jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
Retour du poste de PM : la conférence des présidents se réunit demain MAME MBAYE NIANG, LEADER DE LA COALITION: «SÉNÉGAL 2035» «Le dernier mot revient aux Dakarois et je suis certain qu’ils n’accepteront pas d’être le bras armé de quiconque ou un moyen pour certains de garder leurs privilèges» PERTES FISCALES DUES A LA FRAUDE ET A L’EVASION FISCALE Le Sénégal parmi les pays africains les plus impactés par le fléau avec plus de 151 milliards de F Cfa de pertes fiscales en 2020 SOMMET CHINE-AFRIQUE A DAKAR: Macky priorise le renforcement de la souveraineté pharmaceutique et médicale et la sécurité sanitaire de nos pays Au sommet Chine-Afrique, le Sénégal demande le soutien de Pékin au Sahel Meeting d'investiture du ministre-maire de Sédhiou: Abdoulaye Diop bat le record de mobilisation et promet une victoire éclatante le 23 janvier 2022 ATTAQUES CONTRE LE KHALIFE GÉNÉRAL DES TIDIANES: Daara Mame Maodo Wattu Sunu Pass-Pass menace de corriger Iran Ndao ABDOULAYE DAOUDA DIALLO SUR LE RETOUR DU POSTE DE PM :«Nous avons 50 milliards sur la réserve de gestion et 50 milliards en investissement pour faire face à des situations d’urgence» LES GRAVES ACCUSATIONS DE SERIGNE MOUSTAPHA SY: «Depuis que Macky Sall est à la tête de ce pays, tous les hommes de valeur sont décédés» COUR D’APPEL DE ZIGUINCHOR : Le dossier Aminata Diack/Abdoul Mbaye renvoyé au 13 janvier 2022

CONTRIBUTION Saccages des stades lors des matches du championnat populaire : Ne devrions-nous pas arrêter les Navétanes au Sénégal ?



CONTRIBUTION  Saccages des stades lors des matches du championnat populaire : Ne devrions-nous pas arrêter les Navétanes au Sénégal ?
Cette année-ci, marquée toujours par la pandémie du coronavirus, les priorités devaient être plus concentrées sur la lutte contre ce virus qui a fini par faire beaucoup de mal à notre pays. Combien de familles ont souffert de cette maladie ? Combien de personnes ont été impactées ? Combien de gens ont perdu leur boulot ? 
Face à cette urgence, je suis de ceux qui ont toujours pensé que les navétanes ne devraient pas se passer cette année. On devait y sursoir comme l’année dernière. 
En plus de cette situation très compliquée et qui a un impact négatif sur l’économie de notre pays, je pense naturellement qu’on devait mettre beaucoup plus l’accent sur le programme de Résilience Économique et Sociale prôné par le gouvernement du Sénégal, à sa tête le président de la République M. Macky Sall, plutôt que de privilégier les navétanes, qui n’apportent rien au développement socio-économique du pays. 
À qui profitent les navétanes ??? Malgré toute la manne financière qui en sort, rien n’est injecté dans l’économie sportive du pays. Si ce n’est pour gérer les intérêts d’un cercle très fermé de dirigeants et de politiciens en quête de renommée sociale et qui ont fini par faire leur temps. 
Même les équipes navétanes, championnes de leur zone, ne gagnent rien, et pour la plupart, ce qu’elles dépensent dépassent très largement ce qu’on leur propose après la victoire finale. 
Et que dire de cette violence qui continue de plus belle. 
Il ne se passe plus une seule année sans que la violence ne prenne le dessus sur l’essence même de cette compétition qui se déroulait en période de vacances pour permettre à la jeunesse de s’épanouir à travers le sport et la culture. Il est inadmissible que les navétanes se jouent jusqu’en janvier. 
Déjà qu’on manque cruellement d’infrastructures sportives, on se permet de les saccager sans aucune justification. Simplement parce que l’équipe a perdu.  
Médina, Fass, Rufisque, Yarakh, Pikine, Yeumbeul, Mbao, Malika, Guédiawaye, et dans quelques régions du pays, n’ont pas fini de vivre le calvaire avec cette violence insupportable, indescriptible, intolérant, inadmissible et impardonnable. 
Une conscientisation des masses s’impose. Il est temps que nos jeunes prennent de la hauteur et privilégient les priorités de l’heure plutôt que de s’adonner à ces pratiques indignes d’une jeunesse toujours qualifiée d’avenir du continent. 
Alors, quelles ont été et quelles sont les solutions proposées par l’instance dirigeante ? Rien, à part continuer de se faire de l’argent, encore et encore. 
L’heure est grave et l’Etat du Sénégal doit prendre ses responsabilités face à cette situation déplorable et doit tout bonnement suspendre les navétanes le temps d’imposer une large réflexion sur la question tout en impliquant tous les acteurs du sport afin de trouver définitivement une solution face à cette violence qui ne finit pas de nous plonger dans une terreur incompréhensible. 
 
Amadou SY
Manager Sportif
amsy10@gmail.com
 
 
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Huile caillée

Boomerang: Huile caillée

Katioucha

Brouhaha

Renaissance

Retour

Alternative

Zèle nocif

Sécurité

Embrouillamini


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

COVID-19 EN AFRIQUE DU SUD: Un nouveau variant dénommé «Omicron», résistant aux vaccins, sème la terreur

LANCEMENT DES TRAVAUX DU CENTRE NATIONAL D’ONCOLOGIE DE DIAMNIADIO: Macky annonce la gratuité, dès janvier, des intrants de la chimiothérapie pour les cancers féminins, en attendant la prise en charge de tous les malades

LUTTE CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS 1800 nouveaux cas de cancer par an au Sénégal, la Lisca préconise le dépistage des femmes de 40 et 74 ans tous les 2 ans

0 décès, 10 nouveaux cas et 9 cas graves

3 décès, 14 nouvelles contaminations

Recrutement de 800 médecins et personnels paramédicaux

Covid : La tendance à la baisse se poursuit

Situation Covid : 5 décès, 52 nouveaux cas

PR FARY KA, CHEF DE SERVICE DE NÉPHROLOGIE DE L’HÔPITAL LE DANTEC « 417 séances d’hémodialyse ont été réalisées pour 90 patients, parmi lesquels21 sont malheureusement décédés»

En direct:Nombre de personnes décédées à cause du coronavirus COVID-19 dans le monde selon le pays