jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Retour du poste de PM : la conférence des présidents se réunit demain MAME MBAYE NIANG, LEADER DE LA COALITION: «SÉNÉGAL 2035» «Le dernier mot revient aux Dakarois et je suis certain qu’ils n’accepteront pas d’être le bras armé de quiconque ou un moyen pour certains de garder leurs privilèges» PERTES FISCALES DUES A LA FRAUDE ET A L’EVASION FISCALE Le Sénégal parmi les pays africains les plus impactés par le fléau avec plus de 151 milliards de F Cfa de pertes fiscales en 2020 SOMMET CHINE-AFRIQUE A DAKAR: Macky priorise le renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale et la sécurité sanitaire de nos pays Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel Meeting d'investiture du ministre-maire de Sédhiou: Abdoulaye Diop bat le record de mobilisation et promet une victoire éclatante le 23 janvier 2022 ATTAQUES CONTRE LE KHALIFE GÉNÉRAL DES TIDIANES: Daara Mame Maodo Wattu Sunu Pass-Pass menace de corriger Iran Ndao ABDOULAYE DAOUDA DIALLO SUR LE RETOUR DU POSTE DE PM :«Nous avons 50 milliards sur la réserve de gestion et 50 milliards en investissement pour faire face à des situations d’urgence» LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés» COUR D’APPEL DE ZIGUINCHOR : Le dossier Aminata Diack/Abdoul Mbaye renvoyé au 13 janvier 2022

OUSMANE SONKO LÂCHE SES BOMBES SUR MACKY SALL ET LES NOUVELLES NOMINATIONS AU SEIN DE LA MAGISTRATURE «Macky Sall est le président le plus violent du Sénégal indépendant. Il tente de me faire tuer»



OUSMANE SONKO LÂCHE SES BOMBES SUR MACKY SALL ET LES NOUVELLES NOMINATIONS AU SEIN DE LA MAGISTRATURE «Macky Sall est le président le plus violent du Sénégal indépendant. Il tente de me faire tuer»
 
Le président de Pastef a tenu un point de presse hier à son siège pour faire une communication large sur les dossiers brulants du pays. Ousmane Sonko s’est exprimé sur la question de la charte qu’il refuse toujours de signer. Il s’est exprimé aussi sur les nouvelles nominations au sein de la magistrature, montrant déjà son manque de confiance à l’endroit du nouveau Procureur général et du nouveau Doyen des juges.
 
 
 
 
Refus de signer la charte
 
 
«Mes propos de l’autre jour n’étaient pas pour offenser quiconque. Mais, je prônais la vérité. Nous avons une dictature rampante venant du parti au pouvoir et personne ne bronche. Les gens parlent de violence, que je fais l’apologie de la violence. Personne ne peut me citer un acte de violence perpétré par notre parti ou par l’opposition contre le camp d’en face. C’est eux qui au contraire font l’apologie de la violence, qui a commencé depuis ma radiation de la fonction publique. C’est ça qu’on appelle la violence», dit-il d’emblée.
Avant de lister les «violences» subies par le Pastef : assassinat de Sokhna Mariama Sagna, Octobre 2018, des gendarmes qui entrent chez ma mère pour arracher des fiches de parrainage, des nervis de Abdoulaye Diouf Sarr qui vandalisentle siège de Pastef à Yoff, attaque des militants de Pastef à Saint-Louis avec beaucoup de blessés avec des fractures très graves, par Mansour Faye,attaque de son convoi à Mbour, jet de pierres à hauteur d’Aéré Lao par Mountaga Sy, Dg de l’Apix…. «Cette violence que nous subissons sur le terrain est plus terrorisante que les réponses des jeunes sur la toile», indique-t-il.
 
 
 
Au mois de mars, il y a 14 morts et plusieurs blessés et pis, il refuse de recevoir les familles des victimes et refuse encore de les indemniser
 
«En 9 ans, Macky Sall a brutalisé toute l’opposition. Macky Sall est le président le plus violent du Sénégal indépendant. Il y a eu 14 morts et plusieurs blessés et pis, il refuse de recevoir les familles des victimes, il refuse de les indemniser. C’est nous qui soignons les blessés que nous avons logés à Ouakam. Nous dépensons au moins un million par mois pour leurs soins. Le 25 juin 2021, un député m’a attaqué physiquement et je l’ai corrigé. Macky l’a félicité... 15 octobre 2021, on m’attaque de Ziguinchor. C’est lui qui a donné du courage à ce politicien mineur de m’attaquer. Macky est un poltron. Il envoie des gens au lieu de s’assumer», assure-t-il. Avant de poursuivre :«je peux encaisser les violences verbales de toutes sortes. Mais ce que je ne cautionne pas, c’est les violences physiques. A Ziguinchor, n’eût été notre perspicacité, un de nos jeunes qui avait encaissé un coup de poignard à la gorge allait mourir. Où est la justice de ce pays ? Où est le procureur de la République. Où sont les forces de l’ordre ? Il n’existe qu’une seule violence au Sénégal, c’est la violence d’Etat. Sans compter la condamnation de Karim Wade et Khalifa Sall. Il a levé un dossier judiciaire pour liquider des adversaires politiques. Les rapports de la Cour des comptes, de l’Ofnac mis dans les tiroirs parce que ce sont ses dignitaires qui sont impliqués. La première source de violence, c’est l’injustice».
Ousmane Sonko d’embrayer : «cette dictature rampante ne passera pas au Sénégal. Je me demande si les citoyens ont peur de Macky Sall ou pas ? Pourquoi au Sénégal on ne parle pas à Macky Sall quand il brutalise ses opposants et vouloir demander à l’opposition de se laisser bâillonner par le pouvoir ? Pourquoi au Sénégal on veut imposer à l’opposition d’être un souffre-douleur ? Où devenir opposant est-il un crime ? Ces pratiques vont prendre fin de force ou de gré. Nous n’accepterons plus qu’on nous bastonne». 
 
 
 
 
Une charte n’a aucune force exécutoire
 
 
 
«Je voue un respect inaliénable aux initiateurs de la charte. En signant cette charte, nous aurons les mains liées et nous ne pourrons plus résister contre ce pouvoir violent. Une charte n’a aucune force exécutoire. Il y a déjà une charte existante que nous avons remise au Khalife général des Mourides qui nous a promis de le remettre au chef de l’Etat main à main. Quatre mois, sans suite, cette charte est jetée à la poubelle. Il refuse de respecter les points de cette charte.»
 
 
 
Sonko «récuse» le nouveau procureur…
 
«Ces nominations à la magistrature ne me surprennent pas. Ce qui prouve que la justice n’est pas indépendante. Il ne nomme aux postes que ceux qu’il peut manipuler à sa guise. Celui qui est nommé au poste de Procureur, il a classé le dossier des 94 milliards sans suite, pour la simple et bonne raison qu’il a eu la promesse d’occuper ce poste de Procureur. Il trouvera les rapports de l’Ofnac qui ont été déposés en octobre 2019, demandant l'ouverture d'une procédure judiciaire contre ces voleurs à col blanc. L'ancien Procureur avait promis ciel et terre qu'il allait me faire emprisonner. Aujourd'hui il est parti me laissantlàoù je suis. Ce nouveau procureur n'est pas le bon profil pour régler l'affaire dans la justice. »
 
 
… Et le nouveau doyen des juges d’instruction
 
«Le nouveau Doyen des juges est encore pire. Il avait posté des articles en charge contre Ousmane. On se permet de lui confier le dossier Ousmane Sonko. Sachant qu'il a commis une bourde, au départ, il a effacé ces posts avant de fermer cette page. Il oublie que les captures d'écran circulent dans la toile. Il ne peut pas garantir une impartialité. On me dit que le juge d'instruction est intègre mais faible. Je réfute en disant que ces deux qualités ne vont jamais ensemble parce qu'un homme intègre n'est jamais faible».
 
 
 
Macky a programmé de me tuer en Casamance et accuser le Mfdc
 
 
 
«Les semaines à venir, nous publierons notre vision sur la décentralisation. J'irai en Casamance proposer ma vision de pôle régional. Ils ont programmé de me tuer dans la forêt en Casamance et d'accuser les membres du Mfdc. C'est pourquoi nous avions annulé cette tournée. C'est pourquoi depuis lors, je ne suis plus fréquent en Casamance parce qu'ils diront que c'est avec ses parents».
 
 
 
Baye Modou SARR
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance

Retour

Alternative

Zèle nocif

Sécurité

Embrouillamini


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays