jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
RAPPORT DE LA BANQUE MONDIALE SUR LA SITUATION ECONOMIQUE DU SENEGAL : La dette publique a atteint 80,8% du PIB en 2023, l’accélération des réformes de l’administration fiscale préconisée pour stimuler la mobilisation des recettes intérieures EXCÉDÉS PAR LES AGISSEMENTS D’OUSMANE SONKO : Des compatriotes écrivent au Conseil constitutionnel et leur demandent de constater la démission du Président Bassirou Diomaye Faye CAMP GRATUIT DE LA CHIRURGIE A SICAP MBAO : La cataracte serait la première cause de cécité dans le pays BASSIROU DIOMAYE FAYE À BAMAKO DEVANT ASSIMI GOÏTA : «La position malienne, quoique rigide, n'est pas totalement inflexible… la Cedeao est très malmenée, mais nous ne devons pas nous résigner» ASSISES SUR LA REFORME ET LA MODERNISATION DE LA JUSTICE BDF : écarte tout procès en inquisition et théorise un système judiciaire qui inspire confiance aux justiciables DIALOGUE NATIONAL SUR LA JUSTICE Dr Cheikh Tidiane Seck dénonce une ‘’ foire de l’hypocrisie’’ et révèle le ‘’deal’’ qui est de transformer le Conseil constitutionnel en Cour constitutionnelle Mauvaise nouvelle pour les autorités : le fret a presque triplé REFORMES DANS LA JUSTICE : La date des assises prévue pour le 28 mai ; des préalables non encore réglés JOURNEE DE LA MEDIATION : A l’heure de la conciliation comme mode de règlement des litiges CHEIKH OUMAR SY, ANCIEN DEPUTE : « Macky Sall a sacrifié son candidat, son bilan et son parti pour sauver ses propres intérêts »
jotaay

MAGUTTE SY, CHARGÉ DES ÉLECTIONS DU PDS: «Karim Wade sera très prochainement ici avec nous»



MAGUTTE SY, CHARGÉ DES ÉLECTIONS DU PDS: «Karim Wade sera très prochainement ici avec nous»

 
Si le Parti démocratique sénégalais (Pds) a boycotté la dernière présidentielle suite au rejet de la candidature de Karim Wade, le parti de Me Wade compte bien participer à la prochaine. Il a d’ailleurs lancé ce samedi sa campagne d’enrôlement des militants et sympathisants sur les listes électorales. Déjà, le parti de Wade exige un «audit indépendant et contradictoire du fichier électoral».
 
La révision exceptionnelle des listes électorales pour la présidentielle du 25 février 2024 est prévue entre le 6 avril et le 6 mai 2023. Et comme le lui permet la loi électorale, le Parti démocratique sénégalais a décidé de participer à toutes les activités relatives à la révision du fichier électoral. Son chargé des élections l’a fait savoir ce week-end, lors du lancement de sa campagne d’enrôlement. Selon Maguette Sy, un fichier corrompu est l’un des premiers facteurs d’une électoral non transparente, alors il urge pour les acteurs de procéder à un audit indépendant et contradictoire du fichier électoral. Pour lui, il faudrait que tout le monde y participe. «Le Pds appelle à un audit impliquant toutes les parties prenantes et qui sera contrôlé par l’Union Européenne, l’Union Africaine et les États-Unis», renseigne-t-il. En attendant d’arriver à ce stade, le chargé des élections du Pds assure que le Pds répondra à toutes les invites des préfets allant dans la sens des révisions des listes électorales. Les plénipotentiaires chargés de cette mission ont été déjà désignés, indique Maguette Sy.
 
«Karim a retrouvé ses droits civiques depuis»
 
Pour une participation de haute facture à cette présidentielle, le Pds va aussi déployer toutes ses forces pour l’inscription de ses militants et sympathisants sur les listes électorales. Cette campagne d’enrôlement concerne aussi les primo votants. Le Pds s’engage aussi à être aux côtés de tout citoyen avec un contentieux sur les listes électorales. Pour faire tout ce travail, affirme Maguette Sy, une commission en charge de ces questions a été créée par le président Abdoulaye Wade. «La commission aura deux missions : veiller à la participation effective du Pds à l’audit du fichier électoral, mais aussi faire de Karim Wade, leur candidat, le prochain président de la République du Sénégal le soir du 25 février 2024 au premier tour.  C’est pour cela que nous allons commencer une large campagne de communication dont l’objectif principal est que chaque militant ou sympathisant du parti fasse inscrire 10 nouveaux électeurs sur les listes électorales», fait il savoir.
 Maguette Sy et ses compagnons sont convaincus que Karim Wade sera le prochain président du Sénégal. «Les problèmes avec la justice est une question derrière nous. Karim Meïssa Wade a retrouvé ses droits civiques depuis, comme l’atteste clairement le code électoral dans ses dispositions. Notre candidat sera très prochainement ici, sinon quel serait l’intérêt de faire ce genre de déclaration ?», défend le chargé des élections du Pds.
 
 
Ndèye Khady DIOUF
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Desserrer l’étau

Triple bonheur

Derrick

« Le bon la brute et les truands »

Parti-Etat ?

Coaching

Etuve

Leader mental

Tollé

Forces contraires



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030