jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

FIN DE COMBAT A L'ARENE NATIONALE :Des scènes insoutenables et inacceptables d’agressions sur d’honnêtes citoyens



 
 
Dans des vidéos devenues virales, on assiste à des cas d’agressions insoutenables et inacceptables. En !effet, dans une vidéo, deux agresseurs ont pourchassé un conducteur de moto jusque dans une maison pour l’asperger de pompe-à-gaz, lui asséner des coups de machette, avant de s’emparer de sa moto. 
 
 
 
Comme à chaque jour de combat de lutte, les agresseurs font la pluie et le beau temps dans les principales artères qui mènent à l’Arène nationale. Ce fut le cas hier au terme du combat opposant Zarko à Baye Mandione. En effet, des personnes armées de machettes, de pompe à gaz, de gourdins agressaient, blessaient et dépouillaient les honnêtes citoyens de leurs biens. Ces hommes sans foi ni loi n’hésitaient pas à porter des coups de machette à leurs victimes qui tentaient de résister. La preuve par les vidéos qui circulent dans le net et font froid dans le dos. Dans une vidéo, on aperçoit un conducteur de scooter poursuivi par des agresseurs et qui entre en catastrophe dans une maison pour sauver sa peau. Mais, à peine, a-t-il franchi le seuil de la maison qu’un des agresseurs tombe sur lui et l’asperge de pompe-à-gaz. Mais, le propriétaire de la moto n’entend pas se laisser dépouiller aussi facilement. Il tente de s’agripper à sa moto et c’est à ce moment que surgit un second agresseur, armé de machette. Il n’a pas hésité à asséner des coups au conducteur qui a fini par s’éloigner et assister impuissant au vol de sa moto.
Les deux acolytes ont ainsi réussi à s’emparer de la moto tandis qu’une troisième personne sur une moto attendait devant la porte de la maison où se déroulait la scène ; avant de partir en trombe. Le pauvre, délesté, a décidé de les pourchasser, à pied. Vivement que la police parvienne à démasquer ces agresseurs et les mettre hors d’état de nuire.
 
L’un des agresseurs arrêté par la police
La police n’est pas restée les bras croisés face à cette spirale de la violence. En effet, il nous revient que l’un des agresseurs a été arrêté par les limiers de la police de Grand Yoff. Il se nomme I. Diouf, né en 1992. Ilse présente comme étant un tailleur. Confronté à sa victime, cette dernière l’a immédiatement reconnu.
 
 
 
M.C
 
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse