jotaay
jotaay jotaay

jotaay
Le meilleur de l'info au sénégal
ELECTIONS LÉGISLATIVES ET NOUVEAU GOUVERNEMENT: Moustapha Niasse et Cie regrettent la faible part réservée à l’Afp PROJET D’AMNISTIE DE KARIM WADE ET KHALIFA SALL:Le Pds rejette, Taxawu minimise REBELLION AU SEIN DU PARTI SOCIALISTE Le Comité d’initiative du Car/Ps descend le Sg des Jeunesses socialistes Bounama Sall et appelle les jeunes du parti à rejoindre leur cause EXPOSITION PHOTO SUR LA POLLUTION DE LA BAIE DE HANN :Natal Mag et Osiwa poursuivent la sensibilisation des riverains LE RAPPORT MÉDICAL D'ADJIA THIARÉ PARLE D'HYMEN INTACT: Me Abdy Nar Ndiaye révèle que Kaliphone a le soutien du couple présidentiel et compte demander une contre-expertise KALIDOU KOULIBALY, CAPITAINE DES LIONS :«Au Mondial, montrer que nous sommes l’une des meilleures équipes au monde» BRAS DE FER AUTOUR DU STADE IBRAHIMA BOYE DE GUÉDIAWAYE Ahmed Aïdara suspend la convention entre la mairie et Gfc, Lat Diop dénonce une décision unilatérale et entend ester en justice KALIFONE SALL DEFIE LA JUSTICE:  «Si je fais de la prison et que Ousmane Sonko ne m’y  rejoint pas, là je saurais qu’il n’y a pas une justice au Sénégal» CONCERTATIONS SUR LA VIE CHERE :Les consommateurs exhibent les maux qui grèvent le pouvoir d’achat des ménages SOMMET DE LA CEDEAO À NEW YORK ET AG DE L’ONU: La diplomatie malienne s’oppose à la venue de Macky Sall et Cie à Bamako et tire sur tout le monde à la tribune de l’Onu

ARRESTATION MUSCLEE D’UNE DIPLOMATE SENEGALAISE AU CANADA :Le Canada parle d’un incident «inacceptable» et promet une enquête



ARRESTATION MUSCLEE D’UNE DIPLOMATE SENEGALAISE AU CANADA :Le Canada parle d’un incident «inacceptable» et promet une enquête
 
Une diplomate sénégalaise a été arrêtée en banlieue d’Ottawa. Le ministre des Affaires étrangères, au courant de cette arrestation arbitraire, a dénoncé un «acte raciste» et violent. L’Etat canadien qui a réagi à cet incident a promis «une enquête approfondie».
 
 
 
Le ministre sénégalais des Affaires étrangères Aïssata Tall Sall a convoqué ce 4 août 2022 au ministère la chargée des affaires de l'ambassade du Canada à Dakar. Cela fait suite à une descente d'une rare violence de la Police canadienne, le 2 août 2022, au domicile d'une diplomate sénégalaise en service à l'Ambassade du Sénégal à Ottawa.D’après le communiqué du ministre sénégalais des Affaires étrangères, la police canadienne a exercé sur la diplomateune «violence physique et morale humiliante, devant témoins, et en présence de ses enfants mineurs». Et même malgré le rappel du statut de diplomate de la victime et de l'inviolabilité de son domicile, les éléments de la police canadienne n’ont pas arrêté de malmener notre compatriote. Toujours d’après la note du ministère, elle a été menottée et «sauvagement tabassée, au point qu'elle a eu du mal à respirer, ce qui a conduit à son évacuation par ambulance à l'hôpital».
 Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur,qui qualifie ces actes de «faits inacceptables et injustifiables», a immédiatement convoqué la chargée d'affaires de l'Ambassade du Canada à Dakar pour dénoncer vigoureusement et condamner fermement cet acte raciste et barbare. 
En outre, une note de protestation a été envoyée aux autorités canadiennes. L’Etat du Sénégal a également exigé une enquête. Pour le ministère, cette situation doit être diligentée sans délai et que des poursuites soient menées contre les auteurs de cette agression inadmissible, qui constitue une grave atteinte à l'intégrité physique de la personne et à la dignité humaine, mais également une violation flagrante de la Convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques».L’Etat du Sénégal dit se réserver le droit «d'exercer toute autre action appropriée et demande instamment aux autorités canadiennes de veiller à ce que pareils actes ne se reproduisent plus».
 
 
«La diplomate sénégalaise a résisté à son arrestation et blessé par morsure un deuxième policier»
 
 
Le Service de police de la ville de Gatineau (Spvg) est revenu sur les faits. Dans un communiqué, il a détaillé l’incident. «Le 2 août 2022, le Spvg a reçu un appel demandant que des policiers portent assistance à un huissier muni d’une ordonnance devant être exécutée. Les patrouilleurs se sont présentés sur les lieux vers 13h30. Sur les lieux, les policiers ont vérifié que le document judiciaire était bel et bien valide et que l'officier de justice ayant autorisé l'ordonnance judiciaire avait été informé que la personne avait un statut diplomatique.»
 
«Les policiers sont intervenus afin d'expliquer la démarche et de s'assurer que tout se déroule dans le calme»
 
Selon la note, sur les lieux, les policiers ont vérifié que le document judiciaire était bel et bien valide et que l'officier de justice ayant autorisé l'ordonnance judiciaire avait été informé que la personne avait un statut diplomatique.«L’huissier a donc procédé à l'exécution de l'ordonnance.Faisant face à une personne agressive et refusant de collaborer, les policiers sont intervenus afin d'expliquer la démarche et de s'assurer que tout se déroule dans le calme», lit-on sur la note du Service de police de la Ville de Gatineau.
Qui ajoute que lors de l'intervention, une policière a été frappée au visage et blessée. Les policiers ont alors décidé de procéder à l'arrestation de la personne afin de faire cesser l'infraction, pour la sécurité des personnes présentes. Et la diplomate sénégalaise a résisté à son arrestation et blessé par morsure un deuxième policier. Et c’est à partir de là que notre compatriote a alors été amenée au sol avant d’être maîtrisée. «La personne a été détenue à l'arrière du véhicule de patrouille, sous supervision d'une policière, le temps que l’huissier exécute son ordonnance et que la situation soit revenue au calme. En aucun temps la personne n'a mentionné avoir été blessée ou avoir des douleurs lorsque questionnée».
 
 
 
Le ministère canadien des Affaires étrangères dénonce les agissements de la police

 
 
 
Réagissant à cette affaire susceptible de créer une brouille diplomatique, le ministère canadien des Affaires étrangères, dans un communiqué, a dénoncé les agissements de la police. «Nous sommes extrêmement préoccupés par le traitement présumé d'une diplomate sénégalaise par le Service de police de la Ville de Gatineau… Ce qui s'est passé est tout simplement inacceptable», a déclaré le chef de la diplomatie canadienne. «Le Canada prend très au sérieux ses obligations en vertu de la Convention de Vienne», a insisté le gouvernement de Justin Trudeau, rappelant que cette convention «prévoit un certain nombre d'immunités, y compris contre toute forme d'arrestation».
 
 
Le gouvernement du Québecannonce l'ouverture d'une enquête
 
 
En fin de journée, samedi 6 août, le gouvernement du Québec, province où s'est déroulé l'incident, a annoncé l'ouverture d'une enquête du Bureau des enquêtes.«Le Canada continuera de coopérer pleinement avec le Sénégal pour remédier à cette situation regrettable», a assuré Ottawa. «Nous travaillons assidûment avec les différents paliers de gouvernement concernés et attendons une enquête approfondie», a indiqué le gouvernement canadien, notant que la cheffe de la diplomatie canadienne, Mélanie Joly, est «en contact avec son homologue sénégalaise», Aïssata Tall Sall.
 
 
 
 
Khadidjatou DIAKHATE et Sidy Djimby Ndao
 
LES ECHOS


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | POLITIQUE | SPORTS | SOCIETE | SERIE | RELIGION | REVUE DE PRESSE | ECONOMIE | CHRONIQUE | CULTURE | BOOMRANG | INTERNATIONAL | PEOPLE | TV-DIRECT | SANTE | World Cub Russie 2018 | SERIE TV SENEGAL | LES ECHOS | pub | Radios d’Ici et d’Ailleurs


Coaching

Nouvel élan

Options

Palabres

Cuvée

Jauge

Supplique

Terreur de l’équilibre

Bretteurs

Teams


LIVE RADIO




SANTE

DR MARIE KHEMESSE NGOM NDIAYE, NOUVELLE MINISTRE DE LA SANTÉ A SA SORTIE D’AUDIENCE AVEC LE PRESIDENT SALL :«Il va falloir renforcer mais surtout améliorer la qualité de tout ce qui se faisait»

Le SAMES décrète une journée « sans blouse » ce jeudi

SALON INTERNATIONAL DU MEDICAMENT:L’Ordre des pharmaciens déplore les médicaments de la rue et met l’Etat devant ses responsabilités

Covid : 1 décès, 11 cas

Covid : 0 décès, 10 cas positifs

Covid : 14 cas

Covid-19 : 18 cas

Les travailleurs de l’hôpital de Mbour en grève

Covid : 0 décès, 26 nouveaux cas

Covid : aucun décès de noté, les cas légèrement en baisse