jotaay

TRAFIC DE CHANVRE INDIEN A THIAROYE DAROU SALAM : Un dealer tombe avec 20 kg et accuse un gendarme d’en être le propriétaire



TRAFIC DE CHANVRE INDIEN A THIAROYE DAROU SALAM : Un dealer tombe avec 20 kg et accuse un gendarme d’en être le propriétaire
Les éléments de la brigade de recherche du commissariat de police de l’arrondissement ont appréhendé un individu nommé Ch. D, 39 ans, en possession d’un sac de type militaire contenant 20 kg de chanvre indien. Interrogé, le mis en cause réfute la paternité de l’herbe et charge un gendarme.

Un sac de type militaire contenant 20 kg de chanvre indien répartis en 11 blocs a été saisi par les hommes du commissaire Camara de Thiaroye, qui ont découvert le colis planqué sur la terrasse de la maison du présumé dealer nommé Ch. D. située au quartier Thiaroye Darou Salam.

11 blocs découverts dans un sac en plastique de type militaire sur la terrasse

C’est suite à un tuyau d’un de leurs agents de renseignement que les policiers ont appris les agissements d’un individu, qui évolue dans le milieu interlope et entretient chez lui un réseau de trafic de l’herbe illicite. Ainsi, ils font une descente secrète dans le secteur, localisent la maison du supposé dealer et installent un dispositif de planque et de surveillance aux alentours de la concession. C’est alors qu’ils apprennent lundi dernier une livraison de commande chez le trafiquant et s’y rendent à l’improviste au petit matin, en vue de coincer le gus. Ils surprennent celui-ci sur les lieux et l’interpellent, avant de procéder à une perquisition de la maison. Ils découvrent sur la terrasse un sac de type militaire, l’ouvrent et y trouvent 20 kg à la pesée, répartis en 11 blocs. Ils l’embarquent à bord de la fourgonnette et le conduisent au commissariat pour interrogatoire.

Le mis en cause nie et déclare avoir prêté 400.000 au «gendarme»

Face aux enquêteurs, le mis en cause dégage en touche et accuse un gendarme d’être le propriétaire du sac contenant la drogue. Il soutient être totalement innocent et déclare que l’homme en bleu lui aurait confié ledit sac. Il explique que le «gendarme» lui aurait emprunté, il y a 4 mois, une somme de 400.000 francs Cfa. Ainsi, à chaque fois qu’il téléphonait au supposé pandore pour lui réclamer ses sous, ce dernier jurait de solder ses comptes avec lui, mais en vain. Pis il ignorait royalement les intempestifs appels. Mais, pour récupérer son fric, il quitte Dakar et débarque à Kidira le 16 mars pour coincer son débiteur. Qui lui déclare être incapable d’effectuer des opérations de retrait à sa banque car sa carte bancaire serait défectueuse, avant de prendre l’engagement de descendre prochainement sur Dakar pour lui rembourser ses 400.000. Ce qui sera fait.

Il dit ignorer le contenu du sac que le «gendarme» lui aurait confié

Selon toujours le dealer, le présumé gendarme débarque ensuite à Thiaroye avec un sac de type militaire et le lui confie. Il déposera le colis sur la terrasse de la maison et lui demandera de bien y veiller car un individu devra passer récupérer ledit sac, en échange de ses 400 mille. Il continuera de réfuter les accusations de trafic de chanvre indien et soutient ignorer la nature du sac en question, dont le «gendarme» lui aurait déclaré qu’il contenait juste des bagages. Le mis en cause a été déféré au parquet pour trafic de chanvre indien.

Vieux Père NDIAYE
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


Boomerang: Effervescence

Boomerang: Calculs

Boomerang: Déchirure

Boomerang: Tocsin

Boomerang: Exception

Boomerang: Parapluie

Boomerang: Performance

Boomerang: Des nèfles

Booemrang: Mouron

Boomerang: Météo politique



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures