jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Un Sénégalais qui tentait de rejoindre les États-Unis abattu à la frontière avec l'Équateur CHEIKH GUEYE TACLE SES ADVERSAIRES : «Pour prétendre diriger une commune, il faut au moins connaître les prérogatives d’un maire» MOUSTAPHA DIOP NARGUE AMINATA MBENGUE NDIAYE ET MAMOUR DIALLO: «Certains se sont ligués pour me combattre, mais je suis confiant, les populations sauront faire le bon choix» RENCONTRE AVEC LES POPULATIONS DE BELFORT:   Abdoulaye Baldé promet ‘’l’Allée de la promenade des Ziguinchorois’’ qui passera à Boudody, Boucotte, Belfort, Corentas, Santhiaba La proposition de loi pour la criminalisation de l’homosexualité rejetée par 9 députés sur les 10 présents THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes THIERNO ALASSANE SALL À PROPOS DU TER: «Investir dans des éléphants blancs, c’est contraindre les générations futures à payer le prix fort de l’incurie et de la gabegie» LE DISCOURS INTRANSIGEANT DE MACKY SALL AUX LIONS :«Ce n’est plus un challenge pour vous d’aller en finale. Il faut nous ramener la coupe» DISPARUE DEPUIS LE MERCREDI 28 DÉCEMBRE:  Aicha Ly retrouvée en Côte d’Ivoire LUTTE CONTRE LA DÉLINQUANCE A ZAC MBAO: Le redoutable gang d’agresseurs mineurs, âgés entre 15 ans et 17 ans, démantelé

THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes



THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes
 
La réclusion criminelle à perpétuité, c'est ce que risquent Mamadou Mansour Diop dit Thialé ainsi que deux de ses acolytes. Après s'être évadé de prison, il s'était ligué avec ces coinculpés avant d'agresser de nombreuses personnes et perpétrer beaucoup de cambriolages. C'est pour des faits d'évasion, d'association de malfaiteurs, vol en réunion commis avec violence... qu'ils ont comparu, hier, devant la Chambre criminelle de Dakar. Délibéré le 18 janvier prochain.
 
 
 
La redoutable bande de malfaiteurs qui hantait le sommeil des Dakarois a comparu hier, devant la Chambre criminelle de Dakar pour des faits d'évasion, association de malfaiteurs, vol en réunion commis avec violence, port d'arme, usage de moyen de locomotion, recel de malfaiteurs, tentative de meurtre, d'offre ou cession de drogue. Cette bande de caïds dont le chef de file n'est autre que Mamadou Mansour Diop alias Thialé, est composée du Nigérian, Alex Mike Odé, Ibrahima Konaté, Ameth Ndiaye dit Vieux et Mouhamed Sané dit Nice. Arrêté en 2013 pour des faits criminels, Thialé s'est évadé de prison en 2015. Toutefois, il a repris de plus belle ses vieilles habitudes, car lui et sa clique ont cambriolé beaucoup de magasins et agressé de nombreuses personnes.
Traqué par la police, Thialé a finalement été arrêté en 2018 après d'intenses recherches et il finira par avouer avoir agressé 6 individus. Mieux encore, il ira jusqu'à révéler aux enquêteurs avoir constitué cette bande d’agresseurs. Il avoue avoir cambriolé avec eux quatre boutiques à Petit Mbao et à Keur Mbaye Fall. Aussi, l'enquête a révélé que les points de transfert d’argent n'étaient pas épargnés par leurs agissements. Et parmi leurs victimes, il y avait Mouhamed Mar, Salimata Sy et Babacar Macodou Diallo.
Hier, face au juge de la Chambre criminelle, Ibrahima Konaté, Alex Mike Odé, Mouhamed Sané, Amath Ndiaye et Thialé ont tous nié ces crimes pour lesquels ils ont comparu. En plus de ces chefs d'inculpation, Thialé est aussi poursuivi pour tentative de meurtre. Car, l'enquête a révélé qu'il avait volontairement tiré à balles réelles sur les policiers lors de son arrestation. A ce sujet et sur interpellation du juge, il a avoué : «je ne faisais que répondre aux tirs des policiers».
Malheureusement, ses dénégations ne vont pas emporter la conviction du procureur, car il a requis son acquittement pour le crime de tentative de meurtre et la peine de réclusion criminelle à perpétuité contre lui et ses acolytes Ibrahima Konaté et Alex Mike Odé, pour les autres accusations. «Il a confectionné une épée avec laquelle il a tenu en respect les gardes qui naturellement lui ont cédé le passage. Je ne suis pas d’avis que l’intention avait été nourrie par Mamadou Mansour Diop d’attenter à la vie des policiers. Il a utilisé l’arme juste pour que les flics ne s’approchent pas de lui», a confié le parquetier. Par contre, les nommés Mouhamed Sané et Ameth Ndiaye ont été plus chanceux, car il a requis leur acquittement pur et simple puisque, selon lui, il ne ressort pas de l’enquête qu’ils aient été identifiés par les victimes. Délibéré le 18 janvier prochain.
 
Fatou D. DIONE
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Boomerang: La curée

Boomerang: Cas

Crescendo

Campagnes

Boomerang: Ronron

Marquage de territoire

Boomerang: Invité-surprise

AUGUSTIN SENGHOR SUR LA VICTOIRE FINALE: «Nous n’avons pas peur d’assumer cette ambition»

Sublimation

Le difficile est le chemin


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Covid : 604 nouveaux cas

Covid : 717 cas en 72h

VACCINATION CONTRE LE COVID-19: Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose

Les 3 cas de Omicron guéris

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations