jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Un Sénégalais qui tentait de rejoindre les États-Unis abattu à la frontière avec l'Équateur CHEIKH GUEYE TACLE SES ADVERSAIRES : «Pour prétendre diriger une commune, il faut au moins connaître les prérogatives d’un maire» MOUSTAPHA DIOP NARGUE AMINATA MBENGUE NDIAYE ET MAMOUR DIALLO: «Certains se sont ligués pour me combattre, mais je suis confiant, les populations sauront faire le bon choix» RENCONTRE AVEC LES POPULATIONS DE BELFORT:   Abdoulaye Baldé promet ‘’l’Allée de la promenade des Ziguinchorois’’ qui passera à Boudody, Boucotte, Belfort, Corentas, Santhiaba La proposition de loi pour la criminalisation de l’homosexualité rejetée par 9 députés sur les 10 présents THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes THIERNO ALASSANE SALL À PROPOS DU TER: «Investir dans des éléphants blancs, c’est contraindre les générations futures à payer le prix fort de l’incurie et de la gabegie» LE DISCOURS INTRANSIGEANT DE MACKY SALL AUX LIONS :«Ce n’est plus un challenge pour vous d’aller en finale. Il faut nous ramener la coupe» DISPARUE DEPUIS LE MERCREDI 28 DÉCEMBRE:  Aicha Ly retrouvée en Côte d’Ivoire LUTTE CONTRE LA DÉLINQUANCE A ZAC MBAO: Le redoutable gang d’agresseurs mineurs, âgés entre 15 ans et 17 ans, démantelé

DETENTION ET USAGE DE DROGUE: 5 jeunes dont 3 lycéennes de 19 ans tombent avec du haschisch et des comprimés de Rivotril



DETENTION ET USAGE DE DROGUE:  5 jeunes dont 3 lycéennes de 19 ans tombent avec du haschisch et des comprimés de Rivotril
 
5 jeunes dont 3 lycéennes de 19 ans ont été interpellés en possession de haschisch et de comprimés de Rivotril. C'est pour des faits de détention et d'usage de drogue qu'ils ont été jugés hier par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Mais, finalement, ils ont tous écopé de 15 jours ferme de prison.
 
 
 
 
Des personnes aussi jeunes qui flirtent avec le monde des stupéfiants, il y a vraiment de quoi avoir peur face à cette situation. C'est la triste réalité, même si les parents ignorent dans quoi trempe leur progéniture. Pour ce cas-là, il s'agit des garçons Naif Moustapha et Aboubecrine Sadigh Diagana et de trois autres lycéennes de 19 ans, en l'occurrence Aïssatou Dièye, Astou Niass Bar et de Mariama Diagne. Tous sont mêlés à une affaire de drogue dans laquelle ils ont été jugés hier devant tribunal des flagrants délits de Dakar pour détention et usage de drogue.
Ces filles ont eu la malchance d'être arrêtées lors d'une altercation qui opposait Mariama Diagne à Astou Niass Bar. Ces dernières se trouvaient sur les lieux avec leurs amis, Naïf Moustapha et Aïssatou Diène.
Hélas, le hic dans cette affaire, c'est qu'ils étaient tous en état d'ivresse. Mais, comme la bagarre qui les opposait ne prenait pas fin, un agent de la force publique en service vers le rond-point Sedima-Jaxaay a informé les éléments de la brigade de recherches. Ces derniers ont rappliqué dare-dare avant de les conduire au commissariat. Toutefois, la fouille corporelle qui a été effectuée sur Aïssatou Diène a été fructueuse, car elle avait en sa possession des brins de haschisch contenus dans son porte-monnaie en plus d'une plaquette de comprimés Rivotril. Cuisinée, elle reconnaît la détention de ces stupéfiants. Avant de préciser que tous les quatre revenaient d'une maison qui se trouvait à la cité Teranga. Elle précisait ainsi que c'est un certain Boubacar, propriétaire de ladite maison qui lui a cédé ladite drogue pour sa consommation avec ses amies.
Nantis de ces informations, les agents interpellateurs n'ont pas tardé à se rendre dans cette maison avec les lycéennes et leur acolyte Naif Moustapha. Une fois à l'intérieur, les policiers ont découvert dans la chambre qui appartenait nommé Aboubecrine Sadigh Diagana du matériel servant à fumer du Chicha, une barre de haschisch d'environ 20 grammes et trois plaquettes de comprimés Rivotril dont une vide et une autre entamée. Lorsqu’il a été entendu, Aboubecrine Sadigh Diagana a révélé que ces stupéfiants lui appartenaient. Par contre, il a attribué à Naif Moustapha la sacoche blanche qui était dans la pièce et qui contenait du matériel de tatouage et 2 brins de haschisch.
Ainsi, les 5 prévenus à savoir Aïssatou Dièye, Astou Niass Bar, Mariama Diagne, Naif Moustapha et Aboubecrine Sadigh Diagana, après leur inculpation, ont été présentés hier au juge des flagrants délits de Dakar devant qui chacun a livré sa version des faits. Et ils ont à l'unanimité reconnu avoir consommé de la drogue au domicile de Aboubecrine Sadigh Diagana.
Interrogée, Mariama Diagne a indiqué au juge avoir trouvé sa copine Aïssatou Diène toute nue lorsqu’elle est allée les rejoindre chez Aboubecrine. «Depuis que Aïssatou Diène et Astou Niass ont été reçues dans ma chambre par mon ami Naïf Moustapha, ils n’ont fait que se droguer et s'envoyer en l'air», lance-t-elle.
En fin de compte, le tribunal les a tous condamnés à 15 jours ferme de prison.
 
Fatou D. DIONE
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Boomerang: La curée

Boomerang: Cas

Crescendo

Campagnes

Boomerang: Ronron

Marquage de territoire

Boomerang: Invité-surprise

AUGUSTIN SENGHOR SUR LA VICTOIRE FINALE: «Nous n’avons pas peur d’assumer cette ambition»

Sublimation

Le difficile est le chemin


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Covid : 604 nouveaux cas

Covid : 717 cas en 72h

VACCINATION CONTRE LE COVID-19: Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose

Les 3 cas de Omicron guéris

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations