jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Retour du poste de PM : la conférence des présidents se réunit demain MAME MBAYE NIANG, LEADER DE LA COALITION: «SÉNÉGAL 2035» «Le dernier mot revient aux Dakarois et je suis certain qu’ils n’accepteront pas d’être le bras armé de quiconque ou un moyen pour certains de garder leurs privilèges» PERTES FISCALES DUES A LA FRAUDE ET A L’EVASION FISCALE Le Sénégal parmi les pays africains les plus impactés par le fléau avec plus de 151 milliards de F Cfa de pertes fiscales en 2020 SOMMET CHINE-AFRIQUE A DAKAR: Macky priorise le renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale et la sécurité sanitaire de nos pays Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel Meeting d'investiture du ministre-maire de Sédhiou: Abdoulaye Diop bat le record de mobilisation et promet une victoire éclatante le 23 janvier 2022 ATTAQUES CONTRE LE KHALIFE GÉNÉRAL DES TIDIANES: Daara Mame Maodo Wattu Sunu Pass-Pass menace de corriger Iran Ndao ABDOULAYE DAOUDA DIALLO SUR LE RETOUR DU POSTE DE PM :«Nous avons 50 milliards sur la réserve de gestion et 50 milliards en investissement pour faire face à des situations d’urgence» LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés» COUR D’APPEL DE ZIGUINCHOR : Le dossier Aminata Diack/Abdoul Mbaye renvoyé au 13 janvier 2022

EVOLUTION DES PRIX DU COMMERCE EXTERIEUR Les prix des produits à l’exportation se sont accrus de 2,2%



EVOLUTION DES PRIX DU COMMERCE EXTERIEUR Les prix des produits à l’exportation se sont accrus de 2,2%
 
 
Les prix des produits à l’importation se sont relevés de 2,7% en septembre 2021 et les prix des produits à l’exportation se sont accrus de 2,2%, comparés au mois précédent. Ainsi, les termes de l’échange sont ressortis à 1,00 durant la période sous revue.
 
 
 
Les prix des produits à l’importation se sont relevés de 2,7% en septembre 2021, comparés au mois précédent. Cette hausse résulte principalement de l’expansion des prix des «machines et appareils» qui y ont contribué à +1,0 point de pourcentage, des «produits du règne végétal» (+0,6), des «produits minéraux» (+0,6) et du «matériel de transport» (+0,6). Toutefois, cette progression des prix des produits importés est atténuée par la diminution des prix des «produits des industries chimiques» et des «produits des industries alimentaires». Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits importés se sont accrus de 15,1%. Les prix des produits sous-jacents à l’importation ont augmenté de 1,4% entre août et septembre 2021 et ceux des produits volatiles ont progressé de 8,4% sur la même période. Par rapport à septembre 2020, les prix de ces deux produits se sont respectivement bonifiés de 19,2% et de 0,6%.
 
Une hausse des prix des produits exportés
 
En septembre 2021, les prix des produits à l’exportation se sont accrus de 2,2%, par rapport au mois précédent. Ce relèvement est lié à l’appréciation des prix des «produits minéraux» qui ont contribué à +1,0 point de pourcentage, des «animaux vivants et produits du règne animal» (+0,8), des «produits du règne végétal» (+0,3) et des «perles fines ou de culture, pierres gemmes ou similaires, métaux précieux et ouvrages en ces matières» (+0,2%). Toutefois, la chute des prix des «produits des industries alimentaires» et des «matières plastiques et caoutchouc» a amoindri cette hausse. Rapportés au mois de septembre 2020, les prix des produits à l’exportation se sont renchéris de 10,7%. Les prix des produits sous-jacents à l’exportation ont évolué de 2,1% et ceux des produits volatils de 3,1%. Par rapport au mois de septembre 2020, ils ont crû respectivement de 10,1% et de 17,3%.
 
Une amélioration des termes de l’échange
 
Les termes de l’échange sont ressortis à 1,00 en septembre 2021. Ce résultat est lié à la bonne tenue des «peaux, cuirs, pelleteries et ouvrage en ces matières» (2,80), des «chaussures, coiffures» (1,60), des «graisses et huiles animales ou végétales» (1,45) et des «produits des industries chimiques» (1,37). Toutefois, les termes de l’échange des «produits des industries alimentaires» (0,86), des «produits minéraux» (0,78) et des «bois et charbon de bois» (0,65) ont limité la compétitivité des produits exportés en septembre 2021.
 
Évolution des prix à l’importation selon les sections
 
Les prix des «machines et appareils» ont augmenté de 12,6% en septembre 2021. Cette appréciation est en liaison avec l’augmentation des prix des groupes électrogènes (+22,4%) et des appareils de téléphonie (+2,9%). Cependant, la chute des prix des appareils de téléphonie en provenance de la France (-59,2%) et de la Chine (-52,8%) a limité cette hausse. Rapportés au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section ont régressé de 0,5%. La remontée des prix des «produits du règne végétal» (+3,4%) résulte de la progression des prix du blé (+19,0%) en provenance de la France (+23,9%) et du riz (+1,7%) en provenance de l’Inde (+4,5%). Cependant, la baisse des prix des oignons (-29,6%) a atténué l’augmentation des prix des produits de cette section. En glissement annuel, les prix des produits de cette section ont augmenté de 14,9%. Le rebond des prix des «produits minéraux» (+1,5%) est en liaison avec celui des prix des produits pétroliers (+1,7%), importés des Pays-Bas (+43,8%) et du Royaume Uni (+21,5%). Toutefois, le fléchissement des prix de ceux originaires de la Belgique (-20,6%) a limité cette hausse. Rapportés au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section ont augmenté de 29,6%.
 
 
 
Un rebond des prix des produits de la section «matériel de transport»   
 
 
 
Les prix des «matériels de transport» ont augmenté de 11,6%. Cette hausse est imputable à celle des prix des voitures de tourisme (+12,3%) et des véhicules automobiles pour le transport de marchandises (+17,3%), originaires de la France (+25,2%). Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section se sont accrus de 10,9%. Le recul des prix des «produits des industries chimiques» (-5,1%) est en relation avec celui des prix des médicaments (-8,2%) importés de la France (-12,9%) et de l’engrais (-3,2%). Rapportés au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section ont baissé de 1,4%. Les prix des «produits des industries alimentaires» ont reculé de 5,6%. Cette baisse est imputable à celle des prix des préparations alimentaires avec cacao (-13,1%), originaires de l’Irlande (-1,1%). Toutefois la hausse des prix des tabacs (+17,5%), importés de France (+21,3%) a atténué cette diminution. Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section ont chuté de 4,6%. Sur les trois premiers trimestres de 2021, ils se sont repliés de 0,9%, comparés à ceux de la même période de 2020.
 
Évolution des prix à l’exportation selon les sections
 
L’augmentation des prix des «produits minéraux» (+3,8%) est expliquée par celle des prix des «produits pétroliers» (+9,9%), destinés au Mali (+9,4%) et aux provisions de bord (+5,0%). Toutefois, cette hausse a été limitée par la baisse des prix du titane (-28,9%), exporté vers la Chine (-46,2%). En glissement annuel, les prix des produits de la section se sont relevés de 22,4%. Le relèvement des prix des «animaux vivants et produits du règne animal» (+5,3%) en septembre 2021 est consécutif à celui des prix des mollusques (+17,9%), expédiés en Italie (+25,8%) et des crustacés (+13,9%), vendus vers l’Espagne (+14,1%). Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section ont progressé de 10,7%. Les prix des «produits du règne végétal» ont augmenté de 5,3%. Cette hausse est imputable à celle des prix du riz (+5,6%), en partance vers le Mali (+6,1%). Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section se sont appréciés de 11,3%. Sur les neuf premiers mois de 2021, ils ont connu une remontée de 3,4%, comparés à ceux de la même période de 2020.
 
Une hausse des prix des produits de la section «perles fines ou de culture, pierres gemmes… »
 
L’évolution des prix des «perles fines ou de culture, pierres gemmes ou similaires, métaux précieux et ouvrages en ces matières» (+1,1%), en septembre 2021, est expliquée par la hausse des prix de vente de l’or aux Émirats Arabes Unis (+3,2%). Toutefois, cette tendance a été limitée par la diminution des prix de l’argent expédié vers la Suisse (-3,4%). Par rapport au mois de septembre 2020, les prix des produits de cette section se sont repliés de 5,7%. Les prix des «produits des industries alimentaires» ont fléchi de 1,3%, sous l’effet de la baisse des prix des extraits de malt (-17,5%), commercialisés vers la Gambie (-33,5%). Cependant, la hausse des prix des cigarettes (+4,1%), exportés vers de la Côte d’Ivoire (+14,5%) et celle des prix des bouillons (+2,0%), destinés au Burkina Faso (+8,4%) a limité cette baisse. Comparés au mois de septembre 2020, ils ont reculé de 1,2%. Les prix des «matières plastiques et caoutchouc» ont reculé de 7,6%, sous l’effet du repli des prix des articles de ménage en plastique (-14,5%), expédiés vers le Mali (-40,4%). Rapportés au mois de septembre 2020, ils ont progressé de 0,6%. Sur les neuf premiers mois de 2021, ils ont augmenté de 5,2%, relativement à ceux de la même période de 2020.
 
M. CISS
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance

Retour

Alternative

Zèle nocif

Sécurité

Embrouillamini


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays