jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Un Sénégalais qui tentait de rejoindre les États-Unis abattu à la frontière avec l'Équateur CHEIKH GUEYE TACLE SES ADVERSAIRES : «Pour prétendre diriger une commune, il faut au moins connaître les prérogatives d’un maire» MOUSTAPHA DIOP NARGUE AMINATA MBENGUE NDIAYE ET MAMOUR DIALLO: «Certains se sont ligués pour me combattre, mais je suis confiant, les populations sauront faire le bon choix» RENCONTRE AVEC LES POPULATIONS DE BELFORT:   Abdoulaye Baldé promet ‘’l’Allée de la promenade des Ziguinchorois’’ qui passera à Boudody, Boucotte, Belfort, Corentas, Santhiaba La proposition de loi pour la criminalisation de l’homosexualité rejetée par 9 députés sur les 10 présents THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes THIERNO ALASSANE SALL À PROPOS DU TER: «Investir dans des éléphants blancs, c’est contraindre les générations futures à payer le prix fort de l’incurie et de la gabegie» LE DISCOURS INTRANSIGEANT DE MACKY SALL AUX LIONS :«Ce n’est plus un challenge pour vous d’aller en finale. Il faut nous ramener la coupe» DISPARUE DEPUIS LE MERCREDI 28 DÉCEMBRE:  Aicha Ly retrouvée en Côte d’Ivoire LUTTE CONTRE LA DÉLINQUANCE A ZAC MBAO: Le redoutable gang d’agresseurs mineurs, âgés entre 15 ans et 17 ans, démantelé

SOHAM WARDINI DEPLORE LA VIOLENCE DANS CETTE CAMPAGNE ET SIGNE LA CHARTE DU CUDIS :«Ce climat de violence en ce début de campagne me désole. Il faudrait que l’on revienne à l’orthodoxie»



SOHAM WARDINI DEPLORE LA VIOLENCE DANS CETTE CAMPAGNE ET SIGNE LA CHARTE DU CUDIS :«Ce climat de violence en ce début de campagne me désole. Il faudrait que l’on revienne à l’orthodoxie»
 
Ça bouge pour la Charte de non-violence du Cadre unitaire de l’islam du Sénégal(Cudis). Après avoir fait le tour des personnalités politiques et de la société civile, le Cudis avait été reçu en audience par le chef de l’Etat.  C’est suite à ces démarches que les membres dudit cadre ont procédé hier au lancement de la Charte de non-violence en présence de quelques représentants des coalitions et des membres de la société civile. Soham Wardini qui a pris part à la cérémonie a été la première personnalité politique à parapher la charte, en se désolant de cette violence notée dans la campagne électorale.
 
C’est après les événements de mars dernierque le projet de Charte de la non-violence a vu le jour. Portée par le Cadre unitaire de l’islam du Sénégal (Cudis), la Charte de non-violence est un contrat engageant les acteurs politiques et ceux de la société civile à cultiver la paix durant cette campagne électorale. Malgréla réticence de certains acteurs politiques, le Cudis reste positif. Il a d’ailleurs fait le lancement de la charte, hier. Répondant à l’invitation de Cheikh Tidiane Sy Al Amine et Cie, Soham Wardini a été la première personnalité politique à signer ladite charte.«En tant que femme politique, je signe la charte sans réserve. Il y a des prémices de violences et pourtant le Sénégal est un pays de paix et de Teranga. Je lance donc un appel à tous les acteurs pour apaiser le climat politique», fait savoir le maire sortant de la ville de Dakar.Poursuivant, la candidate de l’Union citoyenne Bunt Bi soutient qu’en signant cette charte, elle va continuer à donner l’exemple à toutes les personnes qui prônent la violence. «Ce climat de violence en ce début de campagne me désole. Il faudrait que l’on revienne à l’orthodoxie», a déclaré Soham Wardini.
Embouchant la même trompette, Safiétou Diop de la Plateforme Jammi Rewmi affirme : «le Sénégal est connu pour sa stabilité. Il doit rester le pays que l’on a connu par le passé et qu’il continue à donner l’exemple à l’Afrique».Cheikh Tidiane Sy Al Amine de revenir sur les démarches menées par le Cudis pour faire régner la paix dans le camp politique en ces périodes de campagne.«Nous avons rencontré toutes les grandes coalitions politiques. Nous leur avons expliqué l’idée de la charte qui est un engagement citoyen. Les responsables des coalitions nous ont tous exposé leurs doléances qui ont été à leur tour exposées au chef de l’Etat lors de l’audience qu’il nous avait accordée», a révélé le président du Cudis qui invite par la même occasion les acteurs politiques qui ont paraphé la charte à cultiver la paix dans leurs actions.
NdèyeKhady DIOUF
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Boomerang: La curée

Boomerang: Cas

Crescendo

Campagnes

Boomerang: Ronron

Marquage de territoire

Boomerang: Invité-surprise

AUGUSTIN SENGHOR SUR LA VICTOIRE FINALE: «Nous n’avons pas peur d’assumer cette ambition»

Sublimation

Le difficile est le chemin


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Covid : 604 nouveaux cas

Covid : 717 cas en 72h

VACCINATION CONTRE LE COVID-19: Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose

Les 3 cas de Omicron guéris

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations