jotaay

DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir




 
 
 
Fraîchement installé dans ses fonctions de nouveau président de la République du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye a déjà pris la première mesure de sa présidence. Le nouveau Président a nommé par décret son mentor et leader de Pastef-Les Patriotes, Ousmane Sonko, Premier ministre du Sénégal. Prenant hier la parole juste après sa nomination, le désormais ancien chef de l’opposition sénégalaise a promis de remettre dans les prochaines heures au président de la République Bassirou Diomaye Faye la liste du gouvernement. Mais déjà, Ousmane Sonko prévient qu’il s’agit de travailler dans la transparence et il ne s’agira en aucun manière de jouir du pouvoir.
 
 
Le président de la République Bassirou Diomaye Faye a nommé mardi soir au poste de Premier ministre Ousmane Sonko, la figure-clé de son élection. «Je voudrais d'abord, au nom du président de la République, M. Bassirou Diomaye Diakhar Faye, remercier tout le peuple sénégalais pour l'honneur, mais également l'affection qu'ils ont témoignée en sa personne, mais au-delà, au projet qu'il porte, le projet que nous considérons pouvoir changer durablement et structurellement le Sénégal. Je voudrais donc, en son nom, au nom de tous ceux qui ont cheminé à ses côtés, remercier le peuple sénégalais pour cette confiance», a d’emblée déclaré le nouveau Premier ministre du Sénégal.
Adressant ses chaleureuses félicitations au président Bassirou Diomaye Diakhar Faye, et lui souhaitant plein succès dans la mission, Ousmane Sonko dira qu’il mesure l'importance de la confiance qu'il a placée en sa personne, en le nommant aux responsabilités du Premier ministre du gouvernement du Sénégal, «c'est-à-dire l'autorité publique qui est en charge de la coordination et de la conduite de la politique de la nation, conformément à la Constitution du Sénégal.» «C'est une lourde responsabilité, puisqu'il s'agira de coordonner justement cette action et de conduire les équipes qui devront travailler d'arrache-pied à la réalisation des objectifs qu'on s'est assignés dans le cadre effectivement de cette politique de la Nation qui désormais s'articule autour de notre programme. Programme que nous avons élaboré en commun, que nous avons présenté en commun aux Sénégalais et que nous avons défendu ensemble. Le programme qui s'intitule pour un Sénégal souverain, juste et prospère. C'est une responsabilité que nous apprécions. J'ai dit la dernière fois lors du meeting qui a clôturé notre campagne électorale que nous travaillerons tous à faire élire le Président Bassirou Diomaye Faye, mais il ne sera pas question de le laisser seul assumer cette lourde responsabilité», a-t-il encore fait savoir.
 
Loyauté et dévouement à Diomaye
 
 
Poursuivant, le chef du gouvernement dit à tous les Sénégalais : «chacun et chacune, là où il se trouve, que ce projet est le sien, et que chacun devra donner le meilleur de lui-même pour que nous atteignions les objectifs que nous nous sommes assignés pour le Sénégal et non pas pour le Président Bassirou Diomaye Faye». «C'est d'autant plus important que nous articulons notre action autour de la citoyenneté, de la participation collective, comme le démontre depuis quelques jours cette formidable jeunesse sénégalaise à travers les actions de nettoiement des artères des différentes villes du Sénégal. Donc, je remercie encore une fois le Président Bassirou Diomaye Faye, lui témoignant ou lui garantissant de notre loyauté, mais aussi de notre dévouement. En tout cas, à la tête de l'équipe que nous allons former, nous donnerons tout ce que nous avons. Nous ne ménagerons aucun effort pour atteindre les objectifs que nous avons promis au peuple sénégalais, c'est-à-dire la rupture, le progrès et le changement définitif dans le bon sens.»
Et d’ajouter : «nous avons vendu un projet aux Sénégalais qui ont bien voulu nous faire confiance. Maintenant j’appelle tous les Sénégalais à s’approprier le projet. C’est un bon projet qui est clair et qui est porté par des gens qui feront de leur mieux pour que le changement qu’ils ont promis se matérialise pour que tous les Sénégalais sentent le changement. Mais que chacun d’entre nous, ceux qui auront des postes et ceux qui ne l’auront pas, sachent qu’ils ne doivent pas attendre pour faire ce qu’ils peuvent pour le pays.»
 
 
«Nous voulons des collaborateurs aux mains propres»
 
 
À ceux qui auront le privilège de servir l’Etat et la République à ses côtés, Ousmane Sonko rappelle que le credo de leur régime est clair : c’est le don de soi pour la patrie. «À ceux qui ont été là depuis le début du projet, nous leur disons que le travail vient de commencer. Dans les heures à venir, je remettrai au président de la République Bassirou Diomaye Faye, comme la Constitution le recommande, une proposition de liste du gouvernement.  Mais je tiens ici à prévenir tout le monde que nous n’attendons de tout le monde que le travail. Il s’agira de travailler, il ne s’agira pas de jouir de quelque pouvoir que ce soit. Il s’agira également pour ceux qui auront des postes de responsabilités de veiller à être justes et transparents. Nous voulons des collaborateurs aux mains propres», prévient le Premier ministre Ousmane Sonko.
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité

Tout baigne



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030