

Boomerang: Solitude

Boomerang: Condés

Boomerang: Eclaboussure

Boomerang: «Daa baax»

Boomerang: Tour de chauffe

Exil

Intérêts


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal