jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

FRUSTRATIONS SUITE AUX INVESTITURES DE YEWWI ASKAN WI :Khalifa Sall le coupable désigné



FRUSTRATIONS SUITE AUX INVESTITURES DE YEWWI ASKAN WI :Khalifa Sall le coupable désigné
 
 
Après la publication de leur communiqué marquant leur frustration à la suite des investitures de Yewwi Askan Wi, Cheikh Bamba Dièye et Cie ont fait face à la presse pour étayer encore leur position. Ils demeurent dans Yewwi AskanWi mais n'entendent pas subir tranquillement le mépris de Khalifa Sall et sa bande d'amis.
 
Suite et certainement pas fin. Les voix continuent de s’élever à Yewwi AskanWi pour fustiger les investitures.  Principal sujet lors du point de presse organisé hier par les frustrés de Yewwi, Khalifa Sall en a entendu des vertes et des pas mûres. Présenté comme le seul et unique responsable de cette situation, les représentants des 10 formations politiques frustrées de Yewwi invitent Khalifa Sall et sa clique à revenir à la raison pour sauver Yewwi AskanWi.Selon Cheikh Bamba Dièye, ce point de presse est une démarche symbolique pour alerter sur ce qui se passe au sein de Yewwi Askan Wi,mais aussi pourexiger le respect qui leur est dû.Ces formations frustrées, d’après ce dernier, représentent plus50% des membres initiateurs de la coalition.
 
Abdou Karim Fall : «c’est vil et irrespectueux…»
 
Abdou Karim Fall de faire noter que la charte signée a été bafouée. «Ce qui s’est passé lors de ces investitures, c’est que trois partis parmi nous veulent s’arroger tous les privilèges en se partageant tous les départements et les meilleures places de la liste nationale. La majorité des membres sont contre ces investitures et nous continuons à demander à la conférence des leaders de rendre compte», renseigne-t-il avant d’expliquer que d’un commun accord, ils avaient confié les investitures à Khalifa Sall, tout en lui demandant de consulter tout le monde ; mais à leur grande surprise, ce dernier s’est enfermé dans son coin pour faire ce que bon lui semble. «C’est vil et irrespectueux. Nous méritons plus de considération parce que nous sommes des membres à  part entière de Yewwi AskanWi. Il est hors de question pour nous de cautionner cette attitude antidémocratique», assure Abdou Karim Fall.
 
Aminata Lo Dieng : «c’est de la lâcheté, de la liquidation, de la trahison, doublée de méchanceté de la part de Khalifa Sall»
Aminata Lo Dieng a été la plus virulente. «Yewwi Askan Wi est un projet commun. Ce n’est pas la propriété de trois partis seulement. Nous autres, nous cotisons régulièrement et concentrons toute notre énergie à la réussite du projet Yewwi Askan Wi», tonne Aminata Lo Dieng qui précise que c’est au lendemain des élections locales qu’ils se sont rendu compte des nouvelles tournures dans la coalition.«Un lobby de quatre à cinq personnes s’est accaparé de l’appareil de Yewwi AskanWi au détriment de tous les partis signataires. Ils prennent les décisions en  bafouant l’ordre établi, mais à chaque foi,s nous nous en accommodons en pensant à l’intérêt supérieur», affirme-t-elle.
Ces investitures sont, selon Aminata Lo, la goutte d’eau de trop. Pointant du doigt Khalifa Sall, le leader de Appel3J déclare que la coalition a donné deux mandats à l’ancien maire de Dakar, pour les investitures, mais aussi pour qu’il dirige les concertations avec Wallu. Malheureusement,toutes les missions ont été menées par Khalifa Sall dans la plus grande opacité. «Certains nous accusent d’avoir fui les listes départementales, or ce n’est pas le cas. Khalifa Sall est le seul responsable des choix et des positions sur les listes.Obnubilé par des calculs politiques, il veut s'accaparer de notre appareil politique pour préparer 2024, avec son désir ardent de tout contrôler avec ses alliés du Pur et de Pastef», a fait savoir l’ancien ministre des Sénégalais de l’extérieur, selon qui le peu de choses qu’ils savent de  l’accord Yewwi/Wallu, ils l’ont su en même temps que l’opinion, à travers la presse.
Pour Aminata Lo Dieng, les «frustrés» de Yewwi peuvent bien porter plainte contre lui pour abus de confiance  et usurpation,  parce qu’il s’est servi d’eux. « Ce qui s’est passé,c’est de la lâcheté, de la liquidation, de la trahison, doublée de méchanceté de la part de Khalifa Sall. Nous avons dénoncéces pratiques pendant toutes ces années,alors nous n’allons pas accepter cette gestion clanique de notre coalition», affirme le leader de Appel 3J qui réaffirme leur ancrage dans Yewwi Askan Wi.
 
Aida Niang : «on ne peut pas vouloir libérer le peuple alors que certains d’entre nous sont traités avec mépris»
Venue représentée Serigne Mansour Sy Djamil, Aida Niang s’est désolée de la tournure des événements. «Député ou pas, les principes restent non négociables. Nous nous sommes entendus sur une façon de faire, alors il fallait respecter le pacte. Le principe a été biaisé», a laissé entendre la jeune femme.A en croire Aida Niang, son leader qui a dirigé la liste de MankooTaxawu Dakar ne mérite pas ce traitement.Aida Niang de préciser qu’il n’y a pas de divergences mais plutôt une incompréhension. «On ne peut pas vouloir libérer le peuple alors que certains d’entre nous sont opprimés et traité avec mépris dans la coalition Yewwi Askan Wi».
 
Moustapha Guirassy : «C’est un manque de respect notoire, nous ne savons rien des listes»
 
Moustapha Guirassy dit être gêné par la tournure des choses, mais il ne peut pas ne pas alerter. «Cela fait 5 jours que nous demandons à la conférence des leaders les listes maisnos interpellations sont restées sans réponse. C’est un manque de respect notoire, nous ne savons rien des listes. Nous sommes d’égale dignité alors nous exigeons le respect qui nous est dû», souligne Guirassy qui dit espérer que ce point de presse sera perçu comme une invite à la conférence des leaders pour qu’elle communique avec eux enfin.
NdèyeKhadyDIOUF
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse