jotaay
jotaay

https://www.facebook.com/flyairsenegal
Le meilleur de l'info au sénégal
LOI D’AMINISTIE POUR TOUTE PERSONNE CONCERNEE : Me Ciré Clédor Ly met la pression sur Ousmane Diagne et exige la libération des détenus politiques dès ce week-end 30 ANS DU GENOCIDE DES TUTSIS AU RWANDA : L’ambassade du Rwanda au Sénégal ressuscite les souvenirs douloureux de cent jours de massacre et magnifie le capitaine Mbaye Diagne POUR UNE GESTION COLLEGIALE DES AFFAIRES DE LA CITE : Ousmane Sonko demande à leurs alliés de tout faire pour éviter au Président Diomaye la solitude vécue par le Président Sall GOUVERNEMENT AU SERVICE DU BIEN-ÊTRE PRIMORDIAL DES SÉNÉGALAIS : Le Pm annonce la couleur, des ministres donnent le ton JUSTICE, INTÉRIEUR ET FORCES ARMÉES : Un ancien Cemga, un ancien Haut Comgend et un Procureur aux manettes des ministères de souveraineté DISCOURS A LA NATION:La Communauté africaine note Bassirou Diomaye Faye ABROGATION DU DECRET PORTANT DERNIERES MESURES DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA MAGISTRATURE : Bassirou Diomaye Faye retire le poste de Premier président de la Cour suprême à Abdoulaye Ndiaye 🇸🇳 SPÉCIAL 4 AVRIL | CÉRÉMONIE DE LEVÉE DES COULEURS DÉBUT DU MAGISTERE DU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE : Ousmane Sonko, nommé Premier ministre, prévient qu’il s’agira de servir et pas se servir MAMADOU BADIO CAMARA AU PRÉSIDENT BASSIROU DIOMAYE FAYE :«A l’heure où surgiront les inévitables tentations du pouvoir, l’ivresse de la puissance, (…), il faudra se souvenir de la main de Dieu…»

Les 10 plus gros gestionnaires de fonds du monde

Le fonds norvégien possède aujourd'hui plus de 15.200 milliards de couronnes (1.290 milliards d'euros) d'actifs sur la planète et s'affiche ainsi comme le plus gros au monde, juste devant deux fonds chinois, d'après le Sovereign Wealth Fund Institute.



Les 10 plus gros gestionnaires de fonds du monde


L’article « Les 10 plus gros gestionnaires de fonds du monde » a été rédigé par un professionnel expérimenté en gestion de patrimoine. Netinvestissement apporte une attention toute particulière à la qualité, l’exactitude et l’objectivité des informations communiquées.

Depuis l’affaire de Gamestop / Wall Street Bets (WSB), l’univers des hedge funds ou gestionnaires de fonds a connu une cure de jouvence et de notoriété. Les principaux gestionnaires de fortune font désormais face à de nombreux petits investisseurs plus réticents et souhaitant se développer sans avoir besoin d’avoir recours à l’assistance des plus importants hedge funds.

Sur le plan du marché financier, on constate que les gestionnaires de fonds sont à la fois responsables de plusieurs milliards de dollars d’encours, qu’ils disposent également au travers de leur décisions d’une influence notable (avec de nombreux autre fonds s’appuient sur eux) et qu’enfin ils collectent des sommes très importantes (plusieurs millions/milliards).

Pour rentrer plus spécifiquement dans le détail, l’on constate que l’industrie des hedge funds gère plus de 3 billions de dollars répartis en différents actifs et qu’enfin la structure la plus commune de ces gestionnaires d’actifs est de 2 et 20, 2% de facture pour l’ensemble des actifs sous gestion et de 20% sur les bénéfices faisant rapidement grimper les profits. Pour de nombreux gérants de fonds, leur croissance a permis de générer des revenus pouvant atteindre entre 1,8 milliards de dollars et 835 millions de dollars par an.

 

Les plus gros gestionnaires de fonds du monde

Il est vrai que depuis de nombreuses années, les frais et commissions dans ce secteur subissent en toute logique d’importantes pression à la baisse.
Cependant, le modèle de structure historique évoqué ultérieurement (2-20) continue de fonctionner en grande partie et plus particulièrement pour les meilleurs gestionnaires. Cela permet de ce fait, de maintenir un niveau d’exigence élevé sur les plus-values : en effet car comme ce sont elles qui vont permettre de réaliser le plus de profit (20%) pour les cabinets, elles permettent aussi de convaincre de nombreux actionnaires qui souhaitent booster leurs investissements et trouver un gestionnaire capable de dénicher les meilleures opportunités sur le marché. En réalisant des plus-values significatives, cela permet d’avoir un effet de vitrine, d’augmenter le montant d’actifs sous gestion et donc mécaniquement, d’obtenir un meilleur revenu avec plus d’actifs sous gestion (2% de 100 millions et 2% de 100 milliards).
Les sommes deviennent donc rapidement colossales lorsque l’on sait que les 10 meilleurs Hedge fungs gèrent plusieurs centaines de milliards de dollars sous gestion. Si l’on constate que de nombreux noms connus du grand public figure sur la liste, il est aussi question de constater que deux gestionnaires de fonds représentent une part plus importante que leurs concurrents.
Dans ce classement on retrouve majoritairement des groupes américains, bien que des groupes européens et suisse sont également dans ce classement. Petit tour d’horizon :
  • Blackrock (U.S) : 9,07 billions de dollars sous actif
  • Vanguard Group (U.S) : 7,9 billions de dollars sous actif
  • UBS groupe (Switzerland) : 3,52 billions de dollars sous actif
  • Strate street global advisors (U.S) : 3,05 billions sous actif
  • Fidelity investments (U.S) : 2,92
  • Allianz group (Allemagne) : 2,53
  • JP morgan (U.S) 2,51
  • Goldman Sachs : 2,06
  • Bank of new york Mellon (U.S) : 1,96
  • PIMCO (U.S) 1,92
  • Morgan Stanley (U.S) : 1,9
  • Amundi (France) : 1,79
Sans grande surprise au sein de ce classement on retrouve parmi les 12 premiers groupes pas moins de 9 gestionnaires de fond sont américains, un fond suisse, un fond allemand et un fond français en la présence d’Amundi à la 12ème place.
C’est donc le gestionnaire BlackRock qui domine ce classement avec 7,32 billions de dollars d’actifs sous gestion. Plusieurs journalistes financiers, économistes notent l’importance grandissante de ce fonds durant les 25 dernières années. En effet l’apport sur la gestion, tant des particuliers que des entreprises ou encore des gouvernements et des fondations a permis aux 70 bureaux de ce gestionnaire de devenir rapidement un incontournable dans la gestion de fonds. Dans un second temps BlackRock est également le plus grand fournisseur d’ETF (exchange traded fund), notamment aux Etats-Unis et a été un conseiller clé pour le gouvernement américain pour plusieurs crises financières.
Son importance significative permet donc d’expliquer ce positionnement de leader sur le marché. Le groupe Vanguard qui ne compte pas moins de 20 sites à travers le monde compter également pas moins de 17 000 employés. Sur le plan financier, il est le deuxième fournisseur en ETF situé juste derrière BlackRock. Il est également le deuxième fournisseur de FCP (fonds communs de placement) dans le monde. Sa très grande diversification lui permet donc d’avoir pas moins de 7, 9 billions de dollars sous gestion. Dans ce petit tour d’horizon la véritable surprise est l’absence des fonds britanniques que l’on note ici.

 

 
Générez des revenus complémentaires et préparez votre retraite : c'est le moment d'investir dans l'immobilier !

Les gestionnaires de fonds : stratégie globale et sophistiquée

Il est important de comprendre que les hedge funds ou gestionnaires de fonds ne sont pas des investisseurs du quotidien à proprement parler. En effet, ces gestionnaires s’engagent souvent au sein de plusieurs stratégies d’investissements parmi lesquelles on retrouve le shorting ou le « quant king » surnom de Jim Simons connu pour ses modèles complexes en économie.
En effet, ces stratégies sophistiquées relèvent de méthodes ingénieuses et mathématiques permettant de prendre les meilleures décisions d’investissements. Jim Simons, fondateur de renaissance technologique, fondé en 1982, plus connu sous le nom de « quant king » a d’abord été briseur de code pour la Nasa avant de devenir un universitaire récompensé. Ses méthodes fondées sur des modèles mathématiques complexes et des analyses statistiques lui permettent par la suite de générer la meilleure décision compte tenu de la situation du marché. Les dernières performances de leur fonds phare intitulé Médaillon a généré pas moins de 39% par an depuis 1998. Cette moyenne montre les possibilités de performances d’un fond emmené par son gestionnaire et des meilleurs conseillers possible (mathématiciens, physiciens, cryptographes) pour réussir une telle performance.
Pour ces gestionnaires, les stratégies peuvent varier en fonction de leurs engagements ou de leur politique d’investissement. Il est donc intéressant de comprendre la création de ces groupes et leurs fondements sur les marchés financiers.
 

Les gestionnaires de fonds et la caractéristique des fonds

Les fonds proposés par l’ensemble des sociétés de gestion rassemblent un large spectre de classes d’actifs. En effet le but des gestionnaires de fonds est avant tout de proposer une très large diversification pour permettre à chaque portefeuille de s’adapter au profil de l’investisseur mais aussi de mutualiser le risque. De ce fait on retrouve des produits tel que les actions, les obligations, les fonds monétaires, les matières premières, les produits dérivés, les fonds communs de placements, les ETF.
Ces différentes classes d’actifs sont également repartis sur différentes zones géographiques à travers le monde pour avoir les meilleures performances mais aussi éviter que si un marché soit moins performant ou vienne à subir des crises économiques importantes alors que les autres valeurs au sein des autres zones géographiques puissent contre balancer cet impact.
En termes de statistiques, sur l’ensemble des fonds de gestionnaire de fonds, c’est en moyenne 1 fonds sur 10 qui va réussir à superformer l’indicateur boursier mondial. Face à ce ratio pour le moins problématique, il est important de se poser la question et de se demander s’il est intéressant d’investir au sein de ces sociétés alors qu’en investissant sur un ETF du type MSCI Word, les chances sont statistiquement plus élevées pour obtenir un meilleur résultat à la fin.
Un petit rappel ici sur les ETF (exchange trader fund) qui désigne un fonds ayant pour fonctionnement de copier et reproduire la performance d’un indice boursier.
L’avantage donc majeur et de suivre cet indice et donc d’invertir directement au sein de toutes les valeurs de cet indice de sorte à avoir de manière instantanée un portefeuille reproduisant uniquement la performance globale de chacune des performances de cet indice. L’inconvénient est que cet indice ne surperformera pas son indice sous-jacent quand certains fonds seront à même de réaliser cette performance. Sur l’ensemble des dernières années, les gestionnaires de fonds font désormais face à une nouvelle concurrence avec l’apparition des fintech qui mettent en places des robo-advisors fondée sur des algorithmes puissants et capables d’investir sur des ETF avec des frais bien moindre. Sur le marché de la finance, les conseils sont donc primordiaux mais les frais ont une importance significative sur la performance finale.

4. Les gestionnaires de fonds : tour d’horizon des meilleurs gestionnaires

Blackrock : actuel leader sur la gestion d’actifs, il ne recense pas moins de 2 400 fonds. Certains, comme le plus important de tous, l’institutionnel Cash Séries US dollar Liquidity Core Shares peuvent représenter à eux seuls pas moins de 44,86 milliards de dollars d’encours. S’agissant ici d’un fond monétaire de court terme, Blackrock est diversifié sur de nombreux actifs pouvant être plus risqué mais aussi beaucoup plus performant comme son meilleur fond, le Blackrock global funds - world Technology fund D2 capable de réaliser des performances de plus de 300% depuis 5ans. Ce fonds spécialisé dans le secteur des technologiques est cependant plus risqué est correspond à un profil d’investisseur plus dynamique et plus adapte du risque.
Vanguard Asset Management : le second de notre classement dispose de ses 7,9 billions d’actif sous gestion et sécurise sa place grâce à une autre stratégie. En effet, Vanguard ne compte que 198 fonds et se recentre beaucoup plus sur la stratégie de ces derniers. Le fonds ayant le titre de fonds le plus conséquent est le Vanguard Global Bond Index Fund GBP Hedged Income avec pas moins de 14,12 milliards de dollars sous gestion. Ce fonds est par exemple spécialisé dans les obligations internationales avec des rendements attractifs. Le profil de risque est modéré. Les meilleures performances encore une fois vont être repérées vers les fonds les plus risqués comme le Vanguard U.S Opportunities Fund Investor GBP Income avec une évolution de 117% sur 5ans.
State street Global Advisors : avec 148 fonds, un encours maximum de 4,35 milliards de dollars sous gestion spécialisé dans les grandes capitalisations et les actions internationales… Le gestionnaire State Street global advisors fait office de transition. D’une part avec ses 3,52 billions, il reste un gestionnaire colossal mais montre le fossé avec les deux premiers nommés. En effet, les bonnes performances de ses fonds tels que State Street World Index Equity Fund I ou encore le State Street US Index Equity Fund I EUR a réalisé des performances de 85% depuis 5ans montre un delta important avec les deux premiers gestionnaires. Les 148 fonds proposés ont une forte valeur marchande et les opérations réalisés par les professionnels sont effectués dans le but de réaliser les meilleures performances possibles. Les risques sont toutefois à prendre en compte.
Amundi premier fond français : avec 1billion 25 d’actif sous gestion, Amundi est 12ème de ce classement et figure comme leader français sur le marché mondial. Stratégie similaire à celle de Blackrock avec pas moins de 2463 fonds d’investissement proposé. Son fonds le plus performant, Amundi Index Solutions – Amundi Index S&P 500 réalise des performances de 90% sur 5ans.
En résumé...
Les gestionnaires de fonds représentent plusieurs billions de dollars d’actifs sous gestion et proposent des fonds diversifiés, plus ou moins risqués permettant à chaque investisseur de construire sa propre enveloppe fiscale d’investissement et ainsi de pouvoir se construire un portefeuille le plus proche de son profil et des souhaits. En diversifiant les classes d’actifs mais aussi les zones géographiques, les gestionnaires de fonds établissent des stratégies de moyen terme et de long terme mais ne doivent pas être considérés comme des investisseurs quotidiens. Les stratégies relèvent souvent des modèles complexes élaborés sur 3 à 5 ans afin de proposer un niveau de risque acceptable pour une performance potentielle supérieure. Dans de nombreux cas, les gestionnaires peuvent être remis en question par rapport aux indices de références et la concurrence fait rage cependant le top de gestionnaire de fonds dans le monde montre également une maîtrise et une connaissance des marchés pour aider les particuliers, les entreprises mais aussi les gouvernements face aux crises. Leur importance et leur influence est capitale et permet aujourd’hui d’entrevoir que ces gestionnaires permettent de se lancer au sein de fonds avec des performances risqués mais potentiellement élevés. Les hedge funds disposent donc de plusieurs stratégies en interne en offrant une large gamme de classes d’actifs ou en se concentrant sur une gamme plus réduite et plus sélective.

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé


Les trois « J »

Démackysation

Le Maodo ressuscité

De l’ombre à la lumière

Exception

Ultime bavure

Cuvée

Prompteur

Maturité

Sprint final



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030