jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

TRAITÉE DE SORCIÈRE PAR SA BELLE-SOEUR: Nar Fall traduit en justice Khady Mboup



TRAITÉE DE SORCIÈRE PAR SA BELLE-SOEUR: Nar Fall traduit en justice Khady Mboup
 
Parce que sa belle-sœur Khady Mboup l'a traitée de sorcière, Nar Fall a traduit hier celle-ci devant le juge correctionnel de Dakar pour des faits de diffamation. La prévenue sera fixée sur son sort le 14 avril prochain.
 
Les rapports entre Nar Fall et sa belle-sœur ne sont plus des meilleurs alors qu'elles cohabitent dans la même demeure. Elle a traîné en justice Khady Mboup qui l'a taxée d'être une sorcière. Toutefois, cette accusation figurant parmi les plus délicates dans une société où toute personne traitée de sorcière est souvent marginalisée ou bien fait l'objet de mauvais traitements, Nar Fall a saisi la justice pour se blanchir. Ainsi, pour des faits de diffamation, sa belle-sœur a comparu hier devant le juge correctionnel de Dakar. Par ailleurs, si on suit le récit de l'époux de la victime, Ousmane Mboup, sa sœur Khady accuse la plaignante d'être la personne qui est responsable de la mort de leur mère. À l'en croire, sa femme est sous sa responsabilité parce qu'elle a quitté Saint-Louis rien que pour lui. Donc, c'est à lui de la protéger. «Deux jours après le baptême de notre enfant, ma mère est décédée. On a eu une petite dispute et mon grand-frère l’a traitée de sorcière. Ensuite toute la famille, à chaque fois que l’occasion se présente, la traite de sorcière», a renseigné le mari. Toutefois, devant le prétoire, la plaignante, qui peinait à parler, a quand même donné sa version des faits. «Ndèye Khady ne cesse de se disputer avec mon mari qui se trouve être son grand-frère. À chaque fois que l'envie lui prend, elle s'attaque à moi. J'avoue que ces disputes ne me font pas mal, mais ce qui me chagrine, c’est qu’elle m'impute la mort de leur mère. M'accusant ainsi d'être une sorcière, elle rajoute que c'est moi qui suis responsable du décès de sa mère. Je n’ose plus ouvrir la porte de ma chambre par peur de la croiser», a narré Nar Fall. Avant d'ajouter : «même mon fils est maltraité par les garçons de son âge. Quand il sort pour jouer, tout le monde lui dit qu’il est le fils d’une sorcière, alors qu’il est innocent», s'est-elle indignée. À son tour auditionnée, la belle-sœur Khady Mboup a reconnu être l'auteure de ces propos que lui impute la plaignante. Cependant, pour diluer sa responsabilité pénale afin de se tirer d'affaire, elle a allégué avoir dit tout ceci lors d'une prise de bec avec son antagoniste. «Elle m'a traduite en justice parce qu'elle est sous l'influence de son époux. À l'origine, ce qui nous divise, c’est une affaire de succession. Mon frère qui ne me supporte pas a saisi cette opportunité pour ternir mon image. Je me suis excusée auprès de ma belle-sœur à la police», s'est-elle défendue. Hélas, le procureur a requis l'application de la loi contre elle. Pour la défense de cette dernière, Me Oumar Sène a dans sa plaidoirie demandé la relaxe de la prévenue, estimant que les faits de diffamation ne sont pas avérés et que la victime est manipulée par son mari. «Maintes fois, cette dame a tenté que l’héritage de leur père soit liquidé. Mais elle se heurte à chaque fois au refus de son frère», a conclu la robe noire. Délibéré au 14 avril prochain.
 
Fatou D. DIONE
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


ALIOU SALL: «On semble valider toutes les caractéristiques d’une République à la périphérie de la République sans que cela n’émeuve nullement»

Boomerang: Intolérance

Boomerang: Aiguillon

Boomerang: Manœuvre

Boomerang: Embellie

Boomerang: Corde raide

Boomerang: Plan serré

Boomerang: Antécédent constant

Boomerang: Economie d’égos

Boomerang: Ritournelle



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures