jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Retour du poste de PM : la conférence des présidents se réunit demain MAME MBAYE NIANG, LEADER DE LA COALITION: «SÉNÉGAL 2035» «Le dernier mot revient aux Dakarois et je suis certain qu’ils n’accepteront pas d’être le bras armé de quiconque ou un moyen pour certains de garder leurs privilèges» PERTES FISCALES DUES A LA FRAUDE ET A L’EVASION FISCALE Le Sénégal parmi les pays africains les plus impactés par le fléau avec plus de 151 milliards de F Cfa de pertes fiscales en 2020 SOMMET CHINE-AFRIQUE A DAKAR: Macky priorise le renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale et la sécurité sanitaire de nos pays Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel Meeting d'investiture du ministre-maire de Sédhiou: Abdoulaye Diop bat le record de mobilisation et promet une victoire éclatante le 23 janvier 2022 ATTAQUES CONTRE LE KHALIFE GÉNÉRAL DES TIDIANES: Daara Mame Maodo Wattu Sunu Pass-Pass menace de corriger Iran Ndao ABDOULAYE DAOUDA DIALLO SUR LE RETOUR DU POSTE DE PM :«Nous avons 50 milliards sur la réserve de gestion et 50 milliards en investissement pour faire face à des situations d’urgence» LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés» COUR D’APPEL DE ZIGUINCHOR : Le dossier Aminata Diack/Abdoul Mbaye renvoyé au 13 janvier 2022

RENCONTRE AVEC LE Cadre unitaire du dialogue islamique du Sénégal (Cudis) Yewwi askan wi se solidarise avec Sonko et refuse de signer la charte de paix



RENCONTRE AVEC LE Cadre unitaire du dialogue islamique du Sénégal (Cudis) Yewwi askan wi se solidarise avec Sonko et refuse de signer la charte de paix
 
 
 
Ceux qui s’attendaient à ce qu’ils prennent le contrepied d’Ousmane Sonko vont devoir déchanter, parce que c’est tout sauf une position contraire qui a été défendue par la conférence des leaders de Yewwi askan wi qui recevait le Cadre unitaire du dialogue islamique du Sénégal. Habib Sy d’ailleurs, qui faisait office de porte-parole du jour à la suite de la rencontre entre les deux parties, abonde dans le même sens que Sonko, en disant qu’ils n’ont pas confiance en Macky Sall. Que c’est ce dernier qui est l’agresseur.
 
 
 
La conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi a reçu hier dans l’après-midi le Cadre unitaire du dialogue islamique du Sénégal (Cudis), qui avait émis le souhait de présenter une charte à toute la classe politique pour des élections apaisées tenues dans la plus grande démocratie et transparence. Ils ont d'abord eu une rencontre à huis clos avant de faire face à la presse pour donner la position de la coalition Yaw. Porte-parole du jour, l’ancien ministre Habib Sy, au nom de Yaw, n’a pas raté le président de la République. «C'est lui, le Président Macky Sall, qui est l'agresseur», lance-t-il. «On nous attaque de partout. Le Président Macky Sall est le seul détenteur de la violence avec son arsenal juridique et sécuritaire. Nous avons respecté les recommandations des guides religieux qui ont appelé à la paix. Nous respectons leur démarche. Nous leur avons dit que nous n'avons pas confiance en Macky Sall parce qu'il a tout violé. C'est pourquoi nous avons décidé de ne pas signer la charte. Car, des deux dialogues appelés, il n'a rien respecté. Il a tout jeté à la poubelle», fait-il savoir aux religieux rassemblés autour du Cadre unitaire du dialogue islamique du Sénégal (Cudis).
L’ancien ministre d’Etat-Directeur de cabinet de Me Abdoulaye Wade poursuit pour enfoncer le camp adverse qu’il accuse de faire l’apologie de la violence. «C'est une honte pour un pays d'humilier des responsables politiques qui peuvent diriger le pays un jour. Sans compter les autres actes inélégants qu'il a commis contre l'opposition. Lors du dépôt des listes avec le rejet des listes par les préfets déboutés par les Cours d'appel, il a demandé à son ministre de l'Intérieur de demander aux préfets d'interjeter appel à la Cour d'appel. C'est pourquoi on résiste chaque fois que nous sommes attaqués. Et tout le monde sait qu'aucun État ne résiste à un soulèvement populaire. Car au mois de mars, si on avait laissé les choses, il n'en serait pas là», se justifie Habib Sy.
Qui dédouane les responsables de Yaw : «tout le monde sait que les leaders de la coalition sont des hommes de paix. Personne ne peut brûler ce pays. On n’en a pas les moyens. Nous n'avons que nos mains. C'est impossible que la violence provienne de l'opposition qui n'a pas les policiers, les gendarmes ni même les Asp. L'injustice est la première source de l'effondrement social. C'est ce que nous subissons. Il y a un engagement culturel qui est plus important qu'une charte», fait-il savoir aux émissaires des guides religieux.
 
 
Baye Modou SARR
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance

Retour

Alternative

Zèle nocif

Sécurité

Embrouillamini


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays