jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
AVENIR POUR L’AFP APRES LE DEPART DE MOUSTAPHA NIASSE Ibrahima Bakhoum et Ibou Sané sceptiques SOUTIEN AUX FONCTIONNAIRES Macky Sall double l’avance Tabaski qui passe de 50.000 à 100.000 F Cfa HORREUR AU COMMISSARIAT CENTRAL DE POLICE DE DAKAR Le chauffeur de «Boy Djiné» pique de sévères maux de ventre et meurt sans assistance au violon MARY TEUW NIANE NIANE TACLE SÉVÈREMENT MANSOUR FAYE «Je ne me glorifie jamais d’un travail mal fait. J’aime la perfection. Je veux le meilleur pour Saint-Louis» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Adressage numérique national : Les acteurs sensibilisent les populations sur l’importance du projet MACKY SALL RASSURE LES SÉNÉGALAIS «Tant que je serai président du Sénégal, il n’y aura pas de légalisation de l’homosexualité» TRAFIC DE DROGUE  Un navire avec «une importante quantité de drogue» intercepté en mer par la Marine nationale SADIO MANE SUR LE PITEUX ETAT DE LA PELOUSE DU STADE LAT DIOR ET DE LA COUPURE D’ELECTRICITE EN PLEIN MATCH «Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal» PROCHE DE LA FAMILLE DE SERIGNE BABACAR SY ET mort à l’âge de 100 ans,  Katim Touré, enterré dans un terrain de Serigne Maodo Sy Dabakh, exhumé hier REPERES STATISTIQUES DE MARS 2021 Une amélioration de la production notée dans tous les secteurs d’activités

CONTRAINTE À DES RAPPORTS SEXUELS: une fille de 20 ans ourdit un complot avec ses amis et tue un amant français



CONTRAINTE À DES RAPPORTS SEXUELS: une fille de 20 ans ourdit un complot avec ses amis et tue un amant français
 
 
 
Face aux assauts sexuels qu'elle subissait de la part de son amant, le ressortissant français Jean-Pierre Dachet, Fatoumata Chérif Dia a concocté un plan avec son amie et deux hommes pour le tuer. Ainsi, elle et les deux gaillards risquent la réclusion criminelle à perpétuité tandis que sa copine encourt 5 ans. Ils ont comparu hier devant la chambre criminelle de Dakar pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec effraction et violences ayant entrainé mort d’homme et recel.
 
 
Pour se défaire des griffes de son agresseur sexuel qui n'est autre que son amant, la demoiselle de 20 ans Fatoumata Chérif Dia a choisi la solution extrême. De la manière la plus abjecte, elle a éliminé son copain, le ressortissant français Jean-Pierre Dachet. En effet, selon l'accusation, cette triste affaire est partie d'une créance de 150.000 F Cfa que Fatoumata Chérif Dia avait contracté auprès de son copain, Jean-Pierre Dachet. Malheureusement, elle n'avait pas pu éponger la dette alors que son créancier la lui réclamait. N'ayant pas réussi à entrer en possession de ses sous, Jean-Pierre a commencé à lui demander des faveurs sexuelles en contrepartie de cet argent. De ce fait, à chaque fois que l'envie de satisfaire ses désirs charnels lui prenait, Jean-Pierre s'envoyait en l'air avec la demoiselle.
 
 
A l’origine ; une dette de 150.000f
 
Lasse de cette situation qu'elle subissait constamment, cette dernière a décidé de mettre fin à tout cela. Ainsi, elle a parlé du calvaire qu'elle vivait à son amie, Mame Oulimata Dia. Celle-ci, en bonne amie, lui a conseillé d'agir de manière raisonnable et prudente. Et comme elle n'était pas satisfaite de la solution que lui a proposée son amie, elle s'en est ouverte à Mamadou Diop qui lui avait suggéré d'endormir son amant, Jean-Pierre en introduisant une substance dans sa boisson pour ensuite le cambrioler. Ce plan n'ayant pas convaincu Fatoumata, ils ont trouvé une solution qui a malheureusement coûté la vie au ressortissant français. Ainsi, de connivence avec Mame Oulimata Dia, Mamadou Diop et Souleymane Djiba alias Baba, ils ont tous décidé de se rendre nuitamment au domicile de Jean-Pierre à Yoff. Une fois sur les lieux, alors que Fatoumata présentait son amie Oulimata à son amant, Mamadou et Souleymane ont fait irruption dans le domicile avant de se jeter sur le Français. Les demoiselles, comme si elles ne savaient pas ce qui se passait, ont fait semblant d'avoir peur avant de prendre la tangente. De son côté, Fatoumata est rentrée chez elle au moment où Oulimata est allée se cacher à l'étage. Souleymane a ligoté Jean-Pierre avec le ruban adhésif qu'il détenait par-devers lui et ils ont dévalisé le septuagénaire. Et ce n'est qu'à la date du 30 avril 2018 que le cadavre de Jean-Pierre a été découvert par la femme de ménage, Fatou Diouf. Celle-ci, trouvant son employeur couché sur le ventre et prise de peur, a ameuté par ses cris le gardien. Celui-ci à son tour a informé les enquêteurs.
L’autopsie du corps faite à l'hôpital, le médecin a conclu une mort par asphyxie mécanique causée par une suffocation nasale et buccale. Il s'y ajoute que dans le rapport de l'homme l'art, il est relevé que Jean-Pierre traînait des bleus au niveau de ses mains en plus de ces narines ensanglantées. Après les investigations menées par les enquêteurs, ils ont été interpellés puis inculpés pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec effraction, violences ayant entrainé mort d’homme et recel.
 
 
Les accusés se lavent à grande eau
 
 
Hier, face au juge de la chambre criminelle de Dakar, chacun a livré sa version accompagnée de dénégations systématiques. «Comme il me faisait chanter en me demandant de lui présenter des amies avec qui il voulait coucher en contrepartie de la créance, nous sommes allés chez lui pour juste dévaliser sa maison. C'est Souleymane qui a gâché notre plan. Moi et Mamadou n'avions pas prévu de le tuer», a expliqué l'amante de la victime, Fatoumata Dia. L'amie de celle-ci, Oulimata, d'ajouter : «Fatoumata m'avait sollicitée pour que je l'accompagne au domicile de son copain. C'est en route que nous avons rencontré Mamadou et Souleymane que je voyais pour la première fois et qui nous ont par la suite rejointes dans le taxi dans lequel nous étions. Quand nous sommes entrés dans la maison de Jean-Pierre, ils se sont précipités sur lui», dit-elle.
 
 
Les héritiers du ressortissant français réclament 300 millions
 
A leur tour, Mamadou Diop et Souleymane Djiba ont nié sans convaincre le procureur, qui a requis contre eux et Fatoumata Dia la réclusion criminelle à perpétuité. De l'avis du parquetier, le crime qu’ils ont commis est atroce. S'agissant de Mame Oulimata Dia, il a sollicité 5 ans de réclusion criminelle après son acquittement pour le crime de recel. Me Bamba Cissé a réclamé la somme de 300 millions à titre de dommages et intérêts pour le compte des héritiers du ressortissant français. Délibéré le 2 juin prochain.
 
Fatou D. DIONE
 
 
LES ECHOS

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


Boomerang: Peau de chagrin

Boomerang: Gazon anglais

Boomerang: Atonie

Boomerang: Stratégie

Boomerang: Abysses

Boomerang: Fleurons

Boomerang: Singeries

Boomerang: «Yoolè»

Boomerang: Champ de patates

Boomerang: Flux et reflux



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures