jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
ELECTIONS LÉGISLATIVES ET NOUVEAU GOUVERNEMENT: Moustapha Niasse et Cie regrettent la faible part réservée à l’Afp PROJET D’AMNISTIE DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL:Le Pds rejette, Taxawu minimise REBELLION AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE Le Comité d’initiative du Car/Ps descend le Sg des Jeunesses socialistes Bounama Sall et appelle les jeunes du parti à rejoindre leur cause EXPOSITION PHOTO SUR LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN :Natal Mag et Osiwa poursuivent la sensibilisation des riverains LE RAPPORT MÉDICAL D'ADJIA THIARÉ PARLE D'HYMEN INTACT: Me Abdy Nar Ndiaye révèle que Kaliphone a le soutien du couple présidentiel et compte demander une contre-expertise KALIDOU KOULIBALY, CAPITAINE DES LIONS :«Au Mondial, montrer que nous sommes l’une des meilleures équipes au monde» BRAS DE FER AUTOUR DU STADE IBRAHIMA BOYE DE GUÉDIAWAYE Ahmed Aïdara suspend la convention entre la mairie et Gfc, Lat Diop dénonce une décision unilatérale et entend ester en justice KALIFONE SALL DEFIE LA JUSTICE:  «Si je fais de la prison et que Ousmane Sonko ne m’y  rejoint pas, là je saurais qu’il n’y a pas une justice au Sénégal» CONCERTATIONS SUR LA VIE CHERE :Les consommateurs exhibent les maux qui grèvent le pouvoir d’achat des ménages SOMMET DE LA CEDEAO À NEW YORK ET AG DE L’ONU: La diplomatie malienne s’oppose à la venue de Macky Sall et Cie à Bamako et tire sur tout le monde à la tribune de l’Onu

FINANCEMENT DE L'ECONOMIE AU PREMIER SEMESTRE 2022: La masse monétaire a atteint 8393,6 milliards soit une progression de 616,4 milliards



FINANCEMENT DE L'ECONOMIE AU PREMIER SEMESTRE 2022: La masse monétaire a atteint 8393,6 milliards soit une progression de 616,4 milliards
 
 
 
L’évolution de la situation monétaire, appréciée sur la base des estimations à fin juin 2022, fait ressortir une expansion de 616,4 milliards de la masse monétaire. En contrepartie, une augmentation de 223,9 milliards des actifs extérieurs nets et un renforcement de 11,1 milliards de l’encours des créances intérieures sont notés sur la période.
 
 
 
La masse monétaire a progressé de 616,4 milliards, entre fin mars et fin juin 2022, pour atteindre 8393,6 milliards. Cette expansion de la liquidité globale est perceptible à travers les dépôts transférables qui ont augmenté de 336,7 milliards pour se situer à 4051,4 milliards. Pour sa part, la circulation fiduciaire (billets et pièces hors banques) a, également, augmenté de 185,5 milliards sur la période. S’agissant des autres dépôts inclus dans la masse monétaire, ils sont ressortis à 2325,2 milliards, en hausse de 94,2 milliards entre fin mars et fin juin 2022. Sur un an, la liquidité globale de l’économie est en expansion de 1424,6 milliards (+20,4%), à fin juin 2022, soit une accélération après avoir atteint 15,2%, à la fin du premier trimestre. Les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts se sont situés à 2513,5 milliards à fin juin 2022, augmentant de 223,9 milliards par rapport à fin mars 2022. Cette situation est imputable aussi bien à la Banque centrale dont la position extérieure nette s’est améliorée de 186,7 milliards pour s’établir à 1638,2 milliards qu’aux banques primaires qui ont enregistré une hausse de 37,2 milliards de leurs actifs extérieurs nets (875,3 milliards). Sur un an, les actifs extérieurs nets des institutions de dépôts ont diminué de 80,8 milliards ou 3,1%, à fin juin 2022, après une hausse de 8,5% à la fin du premier trimestre 2022. Rapportés aux importations de biens, les actifs extérieurs nets ont permis de couvrir 4,46 mois à fin juin 2022 contre 4,49 mois à fin mars 2022.
 
L’encours des créances intérieures établi à 7317,9 milliards
 
A fin juin 2022, l’encours des créances intérieures des institutions de dépôts s’est établi à 7317,9 milliards, augmentant de 11,1 milliards par rapport à fin mars 2022. Cette hausse est attribuable aux créances sur l’économie qui ont augmenté de 164,1 milliards pour se situer à 5438,3 milliards. Concernant les créances nettes sur l’administration centrale, une baisse de 153 milliards est notée, les situant à 1879,6 milliards à fin juin 2022. Sur un an, la croissance des crédits bancaires accordés au secteur privé a augmenté au deuxième trimestre 2022, à 12,4%, après avoir atteint 8,7% à fin mars 2022 alors que l’encours global des créances intérieures des institutions de dépôts s’est renforcé de 1 364,5 milliards ou 22,9%, à fin juin 2022.
 
Les émissions d’obligations du Trésor au 1er semestre s’élèvent à 494,4 milliards
 
Au cours du deuxième trimestre 2022, la Bceao a organisé pour le compte du Trésor public sénégalais une émission de bons du Trésor et quatre émissions d’obligations du Trésor. Pour un montant global des soumissions retenues de 50,6 milliards, les adjudications ont révélé un taux moyen pondéré de 2,8% pour un taux marginal de 3,3%. Sur les deux premiers trimestres de 2022, les montants retenus lors des émissions de bons du Trésor se sont chiffrés à 85,6 milliards pour un taux moyen pondéré de 2,6% et un taux marginal de 2,3%. S’agissant des obligations du Trésor, les adjudications retenues se sont élevées à 203,9 milliards, portant à 494,4 milliards les émissions d’obligations du Trésor au cours des six premiers mois de 2022, soit une augmentation de 194,9 milliards par rapport à la même période de 2021. Le prix moyen de l’obligation est ressorti à 10.102 francs, augmentant de 1,5% comparativement à la même période de 2021. Ces résultats témoignent des conditions favorables de financement du Trésor public auprès des banques, établissements financiers, sociétés de gestion et d’intermédiation et autres organismes financiers régionaux disposant d’un compte courant ordinaire dans les livres de la Bceao.
 
769,8 milliards de transferts rapides d’argent reçus par le Sénégal
 
Les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 769,8 milliards sur les six premiers mois de 2022, en baisse de 2,6% par rapport à la même période en 2021. En variation trimestrielle, ils ont progressé de 10,0% au deuxième trimestre 2022, passant de 366,5 milliards à 403,3 milliards entre fins mars et juin, dans un contexte marqué par la célébration de la fête de Korité. En glissement annuel, les transferts reçus se sont contractés de 3,1%, au deuxième trimestre 2022, après un recul de 2,1% au trimestre précédent. Cette situation est en phase avec l’évolution attendue de l’activité dans les principales origines des transferts, notamment la zone euro où la croissance est estimée à 2,6% au deuxième trimestre 2022.
 
73,5 milliards, les transferts du Sénégal vers l’extérieur
 
S’agissant des émissions de transferts rapides d’argent effectuées par les établissements de crédit du Sénégal vers l’extérieur, elles se sont situées à 73,5 milliards sur les six premiers mois de 2022, diminuant de 17,6% par rapport à la même période un an auparavant. En glissement annuel, les transferts émis se sont contractés davantage au deuxième trimestre 2022 (-19,0%, après -16,3% un trimestre plus tôt). Au total, le cumul des transferts nets d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal est ressorti à 696,3 milliards à la fin du premier semestre 2022, diminuant de 5 milliards par rapport à fin juin 2021.
 
Le portefeuille des Systèmes financiers décentralisés (Sfd) a progressé de 1,8%
 
Au deuxième trimestre 2022, la situation des Systèmes financiers décentralisés (Sfd), comparée à celle du trimestre précédent, est marquée par le renforcement des encours de crédits et ceux de dépôts. La qualité du portefeuille s’est, quant à elle, détériorée sur la période sous revue. Le sociétariat des systèmes financiers décentralisés s’est situé à 3.752.805 à fin juin 2022 contre 3.684.678 à fin mars 2022, soit une progression de 1,8%. Ainsi, indexé à la population, le taux de pénétration des Sfd s’est établi à 23,2%, soit 1,8 point de plus par rapport à fin juin 2021. L’encours des crédits accordés par les Systèmes financiers décentralisés à la clientèle est estimé à 545,9 milliards à fin juin 2022 contre 515,9 milliards le trimestre précédent, soit une hausse de 5,8%. Comparativement à fin juin 2021, l’encours des crédits octroyés par les Systèmes financiers décentralisés a progressé de 49 milliards (+9,9%). S’agissant des dépôts effectués au niveau des Sfd, ils ont progressé de 6,2 milliards ou 1,4%, en passant de 438,2 milliards à 444,4 milliards entre fin mars et fin juin 2022. Sur une base annuelle, ils se sont renforcés de 40 milliards, soit 9,9% de hausse.
Comparativement à fin mars 2022, la qualité du portefeuille des Sfd s'est détériorée à fin juin 2022. En effet, le taux de créances en souffrance a augmenté de 7,3 points de pourcentage sur la période sous revue pour se situer à 8,5%. Il demeure au-dessus de la norme de 3% (portefeuille à risque à 90 jours) édictée par le dispositif prudentiel. Sur un an, le taux de créances en souffrance a progressé de 1,6 point de pourcentage.
 
M. CISS
 
 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Coaching

Nouvel élan

Options

Palabres

Cuvée

Jauge

Supplique

Terreur de l’équilibre

Bretteurs

Teams


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse