jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
LE PROCÈS AHMED AÏDARA RENVOYÉ POUR CE LUNDI Me Moustapha Dieng parle de motif ne cadrant pas avec les canaux du droit pénal, la presse parquée sous le soleil ardent ARRESTATION DES DEPUTES :La coalition Bun-Bi exige la libération de tous les manifestants et demande l’éliminationdes listes proportionnelles de Bby et de Yaw LUTTE CONTRE LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES : Aar Sénégal entre dans la danse mais exclut toute éventualité de report des élections  JULIAN NAGELSMANN, L'ENTRAÎNEUR DU BAYERN SUR MANÉ: «Rare qu'un joueur se mette complètement au service du club et de l’entraîneur» SITUATION DU PAYS: Cheikh Dieng tire à boulets rouges sur Macky et invite toute l’opposition à faire siens les mots d’ordre de Yewwi TRANSFERT DE SADIO MANÉ AU BAYERN DE MUNICH: Un pactole attend Metz et Génération Foot FINALE COUPE DU SÉNÉGAL :Pourquoi la société turque a refusé la pelouse à la Fsf ? SITUATION DU PAYS: Serigne Moustapha Sy accuse Abdou Diouf d’être derrière Macky Sall MANIFESTATION DU 17 JUIN DERNIER: 34 personnes interpellées à Ziguinchor dont Guy Marius Sagna ; Me Amadou Diallo dénonce les actes de torture PUBLICATION DE SES MEMOIRES «PASSION DE LIBERTE»: Le Pr Abdoulaye Bathily dénonce le recul démocratique sous Macky Sall et invite les jeunes Sénégalais à militer et à lutter

Boomerang: Le poison



Boomerang: Le poison
Un poison, quand il est inoculé régulièrement, à doses homéopathiques, le corps finit par l’assimiler et n’est plus choqué. Le régime actuel semble procéder de cette façon, concernant les «bavures» commises par les forces de l’ordre sur les citoyens. Une fois, ça choque grave, une autre fois, ça choque un peu moins, une troisième, une quatrième fois, cela devient banal, surtout si le brouhaha qui suit ne mène à rien de concret, particulièrement au plan judiciaire. Est-ce anodin ? Ne le croyez pas. Car, la situation politico institutionnelle du pays, avec à l’horizon une élection présidentielle dont les règles sont loin d’être consensuelles, peut déboucher sur des violences dont la répression, que Dieu nous en garde, pourrait occasionner plus que des «bavures». Il est difficile d’en douter, aujourd’hui que les forces de sécurité vont en opération de maintien de l’ordre dans les campus, armées et dotées de munitions létales. Si demain des marches, des manifestations de citoyens sont organisées dans ce contexte où la confiance a déserté le champ politique, il y a bien à craindre que ceux qui ont donné l’ordre de tirer sur des étudiants désarmés le fassent sur des marcheurs ou des manifestants. Brrr !!!
Waa Ji


Dans la même rubrique :
< >

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse