jotaay

TRIBUNAL CORRECTIONNEL :Suite à sa plainte pour diffamation contre sa fille, cette dernière appuyée par sa maman, raconte comment leur S. Ndoye abusait sexuellement de ses petits-enfants



TRIBUNAL CORRECTIONNEL :Suite à sa plainte pour diffamation contre sa fille, cette dernière appuyée par sa maman, raconte comment leur S. Ndoye abusait sexuellement de ses petits-enfants

Le Tribunal correctionnel s’est penché hier sur une affaire de diffamation qui a fini par provoquer la consternation sur toute l’assistance. En fait, il s’agit d’une affaire de famille précisément la famille Ndoye dont le père poursuit sa famille qu’il accuse de ternir son image, pour l’avoir accusé de pédophilie et d’inceste. Seulement, lorsque la fille a pris la parole pour s’expliquer même le juge a été ému, choqué par les faits relatés par N.B. Ndoye qui a accusé son père de faire des attouchements sur elle d’abords, ensuite sur ses petits enfants âgés de 2 ou 3 ans. L’affaire sera vidée le 8 juin prochain.
Une rocambolesque histoire de diffamation a été débattue hier à la barre du Tribunal correctionnel. Il s’agit d’une affaire de famille dont le père poursuit sa fille l’accusant de porter des propos mensongers qui ternissent donc son image. Lorsqu’elle a été invité par le juge de donner sa version des faits, N. B. Ndoye, a relaté une histoire de pédophilie dont son père serait l’auteur. A un moment donné, on aurait cru que c’est elle la poursuivante, mais c’était bien elle la prévenue. Son récit a été tellement émouvant qu’il a attiré et attristé toute l’assistance ; mêmes les gendarmes préposés à la sécurité étaient captivés par l’histoire de N. Ndoye. Le juge, pris par l’émotion, a suspendu 5 minutes avant de reprendre son audience. Dans sa narration des faits, en effet, N. Ndoye a expliqué que son père S. Ndoye faisaient des attouchements sexuels sur les enfants. Il avait d’abord commencé par elle, quand elle avait environ deux. N. Ndoye est aujourd’hui âgée d’environ 35 ans. A l’en croire, elle a subi les attouchements de son père dès son enfance. Et un jour, elle a même saigné. Cela l’a traumatisé. Lorsqu’elle a décidé plus tard de se marier, elle a dû expliquer à son mari le drame qu’elle a vécu avec son histoire afin que celui-ci n’ait pas de surprise quant à l’absence de virginité. Elle n’avait rien dit, quand elle a subi les attouchements de son père. Le vieux S. Ndoye qui a un faible pour les enfants, s’est rabattu sur ses petits-enfants. Selon N. Ndoye, il commettait des attouchements sur les fillettes, notamment, les filles de son grand frère. Elle est allée à Mbour, voir son frère, à son lieu de travail, pour lui en parler. Lorsqu’ils sont allés chez le gynécologue, fort heureusement les enfants avaient toujours l’hymen intact. Poursuivant son récit, elle raconte que son père s’intéressait également aux filles de sa sœur jumelle. Mais, pendant tout ce temps, leur maman était au courant de tout, mais elle ne disait rien. La maman raconte qu’elle a surpris un jour son mari couché sur le lit avec sa petite fille, se couvrant tous les deux ; son mari suivait un film pornographique. Il faisait en même temps des attouchements sur la fille. Quand elle est entrée, il a zappé la chaîne. Elle explique, toujours avoir surpris son époux, la petite fille sur lui qui jouait avec ses tétons. L’enfant d’environ trois ans racontera plus tard que c’est son grand père qui lui a demandé de faire ça. Il leur donnait parfois des bonbons ou des biscuits. Et ce n’est pas tout, selon toujours la maman, elle a vu son mari prendre une sucette la mettre dans la bouche de l’enfant et ensuite en faire autant avec son sexe. Elle était obligée de surveiller les enfants comme du lait sur le feu et de ne jamais les perdre de vue. Et lorsque sa belle-fille a accouché d’une autre fille, alors qu’elle était à l’hôpital, elle s’est exclamé en priant le Ciel de ne plus leur donner de fille. La sage-femme était même étonnée, selon la maman, mais, elle savait de quoi elle parlait. Lorsque le juge lui a demandé pourquoi elle s’est tue durant tout ce temps, elle a répondu qu’il s’agit d’une affaire de famille et qu’elle avait honte et elle ne voulait pas que les autres membres de famille soient au courant encore moins le voisinage. C’est ce qui fait qu’elle a voulu étouffer l’affaire. N’eût été la plainte de S. Ndoye pour diffamation, personne n’en saurait rien. C’est la même version donnée par la fille N. Ndoye. Le vieux S. Ndoye a été surpris, alors qu’il avait introduit sa main sous la couche de sa petite fille de deux ans. Il s’empressait chaque fois, de nettoyer les petites filles chaque fois qu’elles faisaient pipi. Toute la salle était dans la consternation ; certains ne pouvaient s’empêcher de verser des larmes.
C’est cette histoire racontée par N. Ndoye qui a suscité la plainte de son père. S Ndoye, âgé d’environ 80 ans. Il n’a pas aimé que celle-ci raconte à sa sœur jumelle et à son frère que c’est lui, son père, qui lui a volé sa virginité.
A la barre les avocats de la partie civile ont plaidé la prescription. Le Parquet a appuyé cette exception, en soutenant que depuis plus de 5 ans, le vieux S. Ndoye était au courant des accusations de sa fille et il n’a pas esté en justice. La loi dit que la plainte doit être déposée avant trois ans, dès l’instant qu’il a su que sa fille l’accuse de pédophilie ; passé ce délai, la prescription doit être prononcée. Au final, le juge a mis en délibéré pour le 8 juin.
Alassane DRAME
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Vivier

Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030