jotaay

AFFAIRE ADJI SARR ET TENSION POLITIQUE A ZIGUINCHOR :Les élèves et étudiants l’Ucs tirent sur Ousmane Sonko et appellent les responsables de Benno en Casamance à descendre à la base



AFFAIRE ADJI SARR ET TENSION POLITIQUE A ZIGUINCHOR :Les élèves et étudiants l’Ucs tirent sur Ousmane Sonko et appellent les responsables de Benno en Casamance à descendre à la base

 
 
Au moment où Ousmane Sonko est retranché dans son domicile à Ziguinchor dont il est le maire, sous la protection de jeunes de la ville, refusant jusque-là de répondre à la justice dans le cadre de son procès, le responsable national des élèves et étudiants centristes d’Abdoulaye Baldé a fait hier une déclaration pour dénoncer le comportement du leader de Pastef-Les Patriotes. Dr Ibrahim Brem’s Ba invite les responsables de la mouvance présidentielle à Ziguinchor de revenir dans la ville pour défendre le Président Macky Sall.
 
 
 
Alors que Ziguinchor semble être la capitale politique du Sénégal, avec le maire de la ville et par ailleurs leader de l’opposition qui s’y est refugié, refusant de répondre à la justice, les élèves et étudiants centristes ont fait hier une déclaration pour dénoncer le comportement du leader de Pastef-Les Patriotes. Lors de sa prise de parole, leur responsable, Dr Ibrahim Brem’s Ba, a rappelé que dans le cadre de cette affaire toutes les deux parties avaient demandé un procès. «Si Adji Sarr est restée constante dans ses déclarations, ce n’est pas le cas pour Ousmane Sonko pour qui aujourd’hui c’est le procès, demain c’est la résistance et après-demain c’est la désobéissance. Mais ce qui est sûr, c’est que quel qu’en soit les difficultés, le procès aura lieu. Ousmane Sonko refuse de mourir pour le Sénégal, mais il souhaiterait que la jeunesse le fasse à sa place. La vérité, c’est que l’image d’un patriote qui est prêt au sacrifice ultime pour le pays que Ousmane Sonko veut vendre aux Sénégalais, c’est faux, ce n’est pas la réalité», a-t-il déclaré.
Revenant sur la dernière sortie de Ousmane Sonko lors de laquelle le leader de Pastef a déclaré qu’il est le seul candidat originaire de la Casamance qui a gagné la Casamance lors de la présidentielle de 2019, le lieutenant d’Abdoulaye Baldé assure qu’une telle déclaration est fausse. «C’est faux. Pourtant Ousmane Sonko ne peut pas ignorer que la Casamance est composée de trois régions. Certes Ousmane Sonko a gagné Ziguinchor mais il a perdu la Casamance qui a été remportée par le président Macky Sall avec 244.301 voix contre 164.976 voix pour Ousmane Sonko», a-t-il rappelé.
Sur les barricades érigées autour de la maison de Ousmane Sonko, Dr Ba dira que la majeure partie des jeunes qui sont chez Ousmane Sonko ne sont pas de la Commune de Ziguinchor. La preuve, dit-il, «ils ont saccagé le lycée Djignabo, ils ont vandalisé l’Ufr santé de l’Université Assane Seck de Ziguinchor». «Dans cette affaire avec Adji Sarr, à chaque fois que Adji Sarr parle de Ousmane Sonko, Ousmane Sonko lui parle du Président Macky Sall. Ousmane Sonko, son objectif, c’est de trainer le Président Macky Sall dans la boue. Au nom de quoi il n’y a que les responsables de Pastef qui osent parler de cette affaire. Notre silence est coupable, nous devons parler pour défendre le Président Macky Sall. Actuellement la seule arme qui reste au Pastef, c’est l’intimidation et malheureusement il y a des leaders de Benno Bokk Yakaar qui ont mordu à l’hameçon, mais avec nous ça ne marche pas», dénonce le Dr Ba.
Pour mener le combat, dit-il, il faut du courage. «Au regard de la situation, normalement, chaque responsable de Benno Bokk Yakaar doit revenir à Ziguinchor, dans son quartier, encadrer sa jeunesse, créer des comités de veille pour que les jeunes de la mouvance présidentielle puissent contrer toute attaque de ceux de Pastef », propose-t-il. Mais, dit-il, il n’est pas question d’abdiquer. «Nous la jeunesse centriste du président Abdoulaye Baldé, avons décidé d’organiser une grande mobilisation à partir de 8 heures au rond-point Aline Sitoé Diatta pour montrer notre fidélité, notre loyauté, notre engagement aux côtés du Président Macky Sall. Nous sommes déterminés à l’accompagner aujourd’hui plus qu’hier», assure-t-il.
 
 
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
LES ECHOS


ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs | Santé | Contribution


Vivier

Attente

Arrosoir

Emulation

Révolution

Mamelles

Remake

Tong-tong

Communiquer

Ubiquité



LIVE RADIO




SANTE

TABAGISME : LES FUMEURS QUI ARRÊTENT LA CIGARETTE AVANT 40 ANS PEUVENT ESPÉRER VIVRE AUSSI LONGTEMPS QUE LES NON-FUMEURS

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTÉRUS À ZIGUINCHOR : 8 thermoablations et 802 coloscopies pratiquées avec 6 cas de suspension de cancers…

RÉUSSITE DEUX TRANSPLANTATIONS RÉNALES : UNE PREMIÈRE AU SÉNÉGAL : Macky Sall, satisfait, félicite le professeur et annonce le projet de transplantation oculaire

Envie de suicide avec les crises d'hémorroïdes : symptômes, causes, traitements et prévention

RAPPORT « THE PATH THAT ENDS AIDS»: Onusida montre la possibilité de mettre fin au sida d’ici 2030