jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
ELECTIONS LÉGISLATIVES ET NOUVEAU GOUVERNEMENT: Moustapha Niasse et Cie regrettent la faible part réservée à l’Afp PROJET D’AMNISTIE DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL:Le Pds rejette, Taxawu minimise REBELLION AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE Le Comité d’initiative du Car/Ps descend le Sg des Jeunesses socialistes Bounama Sall et appelle les jeunes du parti à rejoindre leur cause EXPOSITION PHOTO SUR LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN :Natal Mag et Osiwa poursuivent la sensibilisation des riverains LE RAPPORT MÉDICAL D'ADJIA THIARÉ PARLE D'HYMEN INTACT: Me Abdy Nar Ndiaye révèle que Kaliphone a le soutien du couple présidentiel et compte demander une contre-expertise KALIDOU KOULIBALY, CAPITAINE DES LIONS :«Au Mondial, montrer que nous sommes l’une des meilleures équipes au monde» BRAS DE FER AUTOUR DU STADE IBRAHIMA BOYE DE GUÉDIAWAYE Ahmed Aïdara suspend la convention entre la mairie et Gfc, Lat Diop dénonce une décision unilatérale et entend ester en justice KALIFONE SALL DEFIE LA JUSTICE:  «Si je fais de la prison et que Ousmane Sonko ne m’y  rejoint pas, là je saurais qu’il n’y a pas une justice au Sénégal» CONCERTATIONS SUR LA VIE CHERE :Les consommateurs exhibent les maux qui grèvent le pouvoir d’achat des ménages SOMMET DE LA CEDEAO À NEW YORK ET AG DE L’ONU: La diplomatie malienne s’oppose à la venue de Macky Sall et Cie à Bamako et tire sur tout le monde à la tribune de l’Onu

DEFENSE ET SECURITE MARITIME Six mois après la réception du «Walo», Piriou lance le «Niani», un deuxième Patrouilleur pour la Marine sénégalaise



 
 
L’entreprise française spécialisée dans la construction et la réparation de navires en acier et aluminium, Piriou, a lancé le 13 septembre dernier le deuxième Patrouilleur OPV 58S pour la Marine sénégalaise. Baptisé «Niani» en hommage à cette partie du Sénégal oriental, le deuxième Patrouilleur océanique qui a été lancé à Concarneau par le chantier français Piriou est armé de missiles. Le Patrouilleur OPV 58S peut entreprendre une variété de missions parmi lesquelles la guerre anti-surface et la dissuasion anti-aérienne. Avec un équipage de 48 personnes, le deuxième OPV 58S fait partie des efforts de recapitalisation de la flotte de la Marine sénégalaise. Il peut rester en mer pendant 25 jours ou parcourir 4500 milles nautiques.
 
 
 
La Marine sénégalaise a commandé en 2019 trois navires lanceurs de missiles pour des missions de surveillance, d'identification, d'intervention et de combat. Un an après que le «Walo», le premier des trois patrouilleurs offshore OPV 58S équipés de missiles, a été lancé, le chantier naval français Piriou vient de faire de même pour le deuxième Patrouilleur, le «Niani». Le deuxième patrouilleur océanique armé de missiles de la Marine sénégalaise, a été lancé à Concarneau le 13 septembre 2022 par le chantier français Piriou. Cette étape marque un pas significatif dans l'avancement du programme de fourniture de trois patrouilleurs hauturiers.
Le «Walo» a été mis à flot le 2 février 2022 par Kership, une joint-venture entre Piriou et Naval Group, et a été transféré à Concarneau où le premier navire de sa classe « Walo » sera équipé de son armement, de ses capteurs et de son système de propulsion. Selon le communiqué de Piriou, c’est le motoriste allemand basé à Augsbourg qui produit des turbomachines pour des applications marines, Man Energy Solutions, qui fournira les moteurs des trois patrouilleurs OPV 58S.
L'OPV 58S fait partie des efforts de recapitalisation de la flotte de la Marine sénégalaise qui ont débuté en 2019. Cette acquisition a été dévoilée pour la première fois lors du Forum sur la sécurité maritime en Afrique (Amsf 2020) qui s'est tenu du 20 au 22 janvier 2020 à Dakar, au Sénégal. Le premier navire de la classe OPV 58S a été lancé en septembre de l'année dernière, onze mois après la cérémonie de découpe de l'acier à Concarneau.
La construction du navire se déroulera sur 44 mois et se terminera à la mi-2024. Les travaux sur les coques se répartissent entre Concarneau et Lanester, près de Lorient, où se trouve le chantier Kership. Le premier navire devrait être livré en 2022, les deux autres unités étant prévues pour 2023 et le 3e navire prévu pour 2024. Le contrat pour trois OPV 58 S a été signé en novembre 2019 par le ministère des Armées du Sénégal et le groupe Piriou. Dans le cadre de l'accord, la filiale de Piriou, Piriou Ngom, soutiendra les navires pendant plusieurs années. La filiale de Piriou Pirou Ngom Sénégal a été créée en octobre 2017 grâce à un partenariat avec Ngom & Frères.
L'OPV 58S peut entreprendre une variété de missions en raison de sa nature robuste et polyvalente. Parmi ces missions, il y a sa capacité de guerre anti-surface et de dissuasion anti-aérienne grâce à un puissant éventail de systèmes d'armes offensives. Avec un équipage de 48 personnes (24 membres d'équipage + 24 personnels de mission) et une vitesse maximale de 12 nœuds, l'OPV 58S peut rester en mer pendant 25 jours ou parcourir 4500 milles nautiques.
Rappelons qu’en plus de ces trois OPV, le Sénégal acquiert également Shaldag MK II Fast Patrol Craft et deux OPV d'Israël. Les navires de guerre aideront la Marine sénégalaise à sécuriser les voies maritimes et les approches maritimes du littoral et des zones économiques exclusives du Sénégal.
 
 
 
Sidy Djimby NDAO
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Coaching

Nouvel élan

Options

Palabres

Cuvée

Jauge

Supplique

Terreur de l’équilibre

Bretteurs

Teams


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse