jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

REVENDICATIONS DANS LE SECTEUR DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE: Gouvernement et syndicalistes accordent leurs violons



REVENDICATIONS DANS LE SECTEUR DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE: Gouvernement et syndicalistes accordent leurs violons
Un accord a été finalement trouvé entre le gouvernement et les syndicats du secteur public de la santé et de l’action sociale, suite à une rencontre relative à l’examen des différentes plateformes revendicatives. Ainsi, il est alloué une indemnité de logement de 100.000 francs aux agents de l’Etat dans le cadre de la santé publique et de l’action sociale dont les 50.000 effectifs dès ce mois de mai. S’y ajoutent d’autres indemnités dont certaines ont été revalorisées à 100%.
 
 
 
A la suite des syndicats d’enseignants, ce sont les syndicats du secteur public de la santé et de l’action sociale qui ont trouvé un accord avec le gouvernement au terme d’une réunion plénière relative à l’examen des plateformes revendicatives des syndicats desdits syndicats, présidée par le ministre des Finances et du Budget. S’agissant du régime indemnitaire des personnels du cadre de la santé publique et de l’action sociale ainsi que de celui du travail social, le gouvernement a décidé d’allouer aux agents de l’Etat une indemnité mensuelle de logement, non imposable, de 100.000 francs dont 50.000 à compter du 1er mai 2022 ; 75.000 à compter du 1er janvier 2023 et 100.000 francs à compter du 1er janvier 2024. L’indemnité de risque octroyée aux agents de l’Etat du secteur public de la santé et de l’action sociale est revalorisée à hauteur de 50% et passe de 50.000 à 75.000 francs à compter du 1er mai dernier. Cette revalorisation est intégrée dans l’assiette de calcul de la cotisation pour la retraite.
 
L’indemnité de représentation passe de 200.000 à 250.000 F Cfa pour les médecins, pharmaciens…
 
Concernant l’indemnité de fonction, les médecins chefs de région, les médecins chefs de district, les chefs des services départementaux de l’action sociale, les directeurs des centres nationaux de réinsertion sociale, les directeurs des structures de formation en santé, les chefs des services régionaux de l’action et la coordonnatrice de la santé de reproduction/superviseur des soins de santé primaire de région bénéficient d’une indemnité de 50.000 francs dont 35.000 francs à partir du 1er mai 2022 et 15.000 francs à partir du 1er janvier 2023. Quant aux directeurs des études/chefs de départements des structures de formation en santé, les surveillants généraux des structures de formation en santé, les directeurs des centres de promotion et de réinsertion sociale, les infirmiers/sages-femmes chefs de poste…,ils bénéficient d’une indemnité de 25.000 à partir du 1er mai dernier. L’indemnité d’itinérance est revalorisée à 100% et passe de 15.000 F Cfa à 30.000 francs à compter du 1er mai 2022. L’indemnité de représentation médicale, pour les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes passe de 200.000 francs à 250.000 francs à compter du 1er janvier 2023. Au personnel paramédical de la hiérarchie A, l’indemnité de représentation est de 35.000 F Cfa, 25.000 F Cfa pour la hiérarchie B et 15.000 F Cfa pour les autres hiérarchies. La prime de prudence versée aux chauffeurs du secteur passe de 5000 à 10.000 F Cfa par mois, soit 120.000 F Cfa par an à compter du 1er mai 2022.
 
20,36 milliards dégagés pour éponger la dette de la Cmu
 
D’autres points d’accord, relatifs notamment à la dette de la Cmu, ont été également trouvés. Sur ce point, un montant de 20 milliards 36 millions est prévu dans le budget de l’exercice en cours. Le ministre des Finances informe à cet effet que le ministère du Développement communautaire sera saisi par son département pour diligenter la procédure d’engagement y afférente. Concernant la situation des ex-travailleurs de l’ex-Cto admis à la retraite, le gouvernement s’engage à résorber le gap de 99 millions évoqué par la partie syndicale pour régulariser la situation des pensions de retraite de ces ex-travailleurs du Cto. S’agissant des prêts-Dmc, le gouvernement a informé la partie syndicale de l’externalisation du mécanisme des prêts Dmc au niveau des banques. Sur le recrutement de personnels de santé, le gouvernement est revenu sur les efforts consentis pour renforcer les ressources humaines du secteur, notamment par le recrutement dans la fonction publique de 1800 agents (programme 2018-2020) ; 1500 agents (programme spécial de recrutement 2019-2020) et 905 agents recrutés dans le cadre du projet Ismea. A rappeler que tous les syndicats du secteur de la santé ont signé cet accord ; il s’agit entre autres du Sutsas de Mballo Dia Thiam, du Sudtm de Sidya Ndiaye, de la Cnts-Santé de Papa Ngébel Dièye, du Syntras de Souleymane Joseph Mané, du Sat-santé de Arona Diop, du Sutracol-Santé de Mamadou Bamba Diop, du Syncoas de Ndiouma Faye, du Sdt-3S de Cheikh Seck, du Sas de Ngom Niang.
 
M. CISS
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Micmacs

Imbroglio

Grenouille

De conserve

Pamiblé

Quotas

Assises

Scories

Cash Transfert: un pactole de 43 milliards aux 542.956 ménages répertoriés dans le fameux Registre national unique.

Révolution


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse

Covid : 1 décès et 313 nouveaux cas