jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
AVENIR POUR L’AFP APRES LE DEPART DE MOUSTAPHA NIASSE Ibrahima Bakhoum et Ibou Sané sceptiques SOUTIEN AUX FONCTIONNAIRES Macky Sall double l’avance Tabaski qui passe de 50.000 à 100.000 F Cfa HORREUR AU COMMISSARIAT CENTRAL DE POLICE DE DAKAR Le chauffeur de «Boy Djiné» pique de sévères maux de ventre et meurt sans assistance au violon MARY TEUW NIANE NIANE TACLE SÉVÈREMENT MANSOUR FAYE «Je ne me glorifie jamais d’un travail mal fait. J’aime la perfection. Je veux le meilleur pour Saint-Louis» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Adressage numérique national : Les acteurs sensibilisent les populations sur l’importance du projet MACKY SALL RASSURE LES SÉNÉGALAIS «Tant que je serai président du Sénégal, il n’y aura pas de légalisation de l’homosexualité» TRAFIC DE DROGUE  Un navire avec «une importante quantité de drogue» intercepté en mer par la Marine nationale SADIO MANE SUR LE PITEUX ETAT DE LA PELOUSE DU STADE LAT DIOR ET DE LA COUPURE D’ELECTRICITE EN PLEIN MATCH «Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal» PROCHE DE LA FAMILLE DE SERIGNE BABACAR SY ET mort à l’âge de 100 ans,  Katim Touré, enterré dans un terrain de Serigne Maodo Sy Dabakh, exhumé hier REPERES STATISTIQUES DE MARS 2021 Une amélioration de la production notée dans tous les secteurs d’activités

INITIATIVES EN FAVEUR DES FEMMES EN MILIEU RECULE: Zahra Iyane Thiam se déporte à Nguéniène, finance les femmes et assure de…



INITIATIVES EN FAVEUR DES FEMMES EN MILIEU RECULE: Zahra Iyane Thiam se déporte à Nguéniène, finance les femmes et assure de…
 
 
 
Une enveloppe de trente millions de nos francs, c’est ce qui a été dégagée hier au profit des organisations de femmes du département de Mbour ; des femmes issues des zones maritime, nord, sud et centre notamment. Zahra Iyane Thiam qui a permis à des femmes d’afficher le sourire, a présidé hier dans le département de Mbour, à Nguéniène, une cérémonie de remise de subventions aux acteurs de l'économie sociale et solidaire. Une enveloppe de 30 millions de nos francs notamment, a été accordée aux groupements de femmes de la commune du défunt président Ousmane Tanor Dieng.
 
 
 
Zahra Iyane Thiam multiplie les initiatives et autres actions en vue d’une matérialisation des politiques du chef de l’Etat en matière de financements des femmes. Après l’étape de Ziguinchor où elle a été devancée pendant une semaine par ses équipes, pour le tour des îles de la capitale du Sud notamment, la chargée de la Microfinance  et de l'Economie sociale et solidaire a présidé dans l’après-midi d’hier, à Nguéniène, dans le département de Mbour, une cérémonie de remise de subventions aux acteurs de l'Économie sociale et solidaire. Une enveloppe de 30 millions de nos francs a été offerte aux femmes de ladite commune.
S’expliquant sur la pertinence de son déplacement, elle dira qu’il s'agit pour son département «d’appuyer et de renforcer les acteurs économiques locaux, à travers le Fonds d’appui à l’économie sociale et solidaire, pour des systèmes productifs plus solides et plus résilients face aux chocs».
Mais également, booster le potentiel économique des femmes de la commune de Nguéniène et leur permettre de relancer leurs activités économiques, notamment dans la transformation des produits céréaliers, le maraîchage, le petit élevage et la pêche.
Une enveloppe de trente millions de F Cfa est dégagée au profit des organisations de femmes de la commune issues des zones maritime, nord, sud et centre, se félicite le ministre qui déclare avoir constaté avec son équipe technique qu’à la lumière des conclusions des travaux des focus groups organisés par ses services, «un dynamisme économique réel, sous l’impulsion des groupements de femmes, se développe avec des activités génératrices de revenus tournant essentiellement autour du petit commerce, de l’agriculture, du maraichage, de l’embouche, de l’aviculture, du tourisme, de la pisciculture, de la transformation des produits locaux et de la saponification».
Pour Zahra Iyane Thiam, ces actions sur le tissu économique local sont importantes et doivent être encouragées, encadrées, et surtout renforcées par les pouvoirs publics, au grand bénéfice des populations. D’où son déplacement dans le département de Mbour, pour remettre des subventions aux groupements de femmes des localités de Nguéniène, Mbodiène, Ndianda, Aga Birame et Fadial.
 
 
 
Les structures de l’Etat seront saisies
 
 
 
Le faible accès à l’information, le manque de ressources financières, l’absence de débouchés notamment et autres services financiers de proximité, de même que le sous-équipement ainsi que le faible niveau de structuration des organisations, sont autant de limites au développement dans les activités des femmes, a laissé entendre la ministre ; compte non tenu aussi d'autres contraintes comme l’accès à l’électricité, à l’eau et au foncier. Les structures étatiques en charge de ces questions, a indiqué la ministre, seront saisies afin que des solutions puissent être apportées.
 
Baye Modou SARR
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


LIVE RADIO

29/03/2021


Boomerang: Peau de chagrin

Boomerang: Gazon anglais

Boomerang: Atonie

Boomerang: Stratégie

Boomerang: Abysses

Boomerang: Fleurons

Boomerang: Singeries

Boomerang: «Yoolè»

Boomerang: Champ de patates

Boomerang: Flux et reflux



SANTE

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays

Découvrez le Neem, l'arbre aux 1001 vertus

Coronavirus : un urgentiste préconise une ligne téléphonique spéciale

APPARITION D’UN NOUVEAU VIRUS RESPONSABLE D’INFECTIONS PULMONAIRES CHEZ L’HOMME

QU’EST-CE QUE L’OPHTALMOLOGIE?

Bientôt, la transplantation rénale au Sénégal

Sénégal : "Bargny, l'émergence à tout prix ,"

Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi la banque de sang est vide

pharmacie de garde la plus proche

Les plantes médicinales, une niche méconnue : Un patrimoine à protéger pour les générations futures