jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
AVENIR POUR L’AFP APRES LE DEPART DE MOUSTAPHA NIASSE Ibrahima Bakhoum et Ibou Sané sceptiques SOUTIEN AUX FONCTIONNAIRES Macky Sall double l’avance Tabaski qui passe de 50.000 à 100.000 F Cfa HORREUR AU COMMISSARIAT CENTRAL DE POLICE DE DAKAR Le chauffeur de «Boy Djiné» pique de sévères maux de ventre et meurt sans assistance au violon MARY TEUW NIANE NIANE TACLE SÉVÈREMENT MANSOUR FAYE «Je ne me glorifie jamais d’un travail mal fait. J’aime la perfection. Je veux le meilleur pour Saint-Louis» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Adressage numérique national : Les acteurs sensibilisent les populations sur l’importance du projet MACKY SALL RASSURE LES SÉNÉGALAIS «Tant que je serai président du Sénégal, il n’y aura pas de légalisation de l’homosexualité» TRAFIC DE DROGUE  Un navire avec «une importante quantité de drogue» intercepté en mer par la Marine nationale SADIO MANE SUR LE PITEUX ETAT DE LA PELOUSE DU STADE LAT DIOR ET DE LA COUPURE D’ELECTRICITE EN PLEIN MATCH «Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal» PROCHE DE LA FAMILLE DE SERIGNE BABACAR SY ET mort à l’âge de 100 ans,  Katim Touré, enterré dans un terrain de Serigne Maodo Sy Dabakh, exhumé hier REPERES STATISTIQUES DE MARS 2021 Une amélioration de la production notée dans tous les secteurs d’activités

Restauration de la dignité de Adji Sarr: Françoise Hélène Gaye porte le combat



Restauration de la dignité de Adji Sarr: Françoise Hélène Gaye porte le combat
 
Le Collectif pour la défense des intérêts d’Adji Sarr a pris le relais ressuscite l’affaire Ousmane Sonko/Adji Sarr. Mis en place par Françoise Hélène Gaye, pourtant ancienne défenseure et militante du leader de Pastef/Les Patriotes, l’initiatrice dit que ce collectif est né pour restaurer la dignité d’Adji Sarr qui a été jetée en pâture et traitée de tous les noms d’oiseaux. Déterminée à défendre Adji Sarr, Françoise Hélène Gaye dit venir des Etats-Unis pour mener la lutte au Sénégal afin de restaurer sa dignité.
 
Face à la presse, hier, Hélène Gaye a tiré à boulets rouges, sur les organisations de défense des droits de la femme qui ont abandonné Adji Sarr dans la jungle à la merci des prédateurs. «Adji est jetée en pâture à des meutes de militants sans scrupule pendant des mois sans secours ni soutien avec la complicité hélas de ceux qui étaient censés la défendre, c’est-à-dire les organismes de défense des droits des femmes. Qui par leur silence ont implicitement permis à des militants et à des journalistes à la solde d’un homme politique de s’acharner sur une jeune fille de vingt ans, de la diffamer, de la conspuer, de la salir, de marcher sur sa dignité des mois durant», a laissé entendre Françoise Hélène Gaye, qui ajoute n’avoir peur ni des menaces de mort, ni des calomnies, harcèlement ou caricatures. «Nous continuerons ce combat pour le Sénégal et pour les générations à venir», tonne-t-elle.
Et face au silence des organisations qui ont pour sacerdoce de défendre la femme en général, la conférencière révèle qu’elles ont créé et porté sur les fonts baptismaux le Collectif de défense des droits d’Adji Sarr pour défendre la dame. «Aujourd’hui, je suis du côté de la jeune victime. Auparavant, j’ai défendu celui qui aujourd’hui est accusé, un violeur présumé. Nous ne sommes pas aujourd’hui du côté de cet homme politique parce qu’il n’est pas du côté de la vérité. Personne ne peut être au-dessus de la loi, parce qu’il bénéficie d’une certaine notoriété, parce qu’il est puissant ou il maitrise l’art de la communication, de la diffamation, du harcèlement, l’art de la manipulation de l’information, l’art de la diffusion de contrevérités».
Selon elle, le leader de Pastef, au vu de la tournure de la situation et de l’évènement, n’a pas la carrure d’un bon homme d’Etat. «Et encore plus quand en face il y a une jeune fille vulnérable, orpheline, sans moyen de payer des communicants, l’acte devient plus méprisable et indigne d’une personne qui aspire à mener à nos destinées. Quand on mène aux destinées d’un peuple, on doit avoir en première ligne les plus vulnérables, ceux qui ont plus besoin d’attention, d’humanité. Notez bien que dans le mot humanité, il y a le mot wolof ‘’nité’’. Un leader digne du nom ne saurait avoir des actions qui sortiraient du cadre de l’humanisme, de l’humanité. Nous nous érigeons en bouclier autour de Adji Rabi Sarr et de sa famille, qui ont été salies, calomniées, diffamées» conclut la dame.
 
Baye Modou SARR
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


Boomerang: Peau de chagrin

Boomerang: Gazon anglais

Boomerang: Atonie

Boomerang: Stratégie

Boomerang: Abysses

Boomerang: Fleurons

Boomerang: Singeries

Boomerang: «Yoolè»

Boomerang: Champ de patates

Boomerang: Flux et reflux



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures