jotaay
jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal

ATTAQUE DU MAIRE OUSMANE SONKO CONTRE ABDOULAYE BALDÉ: Les jeunesses de l’Ucs portent la réplique et cognent très fort



ATTAQUE DU MAIRE OUSMANE SONKO CONTRE ABDOULAYE BALDÉ: Les jeunesses de l’Ucs portent la réplique et cognent très fort
 
 
Les jeunesses de l’Union des centristes du Sénégalsont très remontées contre Ousmane Sonko, qui a accusé leur leader et ancien maire Abdoulaye Baldé d’avoir fait des choses pas du tout catholiques à la mairie de Ziguinchor. Pour Ibrahima Bâ, coordonnateur du Mouvement des élèves et étudiants de l’Ucs, et Cie qui étaient face à la presse hier dimanche, il n’y a rien de vrai. Ils parlent même de mauvaise foi du leader de Pastef.
 
 
Les jeunesses de l’Union centriste du Sénégal rabattent le caquet à Ousmane Sonko. Ibrahima Bâ et Cie ont fait face à la presse hier pour cracher leurs vérités au successeur de leur leader à la tête de la commune de Ziguinchor.«Il doit comprendre que les Ziguinchorois ne l’attendent pas dans la réorientation des projets et des fonds qu’il a hérités de son prédécesseur, ils l’attendent plutôt dans la mise en œuvre de son programme», dit d’emblée le coordonnateur du Mouvement des élèves et étudiants de l’Ucs.
Aussi, les jeunes de l’Ucslui demandent d’apporter d’apporter des réponses par rapport à ce qu’il avait dit sur la monnaie locale, les postes de santé à construire, la suppression des motos Jakarta,la création d’emplois…
Ibrahima Ba de lâcher : «on l’attend dans la construction de nouvelles routes et non à baptiser des routes qu’il n’a pas construites»,assène Ibrahima Bâ.
Au sujet des supposés 80 millions détournés dans le cadre du projet de curage des caniveaux, le responsable de l’Ucs dément Ousmane Sonko: «c’est archifaux de dire que c’est 80 millions qui sont consacrés à cette tâche. Les marchés de curage de la commune tournent entre 45 et 48 millions. Monsieur le Maire, il faut dire la vérité aux Ziguinchorois. Il parle de gestion des ordures ménagères sans reconnaitre que le maire sortant s’est battu pour doter Ziguinchor d’une unité de traitement des ordures dont les travaux ont démarré depuis plus de six mois et qu’il est lui-même allé visiter avec fierté à Mamatoro. Il n’a même pas la décence de dire aux Ziguinchorois que le maire sortant lui a laissé un portefeuille de projets chiffré à plus de cinq milliards, que le maire sortant a trouvé un réseau routier de moins de 10 km et lui a légué une ville dotée aujourd’hui de plus de 40 km de voirie, que l’éclairage public de Ziguinchor est une question déjà réglée avec 1400 lampadaires solaires et 2000 lampes Led achetées par la commune, que Ziguinchor est, grâce au maire sortant, devenue une ville propre»,sérine le Dr Bâ.
 
La commune de Ziguinchor ne compte que 203 agents au lieu des 500 annoncés par Sonko
 
Sur la question des «500» employés municipaux Ibrahima Bâ dément encore le leader de Pastef. «La commune de Ziguinchor compte 203 agents recrutés progressivement en fonction des besoins en personnel et, de ces 203 agents, le maire sortant Abdoulaye Baldé n’a pas en 12 ans d’exercice (2009-2022), recruté plus d’une centaine. Les prestataires de service ont été engagés pour une durée d’un an pour des tâches bien spécifiques. C’est faux de soutenir qu’il a décidé de se séparer de ces prestataires pour économiser des fonds. La vérité est que la plupart de ces prestataires sont en fin de contrat. Les 150 personnes recrutées pour le désensablement l’ont été dans le cadre d’une convention signée avec le Fonds d’entretien routier autonome (Fera) et ces travailleurs ne sont pas rémunérés par la Mairie mais plutôt par le Fera directement», fait-il savoir.
 
 
Nébuleuse autour du cabinet d’audit
 
 
La question de l’audit s’est invitée dans la réponse des baldéistes à Ousmane Sonko. «OusmaneSonko doit comprendre ou du moins d’apprendre, que la commune n’est pas une entreprise privée mais plutôt une institution publique qui n’est soumise qu’aux corps de contrôle de l’Etat. Comment un maire sérieux peut-il se permettre d’engager un cabinet privé dans des conditions totalement nébuleuses et vouloir donner à ce cabinet, l’accès à des documents administratifs ? La commune de Ziguinchor, de 2009 à nos jours a été l’une des communes les plus contrôlées par les organes étatiques habilités à cet effet (Ige, Cour des comptes, Armp etc.) et jamais une faute de gestion n’avait été reprochée», regrette-t-il.
Face à cette situation, le responsable de dit prêt et engage la jeunesse a ne pas se laisser endormir et à faire face au maire.
 
Baye Modou SARR
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Chauvinisme

Pilepoil

Crier haro

Histoire

Intifada

Réitération

Exemple

Déséquilibre

Surenchère

Décharge


LIVE RADIO

29/03/2021



SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse