jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Un Sénégalais qui tentait de rejoindre les États-Unis abattu à la frontière avec l'Équateur CHEIKH GUEYE TACLE SES ADVERSAIRES : «Pour prétendre diriger une commune, il faut au moins connaître les prérogatives d’un maire» MOUSTAPHA DIOP NARGUE AMINATA MBENGUE NDIAYE ET MAMOUR DIALLO: «Certains se sont ligués pour me combattre, mais je suis confiant, les populations sauront faire le bon choix» RENCONTRE AVEC LES POPULATIONS DE BELFORT:   Abdoulaye Baldé promet ‘’l’Allée de la promenade des Ziguinchorois’’ qui passera à Boudody, Boucotte, Belfort, Corentas, Santhiaba La proposition de loi pour la criminalisation de l’homosexualité rejetée par 9 députés sur les 10 présents THIALÉ S'ÉVADE DE PRISON ET CRÉE UNE BANDE QUI ÉCUMAIT LES POPULATIONS :Il risque la réclusion criminelle à perpétuité avec deux de ses acolytes THIERNO ALASSANE SALL À PROPOS DU TER: «Investir dans des éléphants blancs, c’est contraindre les générations futures à payer le prix fort de l’incurie et de la gabegie» LE DISCOURS INTRANSIGEANT DE MACKY SALL AUX LIONS :«Ce n’est plus un challenge pour vous d’aller en finale. Il faut nous ramener la coupe» DISPARUE DEPUIS LE MERCREDI 28 DÉCEMBRE:  Aicha Ly retrouvée en Côte d’Ivoire LUTTE CONTRE LA DÉLINQUANCE A ZAC MBAO: Le redoutable gang d’agresseurs mineurs, âgés entre 15 ans et 17 ans, démantelé

LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés»



LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés»
 
Les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi étaient à Tivaouane. Occasion saisie par Serigne Moustapha Sy, qui n’avait plus fait d’apparition publique depuis le Gamou, pour tirer sur le régime. Le guide moral des Moustarchidines accuse Macky Sall de fétichisme.
 
 
 
 
 
Après Dakar, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi se sont rendus à Tivaouane pour l’officialisation des investitures de la coalition dans ce département de la région de Thiès. L’invité surprise, ce fut le guide spirituel des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum. Après avoir fait la genèse de sa participation à la coalition Yewwi Askan Wi, il a dit aux leaders que le pays compte sur eux. «Les Sénégalais fondent un espoir immense en vous. Faites que cette confiance et cet espoir ne se dissipent pas. Je demande à tout le monde de rester debout pour défendre les intérêts du pays. Résistez, parce que ce pays vous appartient et ne craignez rien. De tous les régimes qui se sont succédé, c’est celui de Macky Sall qui est le pire. Depuis qu’il est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés : les religieux, les politiques, les hommes d’affaires tout simplement que Macky Sall gouverne ce pays en usant du fétichisme».
 
 
 
Sonko : «les frustrés des investitures qui disent qu’ils vont s’abstenir de battre campagne, ne sont pas dans le projet»
 
 
 
Ousmane Sonko, prenant la parole, s’est attaqué au pouvoir comme à l’accoutumée. «La semaine prochaine, Yaw va déposer une plainte contre Djibril Ngom, qui a été reçu au Palais présidentiel par le chef de l’Etat. Macky Sall a encore prouvé qu’il ne mérite pas notre respect. Il peut dissoudre l’Assemblée nationale après avoir ressuscité le poste de Premier ministre pour dire qu’on ne peut pas tenir deux élections en même temps. Le seul dessein, c’est de tenir les législatives et les locales en même temps. Il est prêt à tout pour rester au pouvoir. La preuve, il est prêt à créer les conditions qui permettent la non tenue d’élection en Casamance. Il est prêt à déstabiliser la Casamance. C’est pourquoi il s’est rendu à Guinée-Bissau pour soi-disant inaugurer une rue à son nom qu’il a entièrement financée», balance Sonko.
Avant de poursuivre : «les frustrés des investitures de la coalition qui ont décidéde s’abstenir de faire campagne ne sont pas dans le projet de Yewwi. Nous nous battons pour les générations à venir. Ce n’est pas nos personnes qui importent. Ceux qui ont créé des listes parallèles ignorent la quintessence du projet. Ce n’est pas Benno seule qui est notre adversaire, mais toutes les listes».
 
 
 
Déthié Fall : «Macky Sall ne connait pas l’apaisement, mais le rapport de force»
 
 
 
Déthié Fall, président du Prp, est revenu sur le refus de certains préfets d’appliquer la décision des Cours d’appel sur leur recours concernant le rejet des listes de la coalition Yewwi Askan Wi. «A Pikine, à Matam... les préfets refusent d’appliquer la décision des juges de la Cour d’Appel. Ce qui prouve que le combat doit continuer jusqu’à ce qu’on retrouve toutes nos listes. Je vous invite à continuer la lutte car Macky Sall ne connait pas l’apaisement, mais le rapport de force», a-t-il lancé.
 
Baye Modou SARR
 
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Boomerang: La curée

Boomerang: Cas

Crescendo

Campagnes

Boomerang: Ronron

Marquage de territoire

Boomerang: Invité-surprise

AUGUSTIN SENGHOR SUR LA VICTOIRE FINALE: «Nous n’avons pas peur d’assumer cette ambition»

Sublimation

Le difficile est le chemin


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

Covid : 604 nouveaux cas

Covid : 717 cas en 72h

VACCINATION CONTRE LE COVID-19: Le Sénégal vers l’instauration d’une troisième dose

Les 3 cas de Omicron guéris

EXAMEN DU PROJET DE BUDGET DU MINISTERE DE LA SANTE POUR L’ANNEE 2022: Les députés plaident pour une hausse des salaires des médecins et interpellent le ministre sur la menace d’Omicron

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations